Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2014-15

L’Avant-Match Séries NFL: Ce que les 4 négligés doivent faire pour gagner

Sur papier, cette semaine des séries de division est toujours facile. Les 4 meilleures équipes sont à la maison, reposées. Les experts de Vegas (et mon collègue Simon) sont d’accords avec moi avec les Packers, Pats et Broncos favoris par environ un touché et les Seahawks par plus de 10 points, ce qui sont quand même des écarts importants pour des matches mettant aux prises théoriquement les 8 meilleures équipes de la ligue. Individuellement, je ne m’attends à une surprise dans aucun des matches. Par contre, la plupart de mes collègues collaborateurs de www.leblitzNFL.com ont choisi au moins une surprise.

Predictions-LeBlitzNFL-divisional-2015

Mais comme le dit si bien mon collègue Guillaume dans son premier de 4 articles qui présentent les duels, ça arrive presque jamais un balayage des favoris, et il y aura probablement au moins une surprise. Alors je ne dit pas que les négligés vont gagner ces matches. Je vous présente ce qui doit arriver pour que les visiteurs causent une surprise dans chacun d’eux.

Laquelle est la plus probable? Difficile à dire. Je dirais que les Cowboys ont la meilleure chance de causer une surprise, suivis des Colts et des Ravens (à égalité), et des Panthers loin derrière.

Cowboys @ Packers

Cowboys-glovesIl existe une façon relativement facile pour eux de gagner ce match : que Rodgers quitte le match, ou qu’il doive jouer à 50% de ses moyens.

Mais supposant que Rodgers est au moins à 90% et qu’il joue tout le match. Les ‘Boys ont quand même une bonne chance :

Sur le plan des facteurs intangibles, les Cowboys ont enfin vaincu leurs démons la semaine dernière. Ils se présentent à Green Bay avec rien à perdre et pas de pression sur les épaules.

Au niveau de l’avantage du terrain, les Packers au Lambeau Field en saison régulière ont présenté des statistiques tout simplement féériques. Par contre, en séries (donc en janvier), depuis que Mike McCarthy est leur coach, ils ont perdu plusieurs matches à domicile, des matches qu’ils étaient supposés gagner, contre les Giants en 2007 (l’interception de Favre en supplémentaire, sa dernière passe dans l’uniforme des Packers), les Giants en 2011 (après leur saison de 15-1 et en tant que champions défendants) et en 2013 face aux 49ers (incapables de contenir Kaepernick). Le style de jeu des Cowboys, au sol, se prête bien au froid et au mauvais temps, et n’oublions pas que dans ce duel, le QB qui a grandi au Wisconsin joue pour les visiteurs, alors Rodgers vient de la chaude Californie.

Au niveau tactique, la défensive contre la course des Packers est mauvaise. Il faut que les Boys s’obstinent à courir, et courir encore, contrôlant l’horloge et laissant peu de possessions à l’attaque des Packers, qui ne ferait qu’une bouchée de la défensive des Cowboys si on leur donne 9 ou 10 possessions. On verra aussi de l’espace pour Dez Bryant, les Packers se sont fait allumer par Megatron il y a quelques semaines et n’ont pas le CB physique requis pour contrer Dez. Enfin, il faudra que la jeune OL des Boys gagne le duel mental avec les blitz exotiques de Dom Capers.

La semaine dernière les Cowboys ont mis leur meilleur CB, Orlando Scandrick, sur Golden Tate plutôt que sur Megatron, puisqu’il s’agit du même type de joueur, petit et explosif, laissant Johnson contre un CB et un S juste derrière. Scandrick devra tenir Randall Cobb en laisse, et espérer que le reste du groupe arrête Jordy Nelson et Eddie Lacy.

Colts @ Broncos

Colts-glovesPremièrement, les Colts doivent bénéficier d’un petit peu de peur de perdre des Broncos. Sans rien enlever à sa carrière, Peyton Manning s’est écroulé plus souvent qu’à son tour en séries, et chaque fois, le poids de la défaite pèse plus fort la fois suivante. Peyton n’a pas le droit d’un autre « one and done » et si les choses dérapent, ça risque de le faire forcer. Les Colts doivent donc s’assurer de commencer forts (ce qui n’est pas leur force) pour semer le doute dans l’esprit de Manning et des Broncos.

Ensuite, il faut qu’ils stoppent la course. Oui, j’ai bien dit la course. Avec sa vélocité qui descend et la température qui va s’en mêler, Peyton serait pas mal plus efficace si les Colts doivent avancer un 8e joueur dans la boîte. Et une fois que ça c’est fait, Vontae Davis doit avoir le meilleur sur Damarius Thomas. Il est un des seuls CB qui peut se targer d’avoir une chance contre le WR vedette des Broncos, par contre il sera relativement facile pour Gase et Manning d’éviter ce duel puisque Vontae Davis joue presque toujours à la droite de la défensive.

En attaque, il faut que Andrew Luck soit parfait. Aussi dominant puisse-t’il être à l’occasion, il a encore une ou deux crampes au cerveau par match qui causent des revirements inutiles. Et pour être parfait, il va falloir que sa OL lui donne un peu de temps, ce qui ne sera pas facile face à la féroce pression des Broncos. Enfin, encore une fois ici par type d’athlète, T.Y. Hilton risque de voir pas mal de Chris Harris et Donte Moncrief de Aquib Talib. Il faudra faire les jeux quand même!

