Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2014-15

L’état des forces NFL 2014: retour sur les 16 dernières équipes

Nous continuons notre survol de la saison de chacune des équipes, après avoir discuté des 16 meilleures équipes dans le billet précédent. On embarque ici sur les moins bonnes équipes, qui ont pas mal toutes connues des saisons à oublier… quoique certaines se sont améliorées vs mes prévisions de début de saison (que vous pouvez consulter ici). Question de rire de moi un peu, j’inclus une citation de mon classement pré saison pour voir si avec le temps j’étais dans le champ ou non!

17- Buffalo Bills (30e en début de saison)

BillsOui, ils sont 9-7, et peuvent se vanter d’avoir battu les Packers, Les Lions et les… Patriots, ou en fait les réservistes des Patriots. Pas d’autre victoire contre une formation de qualité. Essentiellement, il s’agit d’une équipe supérieure à la moyenne, avec une performance désastreuse de la position de QB. Ajoutez Andrew Luck et les Bills sont 12-4. Mettez Orton avec les Colts, ils sont 4-12. Même un quart adéquat (Andy Dalton) et on inverse les Bills et les Bengals. Avec rien à gagner à la semaine 17, ils n’ont même pas hésité avant de laisser E.J. Manuel sur le banc. Ça veut tout dire.

La citation pré-saison : En défensive, ils avaient montré de belles choses et il y a du talent. Mais c’était avec un Mike Pettine qui est un as des X’s et des O’s en défense. Je suis pas mal moins convaincu avec Jim Schwartz.

18- Miami Dolphins (15e)

Éternels moyens, les Dolphins ont trouvé le moyen de permettre un match avec un « rating » parfait à Geno Smith pour prendre une solide chute dans ce classement. Il y a de la lumière au bout du tunnel : ils ont battu les Patriots, planté les Chargers, perdu trois matches qu’ils ont dominé contre de bonnes équipes (Packers, Broncos, Lions). Qui sont-ils? J’ai tendance à croire qu’il s’agissait d’une saison de transition suite au scandale d’intimidation de l’an passé. Ryan Tannehill a fait quelques pas positifs, Mike Wallace, lui, fait du sur-place.

La citation pré-saison : Si la défense demeure solide, dans une AFC où tout est possible, les Dolphins vont faire du bruit. Sinon, Joe Philbin va se chercher une job l’an prochain. 

19- Houston Texans (28e)

En écrivant ces lignes, je me suis convaincu que J.J. Watt doit être le MVP de la ligue, malgré tout le respect que je dois à Aaron Rodgers. Quand on regarde les résultats des Texans, difficile de ne pas apprécier son apport. Avec 3 QB, le seul talentueux étant Ryan Mallett qui n’a joué que quelques matches, et sans contribution de leur premier choix, ils ont gagné 9 matches. Bon, 4 victoires contre les Jags et Titans, plus les Raiders et Redskins… restent Browns, Bills et Ravens parmi les équipes respectables. Rien pour écrire à sa mère, outre la victoire contre Baltimore, quand les réservistes sur la OL des Ravens n’étaient simplement pas capables de contenir Watt. Je suis plus impressionné par plusieurs défaites serrées face aux Colts, Cowboys et Steelers, qui laissent confirmer qu’ils sont à un QB près d’être sérieux.

La citation pré-saison : Bref, ça risque d’être une saison pour rétablir les choses en défense et apporter certains changements en attaque avant de trouver le quart d’avenir l’an prochain. 

20- New Orleans Saints (5e)

SaintsOh, le train déraille. Ma plus grosse erreur en pré-saison. Cinq défaites consécutives à la maison? C’était LA certitude de cette équipe, sa capacité de gagner à la maison. Pas juste perdre, se faire planter! À la maison par les Bengals, Ravens et Panthers? On verra du changement dans le personnel défensif. On a aussi vu un effort plus constant de courir avec la balle, avec succès pour Mark Ingram, qui est agent libre. Inversement, on a senti une baisse de régime sur 3e essai, et de façon générale une attaque aérienne qui esseyait d’être « cute » au lieu d’exécuter les jeux de base.

La citation pré-saison : Vaccaro sera le Troy Polamalu des Saints et un candidat surprise au titre de joueur défensif de l’année.

Ayoye, il a fini l’année dans les estrades!

