Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2014-15

Quoi retenir de la semaine 9 dans la NFL 2014

12 passes de touché à ses 2 derniers matchs pour Roethlisberger, les Dolphins qui écrasent les Chargers, les Rams qui surprennent les Niners et Brady qui remporte le duel contre Manning. Voici le résumé de la 9e semaine dans la NFL.

Saints (4-4) 28-10 Panthers (3-5-1) – jeudi soir

Match de division important pour ces 2 équipes. La défensive des Saints a étouffé les Panthers et l’attaque explosive s’est démarquée en première demie pour faire la différence contre les Panthers. L’attaque au sol des Saints a finalement débloquée avec 2 touchés par Mark Ingram et la tertiaire a donné du fil à retordre aux receveurs des Panthers et au quart Cam Newton qui a été erratique tout au long du match en n’atteignant pas ses cibles. La bonne gestion à l’attaque et un jeu au sol efficace a permis à la défense des Saints de se reposer et de limiter l’adversaire à un temps de possession de moins de 25 minutes par les Panthers. Ceux-ci n’ont pas connu la victoire depuis la semaine 5 et malgré la faiblesse de leur division Nord dans la Nationale, ils ont encore la possibilité de faire les séries avec une fiche de 3-5-1 présentement. Les Saints mènent cette division avec une fiche de 4-4.

Chargers (5-4) 0-37 Dolphins (5-3)

La raison principale que les Dolphins performent très bien dernièrement est leur défensive surtout, la ligne défensive. Elle a très bien performé et solide contre Philip Rivers qui normalement, est l’un des quarts qui gère très bien son match et difficile à mettre de la pression sur. Rivers a commis 4 revirements. En plus dernièrement, la ligne offensive s’améliore de match en match et ça fait du bien que cette ligne soit complète et solide depuis la saga Incognito-Martin. Les Dolphins ont savouré leur 3e victoire d’affilée et ça aurait pu être 5 de suite s’ils n’avaient pas perdu le match dans la dernière minute contre les Packers (le fake-spike de Rodgers). Les Chargers ont encaissé une 3e défaite consécutive, et ils n’ont pas gagné à Miami depuis janvier 1982. Ils sont vraiment une équipe difficile à comprendre !!!

Jaguars (1-8) 23-33 Bengals (5-2-1)

Les Bengals ont remporté de justesse parce que leur attaque était plus stable que celle Jaguars, remplie d’inefficacité et des erreurs. Une chance pour les Bengals, car leur défensive a alloué 365 verges contre l’une des pires attaques du circuit. L’inexpérience des Jaguars n’a pas su capitaliser les faiblesses et les erreurs des Bengals. Le manque de constance à l’attaque nuit présentement aux Bengals. Le quart Andy Dalton a lancé 2 interceptions qui ont gardé les Jaguars dans le match, mais ils n’ont pas été capables d’égaler la marque en fin de rencontre malgré ces revirements.

Buccaneers (1-7) 17-22 Browns (5-3)

Une bonne performance de la défensive (2 interceptions et 2 sacs du quart) et de leur quart Brian Hoyer (300 verges et 2 touchés) ont permis aux Browns de l’emporter contre les pauvres Bucs. Mais ça va prendre plus pour les Browns afin de demeurer dans la course aux séries. Le défense devra être encore meilleure et une bonne attaque au sol. Les Browns ont été limités à seulement 50 verges au sol contre la 23e défense contre la course !!! Pour les Bucs, malgré de bons lancers du quart Mike Glennon, il commet trop d’erreurs coûteuses et n’a pas pu marquer lors de 2 présences dans la zone payante. Malgré qu’ils ont réussi à freiner le jeu au sol et mis de la pression au quart adverse, la défense des Bucs ne sont pas capables de faire les gros jeux qui comptent au bon moment.

Jets (1-8) 10-24 Chiefs (5-3)

Les Chiefs ont profité des multiples erreurs des Jets pour l’emporter. Ce qui n’est pas nouveau de la part des Jets. Les Chiefs ont marqué tôt dans le match et ont maintenu l’avance en jouant intelligemment ainsi qu’en variant l’attaque. Pour les Jets, le quart Michael Vick n’a pas été si horrible que cela, mais une blessure à la mi-rencontre l’a ralenti. Les Jets ne réussissaient pas les 1ers jeux et n’ont pas pu convertir les 3e essais (4 en 12). Le gros problème cette saison est qu’ils ne sont pas capables de faire avancer leurs séquences de jeu ni de capitaliser dans la zone payante.