Enfin (j’essaie de ne pas rire), ils ont besoin d’une solide contribution sur les unités spéciales de la part de leur premier choix de cette année…Trent Richardson.

Ravens @ Patriots

Ravens-gloves« Les Ravens ont le numéro des Pats en séries ». Mettons. Il ne reste qu’une fraction des joueurs qui y étaient la dernière fois. Il faudra gagner ce match sur le terrain, pas dans la tête des Pats.

D’abord, il faudra que ce soit un match à bas pointage. Je ne vois vraiment pas comment les Ravens peuvent gagner un match 37-34 ici. Et pour garder les Pats à bas pointage, il faut frapper et frapper Brady. Ça tombe bien, c’est ce que les Ravens font le mieux, puisqu’ils sont capables de mettre de la pression sur les flancs (Dumervil, Suggs) et par l’intérieur (Ngata). La pression de l’intérieur, c’est le kryptonite de Brady, depuis toujours mais surtout depuis sa blessure aux mains de Bernard Pollard. C’est aussi une façon de protéger la tertiare remplie d’inconnus, qui je dois l’avouer ont fort biens joués à Pittsburgh la semaine dernière. Le plus surprenant : S Will Hill, qui se classe 14e dans la ligue selon Pro Football Focus (PFF) en seulement une demi-saison, fort respectable pour un gars qui n’avait jamais vraiment fait sa place. Il aura des responsabilités face à Gronk, tout comme les ILB’s Daryl Smith et C.J. Mosley, tous deux classés dans le top 10 des ILB selon PFF, même si leur force n’est pas toujours la couverture.

Ensuite, il faut marquer des points. Les unités spéciales des Ravens, encore une fois une des meilleures de la NFL cette année, sont capables de marquer des points ou de simplement renverser la position de terrain, et elles devront le faire pour gagner ce match.

Enfin, en attaque, les Ravens devraient pouvoir compter sur le retour de Eugene Monroe, un énorme plus. Il sera quand même difficile de courir et de maintenir la possession pendant de longues séquences. Il faudra donc que Flacco et son gros bras soient capables de compléter quelques longues passes, possiblement sur play-action sur des tracés en croisé pour profiter du fait que les Pats jouent beaucoup de homme-à-homme et espérer prendre en défaut le gros Brandon Browner (plutôt que contre Revis) qui n’a pas la vitesse brute pour suivre les Smith sur la bombe. On verra sans doute les Ravens rester en formation de base, leur préférence de toutes façon, alors que les Pats sont mieux adaptés pour jouer du « nickel » avec bcp de profondeur dans la tertiaire.

Panthers @ Seahawks

Panthers-glovesSi les Panthers ne pouvaient pas se permettre de perdre un joueur, outre Cam Newton, pour avoir une chance de gagner à Seattle, c’était Star Lotulelei. Le voilà blessé, une lourde (hmmm, hmmm) perte. Sa présence au centre de la DL des Panthers aurait mis un mur pour stopper la course des Hawks, surtout considérant comment l’intérieur de la OL de Seattle peut être dominée par moments.

On parle beaucoup du fait que les Panthers ont été très compétitifs face aux Hawks dans les 3 derniers affrontements. On oublie de mentionner que ces trois matches avaient lieu en Caroline. À Seattle, ce sera autre chose. Donc difficile de croire que Newton et ses potes vont marquer des tonnes de points. La recette ressemble donc à celle des Ravens, tenter de gagner 17-14 plutôt que 37-34, et les points vont devoir venir d’un ou deux gros jeux et de position favorable sur le terrain.

Et idéalement, ce serait bien que ces gros jeux arrivent en début de match pour donner une avance aux Panthers, calmant la foule (est-ce possible) et forçant éventuellement les Seahawks à lancer plus qu’ils ne le voudraient.

Pour garder le pointage adverse bas, ils auraient bien eu besoin de Lotulelei. Sa présence forçait les attaque adverses à ne pas accorder toute leur attention à Charles Johnson, et empêchait les OL de se rendre à Kuechly. Quelqu’un (Kawann Short???) devra prendre le flambeau et jouer le match de sa vie. Une autre chose qu’ils doivent bien faire, c’est de garder Russell Wilson dans la poche protectrice et le contenir sur le « read-option ». Au moins, avec Kuechly et Thomas Davis, ils ont les LB’s athlétiques pour le faire, pouvant même agir comme espion sur le quart de Seattle, et sinon d’être disciplinés dans leurs zones courtes, ce qui ne devrait pas trop être un problème puisque les Panthers jouent principalement en zone et c’est ce qu’ils font le mieux.

C’est une très lourde commande.

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Actualité 2020-21

La première vraie semaine d’activité est maintenant derrière nous dans la NCAA. Après une semaine “0” sans trop d’émotions et duels chaudement disputés, mon...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici votre guide pour tout ce qu’il faut savoir pour la semaine 2 dans la NFL. N’hésitez pas à revenir sur leblitznfl.com à partir...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 1 dans la NFL

Actualité 2020-21

La semaine 1 est souvent appelée la semaine des réactions trop fortes. C’est encore pire cette année puisque nous n’avons pas eu de présaison...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x