Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2014-15

En route vers la saison 2014: Division Ouest AFC

Après de longs mois d’attente, la saison de la NFL est finalement à nos portes. Dans cette série de texte, je vous présente une analyse détaillée de chacune des équipes en prévision de la prochaine saison, incluant les principaux changements survenus durant la saison morte.

Vous y trouverez, je l’espère, toute l’information dont vous avez besoin pour vous faire une idée en vu de la prochaine saison de la NFL. Je me permettrai quelques prédictions pour le plaisirs, mais il faut se rappeler que le début de la saison est encore loin.

Je continue mon tour d’horizon avec la division ouest de l‘afc. En 2013, trois équipes provenant de cette division se sont qualifiées pour les séries (Denver, Kansas-City et San Diego). Sans vouloir diminuer leur mérite, les équipes de la division ouest de l’afc ont eu le calendrier le plus facile de la nfl l’année dernière ce qui a probablement beaucoup aidé. En 2014, le calendrier sera plus difficile (section est de l’afc, mais surtout la puissante division ouest de la nfc) et il serait vraiment surprenant de revoir 3 équipes de cette division en série.

Denver, sauf incident, représente une valeur sûr pour remporter la division à nouveau cette année. Mais les choses seront beaucoup plus compliquées pour San Diego et Kansas-City. Les Chiefs feront face à une forte possibilité d’exclusion des séries en raison d’un calendrier plus difficile. Les Chargers, une équipe en progression, représenteront une menace pour un poste de meilleur 2e.

1. BRONCOS DE DENVER (13-3 EN 2013)

Denver Broncos

Denver Broncos

Directeur gérant: John Elway (depuis 2011)

Entraîneur chef: John Fox (depuis 2011)

Coordonnateur offensif: Adam Gase (depuis 2013)

Coordonnateur défensif: Jack Del Rio (depuis 2012)

Acquisitions significatives:Aquib Talib (demi de coin), Demarcus Ware (ailier défensif), tj Ward (demi de sûreté), Bradley Roby (demi de coin-choix de 1ère ronde), Emmanuel Sanders (receveur de passe).

Départs significatifs: Knowshon Moreno (porteur de ballon), Eric Decker (receveur de passe), Zane Beadle (garde offensif), Robert Ayers (ailier défensif), Dominique Rodgers-Cromartie (demi de coin), Champ Bailey (demi de coin), Mike Adams (demi de sûreté), Lesley Woodyard (secondeur).

En quelques mots: En 2013, les Broncos ont connu une saison de rêve, qui s’est terminée en cauchemar lors du Super-Bowl, une défaite qui n’enlève cependant rien à ce que les Broncos ont accomplit en saison régulière.

Durant la saison morte, John Elway a prit les grands moyens pour améliorer la défensive de l’équipe en ajoutant Aquib Talib, Demarcus Ware et Tj Ward (qui passe un peu inaperçue, mais qui est tout un joueur de football).

Malgré un calendrier beaucoup plus difficile incluant, notamment: les 49ers, les Seahawks, les Patriots, les Colts et les Bengals, les Broncos demeurent parmi les favoris pour retourner au Super-Bowl.

Personnel de direction:Depuis qu’il a été nommé directeur-gérant, John Elway a modifié le visage des Broncos. En 3 ans à la barre de l’équipe, les Broncos n’ont jamais raté les séries, présentant une fiche de 34 victoires et 14 défaites. Du bon travail.

John Fox, entraîneur chef de longue date dans la nfl (fiche en carrière de 107 victoires et 85 défaites incluant 2 participations au Super-Bowl), n’a pas eu peur de s’entourer de personnalités forte et il a du mérite pour ça.

Offensive:

Verges par match: 457.3 (1er dans la nfl)

Points par match: 37.9 (1er dans la nfl)

En 2013, les Broncos ont dominés la nfl dans toutes les catégories statistiques significatives, établissant plusieurs records de la nfl au passage dont: le plus grand nombre de verges par la passe (5477), le plus de passes de touchés en une saison (55) et le plus de points marqués en une saison (606). Est-ce que les Broncos pourront répéter leurs exploits offensifs en 2014?. Le calendrier des Boncos est beaucoup plus difficile cette année ce qui rendra la tâche plus difficile.