21- St. Louis Rams (18e)

Jeff Fisher continue d’avoir l’air d’un bon coach avec des résultats plus que moyens. Six participations aux séries en 19 saisons. Oui, cette saison n’aurait pas été la même avec Sam Bradford, mais il fallait être un peu aveugle pour ne pas prévoir de plan B dans le cas de Bardford. « Playoffs or bust » en 2015 pour Fisher, à moins qu’ils ne repêchent un jeune QB et que Fisher se gagne du temps pour le développer. Les Rams jouent du football inspiré et ne sont pas une victoire facile, tel que mis en évidence cette fin de semaine à Seattle. Ils ont battu les Seahawks, 49ers, Broncos et complètement anéanti les Raiders et Redskins. Des défaites difficiles à avaler, dont celle de 12-6 en « prime time » face aux Cards, et celle face aux rivaux du Missouri, une volée de 34-7 en faveur des Chiefs.

La citation pré-saison : J’adore la DL, la meilleure de la NFL avec un candidat pour le joueur défensif par excellence (Quinn), pour la recrue défensive de l’année (Aaron Donald) et de la profondeur.

Donald est mon choix post-saison pour le titre de recrue défensive de l’année.

22- Minnesota Vikings (22e)

De 22 à 22, ça peut sembler comme faire du sur-place, mais je commente ce qu’ils ont accompli cette année, pas la direction qu’ils prennent. On oublie souvent que cette équipe devait s’appuyer sur Adrian Peterson! Une bonne saison morte et ils sont dans le top-15 en septembre prochain. Plusieurs jeunes joueurs ont progressé drastiquement cette année, donc Xavier Rhodes et Shariff Floyd, sans compter WR Charles Johnson qui est sorti de nulle part pour assumer le rôle de receveur #1. Par contre, deux joueurs qui devaient devenir des pierres angulaires de cette équipe, Matt Khalil et Cordarelle Patterson, ont régressé à des niveaux qu’on ne pensait pas possible. J’espère que Khalil était blessé, parce que 82e sur 84 OT selon PFF, c’est inacceptable.

Leurs victoires les plus impressionnantes sont les Rams et les Panthers… ouch. Ils ont perdu 4 matches contres des équipes respectables (Bills, Dolphins, Lions, Packers) par un total de 8 points, donc sont capables de rester dans le match.

La citation pré-saison : Norv Turner doit saliver d’avoir AP dans son champ arrière. 

23- Cleveland Browns (29e)

BrownsIls ont gagné 7 matches avec Brian Hoyer. Impressionnant. J’espère que M. Haslam se regarde dans le miroir et admet que s’il s’était mêlé de ses affaires, il aurait laissé ses décideurs repêcher Teddy Bridgewater et probablement fait les séries, et serait sur toutes les listes d’équipes sur la pente ascendante. J’ai gagné beaucoup de respect pour Mike Pettine et Kyle Shanahan. Ils ont battu les Steelers et Bengals, en plus des Saints. Ils ont perdu les 5 dernières, mais presque battu les Colts, et ils ont surtout tracé la ligne dans le sable avec les chialeux (Ben Tate) et les gars qui manquent de jugement (Gordon, Manziel). Mais une chose qui n’a pas changé, c’est qu’avec un quart (voir ma citation), ils seraient à surveiller.

La citation pré-saison : À la position de QB ils sont 31e ou 32e (avec les Bills), et leur groupe de WR est définitivement 32e. Je n’aimais pas le pick de Manziel. La pré saison m’a donné raison. 

24- New York Giants (25e)

Trois saisons en une pour les G-Men. Ils étaient compétitifs en début de saison, puis se sont effondrés avec 7 défaites de suite, commençant par une volée aux mains des Eagles, se terminant par une humiliante défaite aux mains des Jaguars. Puis, OBJ est devenu OBJ, et l’attaque revivait de ses cendres : trois victoires convainquantes de suite, avant de s’incliner face aux Eagles à la dernière semaine. On espère du momentum pour Eli et Ben McAdoo pour 2015, il faudra par contre faire du ménage en défense et y ajouter du talent. Reste que la seule équipe décente qu’ils ont battu, c’est les Texans.

La citation pré-saison : Une dernière saison endormante pour Coach Coughlin. La dernière fois que j’ai dit ça, il a gagné le SuperBowl, mais « we only live twice, Mr. Bond ».

Je pensais sérieusement qu’il allait partir. Il a peut-être son successeur en place avec le jeune McAdoo.

