Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2015-16

Sous un autre angle: État des forces Séries AFC

Dans le texte qui suit, je vous présente un aperçu des forces en présence dans la conférence américaine de la NFL.

S’il y a un élément qui doit retenir notre attention, c’est que la lutte n’a jamais été aussi ouverte que cette année.

Ce qui est particulier, c’est que les trois équipes les mieux classées, Denver, Nouvelle-Angleterre et Cincinnati, ont tous connu des débuts de saison cannons avant de s’effondrer en 2e moitié de saison. Denver (5 victoires-3 défaites), Nouvelle-Angleterre (4 victoires-4 défaites) et Cincinnati (4 victoires-4 défaites) ont tous montré des signes de faiblesses en deuxième moitié de saison.

En revanche, Houston (6 victoires-2 défaites), Kansas-City (8 victoires-0 défaites) et Pittsburgh (6 victoires-2 défaites) semblent avoir le momentum de leur côté.

Le résultat est que tout sera possible dans conférence américaine cette année. En fait, même si Denver représentait mon choix en début d’année pour représenter la conférence américaine au Super Bowl, et que je n’ai pas de raison pour l’instant de changer mon choix, je ne serais pas surpris si, à la fin, une des équipes qui s’est qualifiée comme meilleure deuxième (c’est-à-dire Kansas-City ou Pittsburgh) se retrouve au Super-Bowl.

Sans plus attendre, voici une courte analyse des forces en présence avec mes prédictions pour chacune des équipes.

Broncos de Denver (12-4 en saison)

broncosbannerbsi-1Les points positifs :

Avec l’arrivée de Wade Philips (le nouveau coordonnateur défensif) la défensive des Broncos est devenue instantanément une des meilleures de la ligue (1er rang de la nfl au niveau des verges accordées et 4e rang au niveau des points accordés avec une moyenne de 18.5 points par match). Cette situation n’est pas étonnante car, si Wade Phillips est un entraîneur en chef très médiocre, il est, en revanche, un coordonnateur défensif de génie. Les défensives de Wade Phillips se classent toujours dans le top 5 de la nfl et rarement il a pu travailler avec un groupe de joueurs aussi talentueux qu’à Denver.

Le fait que les Broncos possèdent l’avantage du terrain jusqu’au Super Bowl est avantage non négligeable. Gagner à Denver n’est jamais facile et la dernière fois que les Broncos se sont trouvé dans cette situation (2013), ils se sont rendus jusqu’au super bowl.

Les sources d’inquiétudes :

L’éléphant dans la pièce, le sujet que personne n’ose aborder, c’est le jeu inconstant à la position de quart arrière. Le grand Peyton Manning a connu, et de loin, sa pire saison statistique en carrière, complétant moins de 60% de ses passes et lançant plus d’interceptions (17) que de passes de touchés (9).

Aucune offensive ne peut performer à un haut niveau dans la nfl sans une contribution solide au poste de quart-arrière et, pour cette raison, l’offensive des Broncos, malgré tout le talent qu’elle possède, ne s’est classée qu’au 19e rang de la nfl au niveau des points marqués (un peu plus de 22 points par match). Mais pire encore, les Broncos se classent au 3e rang des équipes qui ont subies le plus de revirements dans la nfl avec un total de 31 (dont 23 interceptions). Je n’ai pas besoin de vous rappeler que ce n’est pas comme ça qu’on gagne des championnats au football.

Lors du dernier match de la saison régulière, Peyton Manning semble avoir regagné son poste de partant (il a bien fait en relève de Brock Osweiller) même si aucune annonce n’a encore été faite à ce sujet. Je ne suis pas en mesure d’expliquer ce qui a causé un tel écroulement dans le jeu de Manning en 2015 (il est probable qu’il ait joué blessé trop longtemps), mais d’une façon ou d’une autre, l’inconstance au poste de quart représente la principale source d’inquiétude pour les Broncos à l’approche des séries.

Jusqu’ou les Broncos peuvent-ils se rendre?