Les Broncos ont subit trois pertes significatives durant la saison morte: le receveur de passe Eric Decker, le porteur de ballon Knowshon Moreno et le garde Zane Beadle (même si on parle peu de ce dernier). Par contre, aucune de ces pertes n’est suffisamment importante pour ralentir l’attaques des Broncos.

La ligne à l’attaque des Broncos (qui a accordé un total de 20 sacks en 2013 pour le 1er rang de la nfl) sera remaniée suite au départ de Beadle. Ryan Clady, blessé en 2013, regagnera son poste de bloqueur à gauche tandis que Chris Clark devrait être le partant à droite. Orlando Franklin devrait combler le départ de Beadle comme garde du côté gauche. D’une façon ou d’une autre, la ligne des Broncos demeure une des meilleures de la nfl.

Au poste de porteur de ballon, la perte de Knowshon Moreno pourrait être significative. Montee Ball n’a pas été impressionnant à sa 1ère saison. De plus, il traîne la réputation (justifiée à mon avis), de ne pas être un très bon bloqueur. C’est surtout à ce niveau que la perte de Moreno pourrait se faire sentir.

Le départ d’Eric Decker (87 attrapés pour 1288 verges en 2013) n’est pas majeur car les Broncos comptent sur plusieurs munitions offensives dont Demariyus Thomas (1430 verges en 2013), Wes Welker (73 attrapés pour 778 verges, ce qui est peu selon ses standards, mais 12 passes de touchés) et Julius Thomas ( 65 attrapés pour 788 verges et 12 touchés). Emmanuel Sanders, acquis sur le marché des joueurs autonome, remplacera Decker. Certains considèrent même que Sanders pourrait représenter une amélioration par rapport à Decker (l’avenir le dira). La recrue Cody Latimer (choix de 2e ronde), qui présente un potentiel intéressant pourrait aussi jouer un rôle.

En 2014, Demaryius Thomas et Julius Thomas continueront d’être les menaces pour le long jeu, alors que Welker sera la soupape de sûreté et l’homme des grandes occasions vers qui Manning se tourne lorsqu’il a besoin d’un gros jeu (exemple en situation de 3e essais). Sanders remplacera Decker du côté opposé à Thomas, mais il peut aussi jouer à l’intérieur.

Il est vrai que Peyton Manning vieillit et que ses passes n’ont plus la vélocité d’autrefois, mais je ne m’inquiète pas de cette situation. Il y a longtemps que Manning a compris que la seule chose qui importe au football, c’est d’identifier la fenêtre d’opportunité et de délivrer le ballon au bon endroit et au bon moment pour son receveur de passe. Il n’y a pas de points pour le style ni pour la puissance. Tant que la capacité d’anticipation de Peyton sera au niveau ou elle est actuellement, rien ne laisse présager qu’il ralentira.

Défensive:

Verges par match: 356.0 (19e dans la nfl)

Points accordés par match: 24.9 (22e dans la nfl).

Si l’offensive des Broncos a connu une saison mémorable en 2013, ce n’est pas le cas de l’unité défensive. La défensive des Broncos, malgré un calendrier extrêmement facile, a connu des difficultés toute l’année notamment contre la passe (254.4 verges accordées par match, 27e dans la nfl).

Il est évident que la principale faiblesse des Broncos était leur tertiaire et John Elway a fait tout ce qu’il a pu pour remédier au problème avec l’acquisition d’Aquib Talib et de Tj Ward. Lorsqu’il est en santé, Aquib Talib est un des meilleurs demi de coins de la nfl. Il est un joueur qui peut modifier à lui seul le visage d’une défensive et s’il reste en santé, il représente un “coup de circuit” pour les Broncos. L’arrivée de Tj Ward a été moins publicisée que celle de Talib, mais elle représente une amélioration majeure car Ward est un excellent joueur de football qui sort d’une saison de “pro-bowl”.