Fasano-Chiefs-NFL

Cardinals (7-1) 28-17 Cowboys (6-3)

Même s’ils n’ont pas affronté Tony Romo (blessé), est-ce qu’on peut dire que les Cardinals sont l’un des favoris dans la conférence Nationale??? N’oubliez pas, Arizona est l’hôte du prochain Super Bowl et ce serait le fun que l’équipe hôtesse soit de la partie! Ils ont une fiche de 14-3 dans leurs 17 derniers matchs. La seule défaite cette saison était contre les Broncos, mais c’était leur 3e quart Logan Thomas qui était sur le terrain. Les Cards ont quelques blessures à la défensive et ils n’ont pas un quart-arrière d’élite, mais le fait que Carson Palmer joue du très bon football dernièrement, ils sont une équipe qui est très bien « coachée » et suit son plan de match pendant toutes les 60 minutes.

Eagles (6-2) 31-21 Texans (4-5)

Les Eagles ont remporté le match avec le quart substitut Mark Sanchez. Vous avez bien lu, Mark Sanchez ! Il a remplacé Nick Foles qui s’est blessé à l’épaule gauche tard au premier quart. Et selon le coach Chip Kelly, ça semble être sérieux (il a été annoncé lundi que Foles ne sera pas opéré, mais ratera 6-8 semaines).  Kelly, qui a très bien dirigé son attaque, et avec une ligne offensive en santé, les Eagles ont cumulé 190 verges sur 40 courses contre une défense solide des Texans contre la course. Sanchez a fait le nécessaire en complétant 15 de ses 22 passes pour 202 verges, 2 touchés et 2 interceptions. Bref, si la division Est dans la Nationale sera déterminée entre le duel des quarts substituts, Sanchez aura le dessus et les Eagles seront plus dangereux que Brandon Weeden et les Cowboys.

Pour les Texans, on ne connait pas la sévérité de la blessure à l’aine subite au porteur de ballon Arian Foster. Si c’est le cas, toute la pression reposera sur la recrue Alfred Blue. Car, pour que les Texans gagnent leurs matchs d’ici la fin de saison, ça passera par le jeu au sol et une excellente défensive vu que la performance moyenne de leur quart Ryan Fitzpatrick!

Redskins (3-6) 26-29 Vikings (4-5)

Les Vikings ont gâché le retour de RG3. Il a été victime de 5 sacs du quart et a été frappé à 7 autres occasions. Est-ce RG3 ou la ligne offensive à blâmer??? On se demande si la ligne défensive des Redskins n’était pas habile ou ne voulait pas protéger leur quart vedette. Bref, RG3 était rouillé, pas alerte (après une absence de 6 semaines) et depuis sa toute 1re blessure, il n’est vraiment pas convaincant voir décevant. Pour les Vikings, une mention au porteur de ballon Matt Asiata qui a inscrit 3 touchés à la 2e demie.

Rams (3-5) 13-10 49ers (4-4)

La ligne défensive des Rams a dominé tout au long du match jusqu’au dernier jeu. Colin Kaepernick a échappé le ballon à la ligne des buts avec deux secondes à faire. Les Rams ont récupéré le ballon et le jeu a été confirmé par une vérification vidéo. Cette défensive a également réussi 8 sacs du quart contre Kaepernick, WOW 8 sacs contre l’un des quarts qui sait se démarquer plus facilement que les autres!!! Pour les Niners, ils ont été à l’image de leur saison c’est-à-dire qu’ils n’ont pas été constants à l’attaque ni pour le jeu au sol. La ligne offensive n’a pas su protéger Kaepernick ni de libérer l’espace pour leurs porteurs de ballons.

Gore-49ers-NFL

Broncos (6-2) 21-43 Patriots (7-2)

Grosse victoire des Patriots qui ont joué du très bon football à tous les niveaux de jeu. La défense a créé 2 revirements à Manning et les Broncos, les unités spéciales qui ont marqué un touché et une ligne offensive qui a protégé Brady et de lui faire connaître une excellente performance. Pour les Broncos, ça été leur défensive « revampée » qui n’a pas été à la hauteur des attentes. Elle n’a pas réussi à mettre de la pression sur Brady et de défendre les receveurs clés comme Gronkowski, LaFell et Edelman. Le résultat a fait vite oublier une autre performance de 400 verges de Peyton Manning, mais ce sont ses 2 interceptions qui ont coûté la victoire. Il a maintenant une fiche de 5-11 contre Brady et les Patriots. Ce match a été un avant-goût de la finale de conférence en janvier prochain, mais ce sera l’avantage du terrain qui fera la différence dans le résultat du match.

