Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Résumé 2015 : Bears de Chicago

Nous continuons et profitons de la saison morte pour vous présenter le résumé de la saison 2015 de chacune des équipes de la NFL. Nous poursuivons avec les Bears et vos commentaires sont les bienvenus…

Bears de Chicago

Fiche : 6-10

Statut : Éliminé des séries

Résumé de la saison

Suivant 2 saisons décevantes sous la tutelle de l’ancien entraîneur des Alouettes Marc Trestman, les Bears espéraient que leur destin change en 2015 en amenant un trio d’entraîneurs qui avaient fait leurs preuves ailleurs, soit John Fox, Adam Gase et Vic Fangio. Malheureusement pour eux, l’alignement manquait de profondeur, sans compter que l’identité défensive acquise lors de l’ère Lovie Smith semble avoir complètement disparu. Malgré tout, ils ont quand même obtenu 6 victoires et étaient compétitif dans la majorité de leurs matchs, pas trop mal pour une équipe menée par le toujours aussi désintéressé Jay Cutler. Cependant, donnons-lui ce qui lui revient, Cutler a connu une assez bonne saison dans l’ensemble, alors que le talent se faisait plutôt rare au sein de l’alignement.

Les Bears avaient un défi de taille en 2015, à la base, car ils avaient un calendrier assez difficile. Ils perdirent leurs 3 premiers matchs de la saison contre les Packers, Cardinals et Seahawks malgré une belle opposition lorsque Jay Cutler était sur le terrain. Si je mentionne ce dernier point, c’est parce que Cutler s’est blessé lors du match contre l’Arizona, devant céder sa place à Jimmy Clausen pour le reste de ce match, ainsi que pour l’affrontement à Seattle. Comme prévu, le pointage combiné lorsque Clausen fut le quart partant fut de 46-9 pour l’adversaire. Cutler revint au jeu à la quatrième semaine, et mena son équipe à 2 victoires consécutives, les 2 sur des remontées au quatrième quart contre des opposants de qualités (Raiders, Chiefs). Il engendra une autre remontée lors de la semaine suivante, mais perdra en prolongation à Détroit.

En position pour gagner le match à la fin du quatrième quart de la neuvième semaine contre les Vikings, Jeremy Langford échappa une passe cruciale sur un troisième essai, laissant assez de temps à Teddy Bridgewater pour aller cherche la victoire. Malgré ces 2 défaites crève-cœur, les Bears remportèrent leurs 3 de leurs 4 matchs suivants (dont une autre sur une remontée au quatrième quart), et leur fiche à ce moment était de 5 victoires et 6 défaites, ce qui était assez bien vu les circonstances. Une décevante défaite contre les 49ers de Blaine Gabbert et une autre contre les Redskins la semaine suivante viendra éteindre toutes leurs chances de faire les séries, et ils termineront la saison avec un dossier de 6 victoires et 10 défaites.

Toute conversation autour des Bears commence avec Jay Cutler. Quoi faire avec Cutler? Il a certainement le talent pour transporter son équipe sur ses épaules, mais en même temps, il pourrait passer une saison complète sans gagner un seul match et être bien heureux tellement il semble désintéressé. Et parfois, on peut voir ces 2 versions dans le même match. La remontée effectuée à Kansas City est un bon exemple. N’ayant rien fait qui vaille pendant la majorité du match, il engendre 2 poussées offensives pour donner 2 touchés dans les 4 dernières minutes du match, dont une passe parfaite à Marquess Wilson, et donna la victoire à son équipe. On a senti un bon rapport entre lui et son coordonnateur offensif Adam Gase, et a semblé donner un plus grand effort qu’à l’habitude. Sa fiche de touchés/interceptions n’est pas spectaculaire (21 contre 11), mais en général, il a fait le travail.

Même s’il a connu sa pire saison en termes de verges au sol, Matt Forte a une fois de plus connu une bonne saison malgré un léger ralentissement. Celui qui est généralement fiable, et toujours une menace sur le jeu aérien a vu 2 facteurs le ralentir en 2015. Tout d’abord, il a dû s’absenter pour 3 matchs, disputant son deuxième plus bas nombre de matchs en carrière avec 13 (n’empêche que ça en dit beaucoup sur sa durabilité). L’autre facteur fut l’entrée en jeu d’un autre demi-offensif, Jeremy Langford, qui profita de la blessure à Forte pour se faire voir. Dans les 3 rencontres que Forte a du manquer, Langford totalisa 366 verges et marqua 4 touchés, faisant saliver les amateurs de fantasy football. Tout de même, sa moyenne de verges par course laissa un peu à désirer (3,63), ce qui explique en partie pourquoi Forte a repris son poste de partant après sa blessure.

Si les porteurs de ballon des Bears ont été assez bons dans l’ensemble, on ne peut en dire autant des receveurs de passes. Le meneur de ce groupe, le grand Alshon Jeffery, n’a pas été mauvais lorsqu’il était sur le terrain, même qu’il donnait des cauchemars aux tertiaires adverses. Étant la première option pour Cutler, Jeffery a entre autres connu une superbe séquence de 3 matchs entre les semaines 6 et 8, accumulant 414 verges et 2 touchés. Le problème est qu’il a dû s’absenter à quelques reprises à cause de blessures. Et lorsqu’il était absent, ceux qui le remplaçaient étaient soit médiocres, ou se blessaient eux-aussi (Marquess Wilson, Eddie Royal et Martellus Bennett pour les nommer). Même leur premier choix au dernier repêchage, Kevin White, n’a pas joué 1 seul match à cause d’une blessure. À noter le beau retour de l’ailier rapproché Zach Miller, qui n’avait pas joué dans la NFL depuis 2011. D’ailleurs, les Bears ont été assez impressionnés par ses performances pour échanger Martellus Bennett il y a quelques jours.