Le front défensif des Broncos, qui a connu une saison respectable en 2013 malgré l’absence de Von Miller en début de saison, s’est enrichie d’un nouveau membre soit Demarcus Ware. Ware est âgé de 32 ans et il a manqué quelques matchs l’année dernière, mais lorsqu’en santé, il demeure un joueur de haut niveau capable d’aller chercher un dizaine de sacks du quart.

Au poste de secondeur, les Broncos ont perdu un joueur important soit Wesley Woodyard (maintenant avec les Titans du Tennessee). Les Broncos devront aussi composer avec l’absence de Danny Travathan (129 plaqués 3 interceptions en 2013) blessé pour le début de la saison (on parle d’environ 8 semaines).

Si vous voulez mon avis, les performances de la défensive des Broncos seront étroitement lié à l’état de santé d’Aquib Talib parce que le principal point faible des Broncos, c’est le manque de profondeur au poste de demi de coin. Si Talib devait se blesser (et il a un historique de blessures important), les options seraient le joueur de 2e année Kayvon Webster et la recrue Bradley Roby. Rassurés??? Nous non plus.

A quoi s‘attendre en 2014: Sauf incident, les Broncos devraient enlever assez facilement le titre de division pour une 4e année consécutive.

Peyton-Manning-Broncos-Colts-2013Le calendrier relativement difficile des Broncos en 2014 devrait rendre la course pour le premier rang dans la conférence américaine (et l’avantage du terrain) serrée et intéressante. Mais les Broncos, qui reposent sur des bases solides et qui ont significativement amélioré leur équipe durant la saison morte, demeurent parmi les favoris pour représenter l’AFC au prochain Super-Bowl.

Joueurs à surveiller: Tous les experts prévoient une baisse de régime de Peyton Manning en vertu d’un calendrier plus difficile. Mais on s’entend pour dire qu’une baisse de régime pour Manning représente probablement quelque chose comme 5000 verges par la passe et 40 passes de touché avec une dizaine d’interceptions tout au plus.

Plusieurs experts prévoient une saison extraordinaire à Montee Ball, mais personnellement j’ai des doutes. Ball n’est pas le plus explosif des porteurs de ballon et il éprouve certaines difficulté avec la sécurité du ballon. Ball sera productif, mais peut-être pas autant que certains pensent.

Du côté défensif du ballon, Aquib Talib sera la clé. S’il demeure en santé toute l’année, les Broncos seront difficiles à battre.

2. CHIEFS DE KANSAS-CITY (11-5 EN 2013)

Kansas City Chiefs

Kansas City Chiefs

Directeur Gérant: John Dorsey (depuis 2013)

Entraîneur chef: Andy Reid (depuis 2013)

Coordonateur offensif: Doug Pedersen (depuis 2013)

Coordonateur défensif: Bob Sutton (depuis 2013)

Acquisition significatives: Jeff Lindbach (garde offensif), Vance Walker (ailier défensif), Joe Mays (secondeur), Chris Owens (demi de coin), Dee Ford (secondeur-choix de 1ère ronde), DeAntohny Tomas (receveur de passes, unités spéciales-choix de 2e ronde).

Départ significatifs: Brandon Flower (demi de coin), Dexter McCluster (receveur de passes, unités spéciales), Branden Albert (bloqueur offensif), Jon Asamoha (garde offensif), Geoff Schwartz (garde offensif), Tyson Jackson (ailier défensif), Dunta Robinson (demi de coin), Kendrick Lewis (demi de sûreté).

En quelques mots: C’est un revirement de situation spéctaculaire que les Chiefs nous on présenter en 2013 en passant du dernier rang de la nfl à une participation aux séries.

On ne veut rien enlever à leur mérite, mais les Chiefs ont été aidé par le calendrier le plus facile de toute la nfl. Pour cette raison, leur fiche de 11-5 en 2013 ne représente pas vraiment la valeur de l’équipe.

Un calendrier beaucoup plus difficile ainsi que des pertes significatives durant la saison morte (notamment sur la ligne à l’attaque) devrait compliquer grandement la tâche des Chiefs en 2014.