25- Atlanta Falcons (23e)

Mike Smith méritait de partir. Il a perdu lui-même deux matches cette année (Browns, Lions) par sa mauvaise gestion de l’horloge. Je suis surpris de voir Thomas Dimitroff garder son job. Il attire l’attention. Oui, j’ai lu War Room, on lui donne l’air d’un héros. Mais sur le terrain, on voit une équipe qui manque drastiquement de profondeur, et il n’a « trouvé » aucun joueur dans les rondes subséquentes. Ils ont par contre quelque chose que personne en bas d’eux dans cette liste n’a. Un QB autour duquel bâtir une équipe.

On constate dans leur feuille de route plusieurs défaites qui rendent perplexes, dont les trois consécutives contre les Vikings, Giants et Bears.

La citation pré-saison : Leur défensive manque drastiquement d’une menace de pression à l’extérieur. L’an dernier ils avaient ajouté du talent dans la tertiaire, mais personne ne pourra couvrir les receveurs assez longtemps pour que cette DL se rende au QB adverse, même si j’ai toujours donné le bénéfice du doute à Mike Nolan comme DC.

26- Chicago Bears (7e)

BearsL’autre grosse erreur dans mes prévisions. La défensive a complètement perdu la tête, et l’attaque a été incapable de compenser. Le portrait statistique du collègue Gilles est assez gênant pour l’unité de Mel Tucker, mais la haute direction a choisi de changer le personnel d’entraîneur au complet, pas juste la défensive. Faut dire que l’attaque a accumulé beaucoup de ces statistiques dans des situations de ramassage de vidanges en fin de match avec de gros retards au tableau indicateur. Cinq défaites de suite en fin de saison répond clairement à la question « est-ce que les joueurs veulent sauver Marc Trestman? » Ils n’avaient pourtant pas si mal démarré la saison avec des victoires à SF, aux Jets et à Atlanta dans les six premières semaines. La débandade après…

La citation pré-saison : Ils ont complètement refait leur DL avec Jared Allen, Lamarr Houston (j’adore), Willie Young, Will Sutton et Jay Ratliff qui s’ajoutent. Ils peuvent difficilement être pire que l’an passé!

27- New York Jets (20e)

Je garde confiance en Rex Ryan. Il était condamné à perdre cette année et cette équipe a perdu toute chance de gagner quand ils ont été incapables de mettre sous contrat un des nombreux CB sur le marché des agents libres l’an dernier. Je leur donne quand même un léger boni au classement vs certaines autres équipes qui ont eu des fiches similaires pour tenir compte 1) de victoires de qualité contre les Steelers et Dolphins et 2) de leur prestation dans certaines défaites, les deux face aux Pats, celles contre les Dolphins, Bears et Lions, de même que le fait qu’ils sont l’équipe visiteuse qui a le mieux paru au Lambeau Field.

La citation pré-saison : La DL est dominante, mais on verra comment Rex peut composer sans CB capable de jouer homme-à-homme.

28- Washington Redskins (27e)

Encore plus que jamais, cette organisation semble s’en aller dans la mauvaise direction. L’équipe est bâtie comme une équipe de « fantasy football »… ça donne des saisons de 4-5 victoires à répétition. Ils ont un beau trophée de chasse, une victoire à Dallas. Mais 4 victoires, dont une contre les Jaguars et une contre les Titans, c’est gênant. Au moins ils peuvent se consoler en sachant qu’ils ont scrappé la saison des Eagles à la semaine 16. Et ils ont très mal paru dans la plupart de leurs défaites.

La citation pré-saison : il y a des ingrédients ici pour un désastre.

29- Tampa Bay Buccaneers (17e)

BuccaneersIls choisiront premiers et ont terminé au dernier rang. Leurs deux victoires ont été sur la route (@Was @Pit), celle à Pittsburgh est une belle réussite. Dans leurs (nombreuses) défaites, on remarque peu de volées (contrairement aux équipes classées plus bas) outre la débandande à la télé nationale contre les Falcons un beau jeudi soir de septembre. Ils ont donné des sueurs froides aux Bengals, Browns, Vikings, Rams, de même que deux fois chacun contre les Saints et les Panthers. Comme équipe de dernière place, on a souvent vu pire. Je vous rappelle également qu’ils ont joué toute la saison sans leur coordonnateur offensif, tombé malade en levée de rideau, lui qui ne comptait pas sur un solide second ou un entraîneur-chef à vocation offensive pour prendre la relève. Ils seront sûrement sur ma liste d’équipe susceptibles de faire un bond l’an prochain, et pour ma part l’équipe que je vais surévaluer…

La citation pré-saison : Si Jeff Tedford est capable de coordonner une attaque de la NFL (je pense que oui), alors les Bucs vont être très compétitifs, et pourraient même se positionner en séries. (Ouch, remplacez NFL par CFL, Bucs par BC Lions et vous avez la citation pour 2015!)