Au début de la saison, les Broncos représentaient à mon avis l’équipe favorite pour représenter l’association américaine au super bowl et je n’ai aucune raison de changer ma prédiction pour l’instant même si je suis pas mal moins certain qu’en début de saison. Les Broncos ont une équipe construite pour gagner en série (notamment à cause de leur défense), en autant qu’ils puissent obtenir un rendement adéquat de leur quart-arrière.

Patriots de la Nouvelles-Angleterre (12-4 en saison régulière)

patriotsbannerbsi-1Les points positifs :

Bill Belichik et Tom Brady. Depuis qu’ils ont été réunis en 2001, ils se sont rendu au super bowl à 6 reprises (en ont remporté 4) et ont atteint la finale de conférence à 8 reprises (soit plus d’une fois à tous les deux ans en moyenne). En soi, le fait d’avoir le duo Brady-Belichick en place procurerait une chance à n’importe quelle équipe d’aller jusqu’au bout..

Les nombreuses blessures ont été une partie importante de la saison 2015 des Patriots, mais certains blessés significatifs (Edelman, Volmer, Hightower, Jones pour ne nommer que ceux-là) seront de retour à temps pour le début des séries. A savoir dans quel état seront les blessés est une autre histoire, mais au moins ils seront là.

Les Patriots ont la semaine de congé et l’avantage du terrain pour un moins le premier match éliminatoire. S’ils survivent à ce premier match, tout peut arriver car les blessés retrouveront une partie de leur cohésion.

Les sources d’inquiétudes :

De toutes les équipes en série, les Patriots présentent la pire fiche au cours des 6 derniers matchs de la saison régulière (2 victoires-4 défaites). Une telle mauvaise séquence ne s’était pas vu en Nouvelle-Angleterre depuis la saison 2002 (l’équipe avait alors manqué les série) et même les fans les plus convaincus ferraient bien de s’en inquiéter.

Malgré le retour des blessés dans quel état sera l’équipe? N’ayant pas eu l’occasion de jouer ensemble très souvent, certaines unités manqueront de temps pour rétablir un semblant de cohésion (c’est le cas de la ligne à l’attaque notamment).

Justement, La ligne à l’attaque, qui montrait certaines promesses en début de saison, est un désastre. Tom Brady se fait frapper beaucoup trop souvent et le jeu au sol est inexistant (30e dans la nfl avec une moyenne de 88 verges par match). Les jeunes joueurs prometteurs que sont Bryan Stork, Tre Jackson et Shaq Mason évoluant à l’intérieur de la ligne à l’attaque ne sont pas rendus ou ils devraient dans leur développement parce qu’ils n’ont pas joués suffisamment. Aux postes de bloqueur, Nate Solder et Sebastien Vollmer (qui sera à son poste en série) n’ont pas été remplacés. Conséquemment, l’attaque n’arrive plus à rester sur le terrain et à contrôler le ballon.

La performance de l’équipe actuellement ressemble plus à celle d’une équipe moyenne qu’à celle d’un réel prétendant au Super Bowl.

Jusqu’ou les Patriots peuvent-il se rendre?

Actuellement, les Patriots, il faut être honnêtes, ne ressemblent pas à une équipe aspirant au Super-Bowl.

Cependant, avec le retour des blessés, Bill Belichick aura près de deux semaines pour remettre de l’ordre dans l’équipe et c’est probablement plus qu’il ne lui en faut.

Je ne vous l’ai peut-être jamais dit, mais personnellement, je ne paris jamais contre Bill Belichik. Ça porte malchance!!!

Bengals de Cincinnati (12-4 en saison régulière)

bengalsbannerbsi-1Les points positifs :

Les Bengals représentent une des équipes les mieux balancés de la nfl, se classant au 2e rang au niveau des points accordés (17.4 par match) et au 7e rang au niveau des points marqués (26.2 par match).

Avant de se blesser, Andy Dalton connaissait sa meilleure saison en carrière. Depuis sa blessure, le quart de 2e année Aj McCarron, qui est connu pour être le seul quart arrière de l’histoire à avoir remporté consécutivement deux championnats nationaux au niveau universitaire, a fait un travail remarquable (à un point ou on se demande si Dalton représente toujours l’avenir des Bengals au poste de quart, mais ceci est un autre débat).