Personnel de direction: Andy Reid est un des entraîneurs chefs les plus expérimentés et les plus respectés de la nfl. En 15 saisons comme entraîneur chef (dont 14 avec les Eagles de Philadelphie), Reid compte 10 participations aux séries (fiche en carrière de 141 victoires et 98 défaites). Non, il n’a jamais gagné le super-bowl, mais il a 4 participations consécutives à la finale de la conférence nationale ainsi qu’une participation au Super Bowl.

Offensive:

Verges par match: 337.3 (21e dans la nfl)

Points par matchs: 26.9 (6e dans la nfl)

Comme je le mentionnais en introduction, les Chiefs ont présenté un différentiel de +19 au niveau des revirements. Leur défensive a provoqué 36 revirements au total (2e dans la nfl) et c’est ce qui explique pourquoi les Chiefs ont gagné aussi peu de verges (21e dans la nfl), tout en marquant autant de points (6e dans la nfl). L’offensive des Chiefs a eu l’avantage d’avoir constamment de bonnes positions sur le terrain.

Alex Smith a connu une saison honnête en 2013. Sa principale qualité est de limiter les erreurs et les revirements. Smith ne jouera jamais à la hauteur d’un 1er choix au repêchage, mais au moins, il est fiable et il donne une chance à son équipe de gagner. Ses 11 revirements au total (7 interceptions et 4 échappés) constituent le 2e plus faible total de tous les quarts partants en 2013 (derrière Andrew Luck).

La ligne à l’attaque, qui a bien fait l’année dernière, a perdu deux joueurs importants soit Branden Albert (bloqueur à gauche) et Jon Asamoha (garde) . Le départ d’Albert signifie qu’Eric Fisher, 1er choix du repêchage 2013, effectuera la transition et protègera le dos d‘Alex Smith. Fisher a connu une saison recrue difficile et, à mon avis, il n’est pas prêt pour ce rôle. Donald Stephenson, qui déçoit depuis son arrivée chez les professionnels, sera le nouveau bloqueur du côté droit. Au poste de garde, le départ d’Asamoha, laisse un trou béant. Jeff Lindenbach n’est certainement pas une amélioration par rapport à Asamoha. Le centre Rodney Hudson est le seul joueur qui reviendra comme partant à sa position originale en 2014, ce qui n’augure rien de bon.

En 2013, Jamaal Charles, un des meilleurs joueurs de la nfl toutes positions confondues a non seulement été le meilleur porteur de ballon de l’équipe (1287 verges 4.7 verges par courses), mais aussi le meilleur receveur de passe (693 verges) ce qui représente une situation bien inhabituelle dans la nfl. Il faut ajouter le fait que Charles à marqué à lui seul 20 des 41 touchés offensifs des Chiefs en 2013. Dire que l’offensive des Chiefs repose presque exclusivement sur Charles est un euphémisme!!!

En 2014, il faudra que d’autres joueurs que Jamal Charles contribuent pour que les Chiefs connaissent du succès.

Défensive:

Verges par match: 367.8 (24e)

Points par match: 19.1 (5e)

Il faut se méfier des statistiques défensives des Chiefs en 2013 car elles ont été obtenues contre une opposition de moindre calibre. Pour vous donner une idée, en 1ère moitié de saison, les Chiefs ont affronté des quarts-arrières comme Blaine Gabbert, Ryan Fitzpatrick, Terrel Pryor, Case Keenum, Jeff Tuel et Jason Campbell. Avec respect, ça aide à bien paraître.

Néanmoins, la défensive des Chiefs compte sur plusieurs bons éléments.

Au centre de la ligne défensive, Dontari Poe est un des meilleurs plaqueur défensif de la nfl. Trois des quartre secondeurs des Chiefs font parti de l’élite de la nfl (Derrick Johnson, Tamba Hali et Justin Houston). En 2013, les Chiefs ont réalisé 47 sacks du quart (6e dans la nfl) dont 22 par le duo de secondeurs extérieurs Justin Houston et Tamba Hali.

La tertiaire des Chiefs a perdu un membre important pendant la saison morte soit le demi de coin Brandon Flowers. En 2014, Eric Berry (demi de sûreté) représentera la seule valeur sûr de la tertiaire des Chiefs.