30- Oakland Raiders (32e)

Ils ne sont pas sortis du bois parce qu’il pensent avoir identifié un QB en Derek Carr. Il reste encore beaucoup de chemin à faire, entre autres se trouver quoi, 15 partants dignes de la NFL? Je leur donne crédit pour leurs trois victoires à la maison en fin de saison contre des formations de qualité (KC, SF et Bills) qui ont effectivement mis fin aux espoirs de ces équipes. Quelques performances encourageantes comme celle à Foxboro ou à Seattle. Mais quand je vois 5 défaites par plus de 20 points, dans la NFL, c’est signe d’une équipe qui se fait déclasser plus souvent qu’à son tour.

La citation pré-saison : Peut-être que la solide pré-saison de Derek Carr est une lumière au bout du tunnel, mais derrière cette OL et avec ce groupe de receveurs, ça risque d’être difficile.

31- Jacksonville Jaguars (31e)

C’était pile ou face entre les Jags et les Titans, mais je donne préséance aux Jags pour leur victoire additionnelle. Ceci étant dit, leur feuille de route est pathétique. Contrairement aux Bucs, par exemple, dans les 13 matches qu’ils ont perdus, seul celui contre les Titans a été compétitif, ils se sont faits dominer dans tous les autres. Ils travaillent fort pour leur coach, et sont en train de rebâtir de la bonne façon, mais j’ai peur que ce soit une de ces situations où un état-major prends plusieurs bonnes décisions mais se trompe sur la plus importante, celle du QB, et c’est celle qui les coule.

La citation pré-saison : Une autre saison à apprendre, mais il y a de l’espoir. Je donne le bénéfice du doute au groupe de coaches, qui ont montré de belles choses à date.

32- Tennessee Titans (24e)

Tennessee Titans

Ils ont commencé l’année en lion avec une victoire convaincante et surprenante à Kansas City. Ensuite…une saison à oublier. Cette équipe n’a pas d’identité, pas de point particulièrement fort. Ils essaient de jouer le 3-4 de Ray Horton avec du personnel de 4-3, avec un triste résultat. On comptait sur une OL bâtie à coups de premiers choix et de gros contrats, mais Pro football focus les classe 30e en protection de passe et en milieu de peloton pour le bloc au sol. Beaucoup de changements à prévoir dans cette unité l’an prochain. Bishop Sankey n’a pas réussi à se démarquer de Shonn Greene (ayoye) et Justin Hunter et Kendall Wright n’ont pas progressé. Est-ce que Zach Mettenberger en a assez montré pour leur permettre de passer leur tour sur Jameis Winston? Coach Whiz est 3-25 à ses 28 derniers matches…la pression sera forte sur lui l’an prochain.

La citation pré-saison : Le développement de Locker fera la différence entre chauffer les fesses des Colts (et possiblement les dépasser, si Locker est excellent) et être une des 10-12 meilleures équipes, ou finir l’année avec Zach Mettenberger pour voir s’il peut être le quart d’avenir de cette équipe.

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 417 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Il ne reste que deux semaines avant la fin de la saison 2020 de football universitaire, qui s’ouvrira en décembre avec un programme complet...

Actualité 2020-21

Une semaine de plus dans les livres et une semaine où les Buckeyes et les Ducks s’éloignent des séries. Dion et Fafouin ne sont...

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Avec l’Action de grâce américaine derrière nous, les choses commencent à devenir intéressantes dans le portrait des éliminatoires de la NFL.

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, on parle des congédiements à Détroit et à Jacksonville ainsi que les 2 matchs à surveiller cette semaine.

Actualité 2020-21

Il devait y avoir un match de « football du jeudi soir », mais il n’y en a pas eu. Les Ravens et les Cowboys ont...

Actualité 2020-21

Le portrait des éliminatoires de la NFL se précise, même si le calendrier continue d’être affecté par la pandémie de COVID-19.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x