Raiders (0-8) 24-30 Seahawks (5-3)

La vieille recette gagnante a permis aux Seahawks d’éviter une surprise contre les misérables Raiders. Cette recette, le jeu au sol ainsi qu’une défense solide et étanche. Elle a limité les Raiders à 226 verges dont seulement 37 verges au sol. Les Hawks ont cumulé 149 verges au sol pour un total de 326 verges de gains à l’attaque. Pour les Raiders, ils sont jeunes et ont commis de multiples erreurs. Ils sont à quelques saisons de voir des résultats plus positifs. Si ce n’était pas du botté bloqué pour un touché, le résultat aurait été plus décevant pour les Raiders.

Ravens (5-4) 23-43 Steelers (6-3)

Le quart des Steelers Ben Roethlisberger a lancé 12 passes de touché dans ses 2 derniers matchs, un record de la NFL. Et, c’est 2 de plus que ses 7 premiers matchs combinés. Tout un exploit ! La différence dans ce match a été que les Steelers ont réussi à convertir 2 revirements des Ravens en touchés. Du côté des Ravens, on les voyait il y a quelques semaines au sommet de leur division Nord dans l’Américaine pour longtemps. Maintenant, ils sont derniers et se battront avec 6 autres équipes pour une place dans les séries comme meilleur deuxième. Les Ravens jouent selon la performance de leur quart Joe Flacco qui manque souvent de constance et ce n’est pas un bon signe !

Colts (6-3) 40-24 Giants (3-5) – lundi soir

Quand tu dis que la cérémonie pour honorer Michael Strahan à la mi-temps a été plus excitante que la performance de l’attaque des Giants en première demie, on a un méchant problème. L’attaque des Giants a semblé plus pénible et pire à voir qu’à comparer à celle des Colts. Le quart Andrew Luck a lancé pour plus de 300 verges pour un 7e match consécutif. Comparé à Luck et à son attaque, les receveurs des Giants ne se démarquaient pas (en 1re demie surtout) et lorsqu’ils étaient libres, ils échappaient le ballon. De plus, le quart Eli Manning lançait souvent hors cible.

Pendant qu’on voit un Andrew Luck en plein effervescence, c’est tout à fait le contraire pour Manning. Il n’est plus le quart qu’on voyait se battre, se démarquer et réussir lorsqu’il a remporté ses 2 Super Bowls. Depuis 2012, Eli est devenu le quart le plus erratique de la NFL. Il a lancé 60 passes de touché et 47 interceptions depuis 2012. Nous voyons le grand déclin d’Eli Manning et les Giants.

Que pensez-vous de cette 9e semaine, quel a été votre fait saillant de la semaine?  N’oubliez pas de suivre toute l’actualité francophone de la NFL sur Le Blitz NFL

Écrit Par

Fondateur de leblitznfl.com - qui a été créé en 2011. Fanalyste Sportif qui suit l'actualité sportive / Sports Fanalyst following worldwide sports

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 397 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

La première édition du Top 25 des éliminatoires de football universitaire de cette saison a été dévoilée mardi soir – et son top quatre...

Actualité 2020-21

On approche la fin de semaine du Thanksgiving Américain, c’est souvent signe la fin de la saison, mais cette saison, il reste encore 1...

Actualité 2020-21

On sort enfin un Top 10 qu’on pourra comparer à celui du comité qui se rencontre actuellement pour leur premier essaie de la saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Une semaine un peu plus tranquille du coté des « surprises », mais quand même quelques points intéressants. On parle de Jim, des Heisman...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Enregistrement très tôt cette semaine, nous ne voulions pas manquer les 3 parties du Thanksgiving américain de ce jeudi dans nos analyses.

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 10 dans la NFL pour les parties jouées les 19, 22-23 novembre 2020.

Actualité 2020-21

La première édition du Top 25 des éliminatoires de football universitaire de cette saison a été dévoilée mardi soir – et son top quatre...

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, je résume et analyse la dernière semaine dans la NFL et la NCAA. À noter que cette capsule a...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x