À quoi s’attendre en 2014: A une saison bien différente de l’année dernière.

smith-reid-chiefs-nflEn 2013, les Chiefs ont eu le calendrier le plus facile de toute la nfl, et malgré ce fait, plusieurs de leurs victoires ont été serrées. En 2014 le calendrier des Chiefs sera beaucoup plus difficile (ils affronteront notamment les équipes de la puissante division ouest de la conférence nationale).

Pour cette raison, je ne m’attends pas à voir les Chiefs en série cette année. Une saison plus prêt d’une fiche de .500 serait beaucoup plus réaliste compte tenu de leur calendrier.

Joueurs à surveiller: Jamaal Charles évidemment qui, encore une fois, représentera la principale menace de l’équipe autant au sol que par la passe. Sa production pourrait par contre baissée par rapport à l’année dernière parce que la ligne à l’attaque des Chiefs a subit des pertes importantes. Et aussi parce que les Chiefs essayeront de diversifier leur attaque afin de la rendre moins prévisible.

Les ailiers rapprochés ont toujours connu du succès dans le système offensif d’Andy Reid. Le jeune Travis Kelce, qui a été blessé l’année dernière, mais qui présente un brillant potentiel, est à surveiller.

Eric Fisher qui tentera de remplacer Brandon Albert au poste de bloqueur à gauche. Fisher a connu des difficultés l’année dernière comme bloqueur à droite et la pression sera forte sur le premier choix du repêchage de 2013. Une mauvaise saison et on commencera déjà à parler de lui comme d’une erreur.

3. CHARGERS DE SAN DIEGO (9-7 EN 2013)

San Diego Chargers

San Diego Chargers

Directeur gérant: Tom Telesco (depuis 2013)

Entraîneur chef: Mike McCoy (depuis 2013)

Coordonateur offensif: Frank Reich (depuis 2014)

Coordonateur défensif: John Pagano (depuis 2012)

Acquisitions significatives: Donald Brown (porteur de ballon), Brandon Flowers (demi de coin), Jason Verrett (demi de coin-choix de 1ère ronde), Jeremiah Attaochu (secondeur-choix de 2e ronde).

Départs significatifs: Dereck Cox (demi de coin), Cam Thomas (plaqueur défensif).

En quelques mots: Comme les choses peuvent évoluer en un an.

L’année passée, à la même date, Philip Rivers était considéré comme un quart sur le déclin et les Chargers, comme un club qui avait raté sa fenêtre d’opportunité.

A peine un an plus tard, la carrière de Rivers est relancée et le portrait est beaucoup plus positif pour les Chargers qui apparaissent comme de sérieux candidats dans la lutte au meilleur deuxième.

Personnel de direction: J’ai le plus grand respect pour Mike McCoy, l’entraîneur chef de l’équipe.

Avant de se joindre aux Chargers, McCoy était le coordonnateur offensif des Broncos de Denver. Sous sa gouverne, Kyle Orton et Tim Tebow ont connu leurs meilleurs moments en carrière. On peut difficilement imaginer deux quarts aux styles plus opposés que Tebow et Orton et il faut saluer la capacité d’adaptation de McCoy.

Voir McCoy revitaliser la carrière de Rivers n’était pas vraiment une surprise.

Offensive:

Verges par match: 393.3 (5e dans la nfl)

Points par match: 24.8 (12e dans la nfl)

Philip Rivers a connu une saison exceptionnelle en 2013. Il a complété presque 70% de ses passes (69.5% pour être précis) avec 4478 verges de gains, 32 touchés et seulement 11 interceptions. Même si Rivers, dans les faits, n’est âgé que de 32 ans, il avait montré des signes de ralentissement et on ne s’attendait plus à une telle performance de sa part.

Au sol, Ryan Matthews a finalement connu une saison à la hauteur des attentes avec 1255 verges (4.4 verges par courses, ce qui est excellent). Danny Woodhead, acquis sur le marché des joueurs autonomes en provenance des Patriots, a gagné plus de 1000 verges au total avec 8 touchés. Tout comme il avait l’habitude de le faire en Nouvelle-Angleterre, Woodhead s’est avéré être l’homme des grandes occasions à San-Diego.