Les Bengals auront l’avantage du terrain pour le 1er match des séries (ils en auront besoin parce qu’lls affrontent les puissants Steelers).

Les sources d’inquiétudes :

Tout comme les Patriots, les Bengals ont connu une deuxième moitié de saison médiocre (fiche de 4-4) après un début de saison canon (fiche de 8 victoires-0 défaites). Actuellement, ils ne sont pas très impressionnants.

Au cours des dernières années, les Bengals ont été incapables de gagner en série. L’entraîneur Marvin Lewis n’a d’ailleurs jamais remporté un match de série. Une autre défaite en 1ère ronde des séries procurerait une sensation de « déjà vu » aux partisans des Bengals.

Sur le terrain, les Bengals n’ont pas de point faible apparent. C’est le jeu médiocre d’Andy Dalton lors des matchs critiques ainsi que le manque de leadership de l’entraîneur Marvin Lewis dans ces situations qui inquiètent.

Jusqu’ou les Bengals peuvent-ils se rendre?

Je serais très surpris de voir les Bengals dépasser les demies finales de conférence. Une victoire contre les puissants Steelers en 1ère ronde serait surprenante, mais pas impossible. Les Bengals auront au moins l’avantage du terrain. Pour cette raison, il n’est pas impossible que les Bengals puissent l’emporter ce week-end (même si je ne les favorisent pas), mais la 2e ronde des séries représente leur plafond.

Les Texans de Houston (9-7 en saison régulière)

texans9bsi-1Les points positifs :

Les Texans ont remporté la très ordinaire section sud de la conférence américaine avec une modeste fiche de 9-7, mais ils ont au moins terminé l’année en force avec une fiche de 6 victoires-2 défaites en deuxième moitié de saison. Durant cette séquence, les Texans ont vaincu les Jets et les Bengals, ce qui n’est pas mal.

La défense des Texans est une des meilleures de la nfl. Elle se classe au 7e rang de la nfl au niveau des points accordés (19.6 points par match) et au 3e rang pour le nombre de verges accordées.

Puisqu’ils ont remporté leur division, les Texans ont la chance de jouer à domicile lors de la 1ère semaine des séries, ce qui représente toujours un avantage important.

Les sources d’inquiétudes :

La position de quart arrière est faible. Brian Hoyer, un quart substitut de carrière a connu une saison très correcte statistiquement parlant lorsqu’il était en santé, mais il n’inspire pas confiance et n’a aucune expérience en séries.

L’absence d’Ariane Foster se fait sentir. La moyenne de verges par course des Texans n’est que de 3.7 verges par course (28e rang de la nfl). On dit souvent que les défensives gagnent les championnats, mais à un moment donné, il va bien falloir que l’offensive contribue et on se demande comment.

Jusqu’ou les Texans peuvent-ils se rendre?

Les Texans débuteront les séries à domicile contre les Chiefs de Kansas-City et leurs chances de l’emporter ne sont pas très bonnes, même s’ils sont à domicile. A mon sens, le plafond pour les Texans serait une participation à la deuxième ronde des séries, mais à mon avis, ils perdront en 1ère ronde contre les Chiefs.

Chiefs de Kansas-City (11-5 en saison régulière)

chiefsbannerbsi-1Les points forts :

De toutes les équipes en série, les Chiefs possèdent actuellement la meilleure fiche en 2e moitié de saison (8-0). En fait, les Chiefs sont actuellement sur une séquence de 10 victoires consécutives, ce qui est en soi impressionnant. Durant cette séquence, les Chiefs ont battu, notamment, les Steelers et les Broncos.

Alex Smith est égale à lui-même. Comme d’habitude, il n’est pas spectaculaire, mais il gère les matchs de façon efficace. Il commet peu d’erreur et accomplit les gros jeux au bon moment. Il est le Trent Dilfer des temps modernes.