J’ai maintenant un défi pour vous. Pouvez-vous me nommer 2 joueurs de la défensive des Bears de 2015? Pas facile! En fait, le coordonnateur défensif Vic Fangio a fait un assez bon travail avec son personnel, car malgré tout, ils ont évité les bas-fonds de la ligue dans la majorité des catégories défensives. La transition d’une défensive 4-3 à une défensive 3-4 n’a pas été facile, mais c’était surtout parce qu’ils n’avaient les joueurs pour évoluer dans ce type de défensive. À l’extérieur, ce n’était pas trop pire. Le trio de Lamarr Houston, Willie Young et Pernell McPhee a quand même accumulé 20 sacs et demi. McPhee fut particulièrement solide, lui qui en était à sa première saison avec les Bears. Rares sont les joueurs qui ont un rôle de substitut, qui changent d’équipe et performent à un tel niveau comme partant. Ce fut une solide acquisition pour l’équipe.

Le principal problème de cette défensive 3-4 se situait à l’intérieur. Le plaqueur défensif Eddie Goldman a bien fait dans l’ensemble, mais les joueurs aux positions d’ailiers défensifs et de secondeurs intérieurs n’ont rien donné de bon. Le résultat est que les équipes adverses n’ont pas eu trop de difficulté à courir contre les Bears. Par contre, si l’on regarde les statistiques de verges par la passe, on remarque qu’ils ont terminé au quatrième rang pour le moins de verges allouées! Il ne faut toutefois pas oublier qu’ils ont tiré de l’arrière au pointage pendant presque toute l’année, donc leurs adversaires n’avaient pas à passer contre eux. Enfin, on est un peu déçu du rendement du demi de coin Kyle Fuller, qui s’était montré explosif en 2014, mais qui a régressé en 2015.

Joueur par excellence : Jay Cutler

CutlerEh oui, Jay Cutler aura été le joueur le plus utile aux Bears en 2015. Pour toutes les raisons que j’ai mentionné plus haut, et surtout, pour avoir donné un effort plus constant au long de l’année. Les Bears sont restés dans les rencontres la majorité du temps, et la plupart de leurs victoires ont été réalisées sur des remontées, ce qui ne serait pas arrivé si Cutler n’avait pas eu le résultat à cœur. Le manque de talent pour l’épauler l’a souvent laissé à sa merci, et je suis persuadé qu’on aura l’occasion de le dénigrer dans le futur. En attendant, avouons qu’il a connu une très bonne saison malgré la fiche perdante.

Regard sur 2016

Difficile de prédire ce qui va se passer avec les Bears en 2016. Si j’ai donné à Cutler le titre de meilleur joueur de son équipe en 2015, ça ne veut pas dire que j’ai confiance en lui. Il a prouvé dans les années précédentes qu’il était léthargique et qu’il ne donnait pas toujours un effort complet. De plus, il a perdu 2 éléments majeurs de son entourage. Tout d’abord, le coordonnateur offensif Adam Gase est parti comme entraîneur-chef à Miami. Les 2 semblaient sur la même longueur d’onde, et son départ pourrait laisser des traces. Celui qui le remplace, Dowell Loggains, en sera à une première expérience à ce poste. On lui donnera tout de même le bénéfice du doute, alors qu’il était l’entraîneur des quarts-arrière de l’équipe l’an dernier. Le deuxième élément qui a quitté est Matt Forte. Ce sera vraiment étrange de voir Forte dans un autre uniforme, mais il faut croire que les Bears avaient assez confiance en Jeremy Langford pour le laisser partir.

La saison morte représente toujours le summum de l’optimisme, particulièrement parce qu’aucun joueur ne s’est encore blessé. Les receveurs de passes de l’équipe reviendront donc en santé pour l’an prochain, et si Kevin White performe comme son rang au repêchage l’indique, sa combinaison avec Alshon Jeffery devrait être explosive. La ligne à l’attaque reste une interrogation, et on ne serait pas surpris de voir les Bears repêcher un joueur de ligne en première ronde.

Ils ont également donné quelques armes de plus à Vic Fangio, en allant améliorer le centre de leur défensive sur le marché des agents libres. En faisant l’acquisition des secondeurs Jerrell Freeman et Danny Trevathan, qui sont tous les 2 une énorme amélioration par rapport à Christian Jones et Shea McClellin, ils amènent un peu de crédibilité dans une défensive qui en a grandement besoin. Malgré tout, les espoirs des Bears en 2016 devraient encore une fois reposer sur les épaules de Cutler. Êtes-vous confiant partisan des Bears?

Pour tous les résumés 2015 des équipes, cliquez l’image ci-dessous…

Bye-Bye-2015

Écrit Par

Collaborateur à leblitznfl.com - présente l'état des forces dans la NFL

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Actualité 2020-21

Le Pac-12 rejoindra la Big Ten pour tenter de jouer au football cet automne, a annoncé jeudi la ligue, annulant une décision prise en...

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

La conférence Mountain West a annoncé jeudi que sa saison de football universitaire commencera le 24 octobre.

Actualité 2020-21

Le Pac-12 rejoindra la Big Ten pour tenter de jouer au football cet automne, a annoncé jeudi la ligue, annulant une décision prise en...

Actualité 2020-21

Voici nos options de streamer au poste de QB ainsi que nos starts and sits de la semaine #3.

Actualité 2020-21

Une bonne semaine pour tout le monde incluant moi-même… Voici mes choix pour la semaine 3

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x