Keenan Allen s’est avéré être le meilleur receveur de passe recrue l’année dernière et devrait continuer à construire sur ses succès. Allen a été mal évalué à cause du jeu déficient de ses quarts-arrière à l’université Cal et s’est avéré un vol au repêchage. Le joueur de 3e année Ladarius Green (ailier rapproché) est très athlétique et le jour ou les Chargers décideront de le placer devant Antonio Gates il connaîtra beaucoup de succès. L’ancien “Raging Cajun” de l’université Louisiana-Lafayette a beaucoup de potentiel.

La ligne à l’attaques des Chargers est sous-estimée, mais a connu une solide saison 2013, n’ayant, notamment accordé que 30 sacks du quart (4e dans la nfl). Le joueur de deuxième année Dj Flucker (11e choix de la 1ère ronde en 2013) a connu une meilleure saison recrue qu’Eric Fisher et Luke Joeckel repêchés avant lui.

Un calendrier difficile en 2014 devrait quelque peu limiter la production de l’offensive des Chargers, mais celle-ci devrait quand même faire partie des 10 meilleures de la nfl.

Défensive:

Verges accordées par match: 366.5 (23e dans la nfl)

Points accordés par match: 12.8 (11e dans la nfl)

La défensive des Chargers représente le point faible de l’équipe. Par contre elle est jeune et talentueuse. Six partants ont 25 ans ou moins et sont d’anciens hauts choix au repêchage (Kendall Reyes, Manti Te’o, Donald Butler, Marcus Gilchrist, Melvin Ingram et Jason Verrett). Jeremiah Attaochu, le choix de 2e ronde de cette année, devrait aussi jouer un rôle. Même si le calendrier est plus difficile cette année, se serrait une déception de ne pas voir une certaine amélioration chez cette jeune défensive.

La tertiaire des Chargers a représenté le point faible de l’équipe en 2013 (29e dans la nfl contre la passe avec 258.7 verges accordées par match). Pendant la saison morte, les Chargers ont acquis les demis de coins Brandon Flowers (joueur autonome en provenance des Chiefs) et Jason Verrett (choix de 1ère ronde au dernier repêchage). Les demis de sûreté Eric Weddle (le meilleur joueur défensif du club) et Marcus Gilchrist seront de retour à leur poste de partant.

Les Chargers ont réussit 35 sacks du quart en 2013 (23e dans la nfl) et leur front défensif devra faire un meilleur travail pour mettre de la pression sur les quarts adverses. Les Chargers comptent sur la présence de Dwight Freeney (qui n’a participé qu’à 4 matchs en 2013), en espérant l’émergence du jeune Melvin Ingram pour y arriver. Manti Te’o, à sa deuxième saison, devra montrer une progression, ce qu’il devrait être en mesure de faire s’il évite les blessures (contrairement à l’année dernière).

Chargers-Redskins-RiversÀ quoi s’attendre en 2014: Les Chargers ont représenté une des belles surprises de la nfl en 2013. Après un lent début de saison, ils ont terminés avec 5 victoires à leurs 6 derniers matchs dont 2 victoires contre les Chiefs de Kansas-City et une victoire contre les Broncos de Denver. Ils ont également remporté un match de série (contre les Bengals de Cincinnati).

En 2014, les Chargers semblent représenter une meilleur option que les Chiefs de Kansas-City pour une place de meilleure deuxième. Les Chargers comptent certains points faibles qu’ils devront régler (notamment leur tertiaire), mais la combinaison McCoy (entraîneur chef) et Rivers (quart-arrière), devrait leur permettre d’être compétitifs.

Joueurs à surveiller: Philip Rivers a connu une de ses meilleure saison en carrière en 2013. Mike McCoy est un as dans l’art de sortir le meilleur de ses quarts-arrières.

Keenan Allen était un joueur dominant au niveau universitaire. Mais à l’université Cal., il n’a jamais eu un quart arrière capable de lancer le ballon dans les zones profondes avec comme résultat qu’il a été grandement sous-évalué. Lararius Green, un phénomène athlétique qui a gagné plus de 2000 verges tout en marquant plus de 20 touchés lors de sa carrière de 4 saisons à l’université de Louisiana-Lafayette supplantera Antonio Gates avant longtemps..