Les Chiefs ont un club battit pour gagner en série. Les Chiefs représentent une équipe physique des deux côtés du ballon. L’attaque au sol des Chiefs est excellente (6e dans la nfl) et la défensive est une des meilleure de la nfl (3e dans la nfl avec 17.9 points par matchs). L’offensive est 9e dans la nfl avec 25.2 points par match.

La principale force des Chiefs est probablement liée au fait que personne ne semble leur accordé le respect qu’ils méritent présentement.

Les sources d’inquiétudes :

Je n’en vois qu’une seule : les Chiefs vont devoir joueur l’ensemble de leurs match à l’étranger s’ils veulent se rendre jusqu’au bout ce qui, en soit, représenterait tout un exploit.

Pour le reste, les Chiefs n’ont rien à perdre.

Jusqu’ou les Chiefs peuvent se rendre?

Tel que précédemment mentionné, la conférence américaine est très ouverte cette année et tout peut arriver. Selon moi, il est très possible qu’une des trois dernières équipes qualifiées puisse se rendre au super bowl et lorsque j’évoque cette possibilité, je pense surtout aux Steelers et aux Chiefs.

Pourquoi je vois les Chiefs comme une équipe capable de causer des surprises? Parce qu’ils sont bâtis pour gagner en série. Ils sont physiques, ils ont une excellente défensive. Ils commettent peu d’erreurs et ne donnent pratiquement jamais le ballon à l’adversaire. Ils ont un quart brillant (bien que peu spectaculaire) en qui les joueurs peuvent avoir confiance.

Et ils ne savent plus perde (10 victoires consécutives).

Alors pourquoi pas les Chiefs? Et pourquoi pas maintenant? Il faut toujours se méfier des équipes qui n’ont rien à perdre.

Steelers de Pittsburgh (10-6 en saison régulière)

steelersbannerbsi-1Les points forts :

Les Steelers ont été durement touchés par les blessures cette année, perdant notamment leur quart arrière et joueur le plus important Ben Roethlisberger pour 4 matchs, mais, tout comme c’est le cas des Patriots, ils ont trouvé des façons de gagner quand même ce qui est impressionnant en soi.

La fiche des Steelers en 2e moitié de saison est de 6-2, ce qui est beaucoup plus représentatif de la force réelle de l’équipe que leur fiche de 10-6 pour la saison.

Malgré les blessures, l’offensive des Steelers s’est classée 4e dans la ligue au niveau des points marqués (26.4 points par match) et 3e au niveau des verges gagnés. L’offensive des Steelers est une des plus explosives de la nfl.

La défensive, sans être dominante, se classe tout de même au 11e rang de la nfl au niveau des points accordés (19.9 points par match). Toute défense qui accorde moins de 20 points par match donne à son équipe une chance suffisante de gagner.

Les sources d’inquiétudes :

L’état de santé de Deangelo Williams est incertain pour le 1er match des séries et, après la perte de Le’veon Bell, les Steelers vont finir par manquer de porteurs de ballon.

Pour aller au super bowl, les Steelers devront gagner tous leurs matchs à l’étranger, ce qui est difficile en soi.

Jusqu’ou les Steelers peuvent-ils se rendre?

Malgré qu’ils soient la dernière équipe qualifiée pour les séries, le super bowl représente un objectif atteignable pour les Steelers. Comme je l’ai mentionné précédemment, les Steelers représentent l’équipe qui possède le plus de momentum (avec les Chiefs) dans l’association américaine présentement et on aurait tort de les sous-estimer.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

1 commentaire
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] À lire également: Sous un autre angle: État des Forces Séries AFC […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 333 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV au Québec et le reste du Canada. On n’inclut pas les possibilités sur le WEB.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

L’imprévisibilité de la NFL à l’honneur pendant la sixième semaine.

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Voici la liste des joueurs inactifs pour la semaine 6, revenez sur cette page qui sera mise à jour jusqu’au match du dimanche soir....

Actualité 2020-21

Ci-dessous de 10h00 (HE) à 12h00 (HE), vous trouverez notre couverture en direct de la semaine 6 dans la NFL, sur toutes nos plateformes...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

1
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x