Du côté défensif, les Chargers misent beaucoup sur Manti Te’o un des meilleurs joueurs défensif du football collégial au cours des dernières années. L’année dernière, Te’o n’a pu se faire justice parce qu’il a été ennuyé par des blessures toute l’année.

4. Raiders d’Oakland (4-12 EN 2013)

Oakland Raiders

Oakland Raiders

Directeur gérant: Reggie McKenzie (depuis 2012)

Entraîneur chef: Dennis Allen (depuis 2012)

Coordonateur offensif: Greg Olsen (depuis 2012)

Coordonateur défensif: Jason Tarver (depuis 2012)

Acquisitions significatives: Matt Schaub (quart-arrière), Maurice Jones-Drew (porteur de ballon), James Jones (receveur de passe), Donald Penn (bloqueur offensif), Carlos Rodgers (demi de coin), Kalil Mack (secondeur-choix de 1ère ronde), Derek Carr (quart-arrière), Justin Tuck (ailier défensif), Lamar Woolley (ailier défensif).

Départ significatifs: Rashad Jennings (porteur de ballon), Jared Veldheer (bloqueur offensif), Lamar Houston (ailier défensif), Tracy Porter (demi de coin), Philip Adams (demi de coin).

En quelques mots: Une des rares certitudes dans la nfl est que les Raiders d’Oakland constituent une des pires organisations de la nfl années après années.

Depuis 2002 (leur dernier championnat de division), les Raiders n’ont jamais réussit à conserver une fiche gagnante. Ils sont constamment relégués aux bas fonds de la nfl et c’est sans aucun doute le sort qui les attends encore cette année.

Personnel de direction: Dennis Allen (41 ans) ne possédait aucune expérience comme entraîneur chef à quelque niveau que se soit lorsque les Raiders l‘ont embauché. Pire, il n’a jamais été coordonateur (ni offensif, ni défensif) a aucun niveau. Lorsqu’Allen a été nommé, je me demandais comment quelqu’un qui n’a jamais dirigé une défense ni une attaque pouvait devenir entraîneur chef dans la nfl (il n’y a que les Raiders pour faire ça).

Depuis la nomination d’Allen, sans grande surprise, les résultats continuent d’être catastrophiques à Oakland (deux saisons consécutives de 4-12). Je ne blâme pas Allen pour cette fiche, mais je ne vois mal comment quelqu’un d’aussi inexpérimenté pourrait construire un programme viable à Oakland alors que ça représenterais une tâche considérable même pour des hommes aussi expérimentés que Bill Belichik ou Andy Reid!!!

Offensive:

Verges par match: 333.8 (23e dans la nfl)

Points par match: 20.1 (24e dans la nfl).

Durant la saison morte, les Raiders ont voulu se donner de la stabilité au poste de quart-arrière en embauchant le vétéran Matt Schaub. Ils ont également repêché Derek Carr en 2e ronde pour être leur quart-arrière du futur. Carr, le petit frère de David, a connu une saison senior exceptionnelle à Fresno State, mais le reste de sa carrière collégiale a été modeste. Avant 2013, personne ne parlait de lui comme d’un futur haut choix de repêchage. Par contre, il est indéniable qu’il possède un certain talent (c’est à souhaiter pour les Raiders parce que Matt Schaub n’inspire pas tellement confiance).

La ligne à l’attaque des Raiders promet d’être une catastrophe en 2014. Dans un exemple de mauvaise gestion dont eux seuls ont le secret, les Raiders ont laissé partir leur bloqueur à gauche Jared Veldheer pour faire de la place au joueur autonome Roger Saffold (des Rams de St-Louis). Les Raiders ont attiré Saffold en lui offrant un pont d’or. Peu de temps après, les Raiders ont relâchés Saffold pour des raisons médicales inconnues. Les Rams ont alors pu reprendre Saffold à un juste prix alors que les Raiders se sont retrouvé le bec à l’eau. Dans un geste désespéré, ils ont signé Donald Penn, qui a connu une saison 2013 très difficile avec les Bucs, pour être leur bloqueur du côté gauche. Ainsi en quelques semaines, ils se sont affaiblis au poste de bloqueur à gauche tout en se couvrant de ridicule.

Quelqu’un va devoir attraper le ballon pour les Raiders en 2014. James Jones semble représenter la meilleur option, mais l’ailier rapproché Mychal Rivera, à 2e saison, a un potentiel intéressant. Aucune autre cible n’est digne de mention.

Au poste de porteur de ballon, Darrend McFadden (4e choix au total lors du repêchage de 2008) est une déception depuis le début de sa carrière. Maurice Jones-Drew est maintenant âgé de 29 ans et ses meilleures années sont derrière lui. D’une façon ou d’une autre l’offensive des Raiders devrait continuer d’en arracher en 2014.

Défensive:

Verges par match 363.7 (22e

Points par match 28.3 (29e)

La défensive des Raiders est une des pires de la nfl évidemment.

Durant la saison morte, les Raiders ont investis beaucoup d’efforts en vu d’améliorer leur front défensif en faisant l’acquisition des joueurs autonomes Justin Tuck, Lamar Woodley et en repêchant la recrue Khalil Mack. Une meilleure pression sur les quarts adverses pourrait aider leur tertiaire qui est une des pires de la nfl (255.8 verges par match, 28e de la nfl).

Parlant de la tertiaire, elle est vieillissante et pas très talentueuse. Charles Woodson a 37 ans et Carlos Rodgers (acquis sur le marché des joueurs autonomes) 33 ans. Tyvon Branch est une des rares valeurs sûrs des Raiders et Dj Hayden est un choix surprise en 2013 qui tarde à éclore à cause de problèmes de santé. Dans une division qui compte Philip Rivers et Peyton Manning, les Raiders risquent d’accorder beaucoup de verges par la passe (et beaucoup de points) en 2014.

Matt Schaub, maintenant avec les Raiders

Matt Schaub, maintenant avec les Raiders

A quoi s’attendre en 2014: Ce n’est pas cette année que les Raiders retrouveront le chemin de la respectabilité. Une autre exclusion des séries est à prévoir. Si au moins les Raiders avaient une jeune équipe!!! Plusieurs de leurs partants sont vieillissants (Jones-Drew, McFadden, Schaub, Tuck, Woodley, Rodgers, etc) et la relève semble inexistante. A moins que Derek Carr ne réussisse à prendre le poste de partant, ce qui donnerait au moins un peu d’espoir aux partisans.

Joueurs à surveiller: Le jeune Derek Carr possède un certain talent, mais demeurez réalistes. Avec un aussi mauvais entourage, il est presque condamné. Kalhil Mack, choix de 1ère ronde en 2014, représente un prospect intéressant. Il a dominé la Mid-American conference avec l’université de Buffalo. Il menait son équipe autant pour les plaqués que pour les sacks du quart. Un joueur collégial spectaculaire avec un grand potentiel.

Le reste de l’alignement des Raiders n’est pas vraiment convaincant.

 

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Actualité 2020-21

La première vraie semaine d’activité est maintenant derrière nous dans la NCAA. Après une semaine “0” sans trop d’émotions et duels chaudement disputés, mon...

Actualité 2020-21

FOOTBALL IS HERE !!! – Oui, nous allons avoir, en septembre 2020, du football de la NCAA! Dans ce podcast survolté, venez découvrir nos prédictions,...

Actualité 2020-21

C’est déjà la semaine 2 dans la NCAA et c’est l’arrivée sur la piste de danse des gros ténors de la ACC et la...

Actualité 2020-21

On continue nos articles pré-saison avec nos prédictions en fonction du fameux trophée Heisman. Je crois que si la Pac-12 et Big Ten avaient...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Voici mes options de streamer au poste de QB ainsi que mes starts and sits de la semaine #2.

Actualité 2020-21

Une première semaine difficile, mais fallait s’en attendre… Voici mes choix pour la semaine 2

Actualité 2020-21

Voici l’horaire TV NFL au Québec, Canada et aux USA – semaine 2.

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x