Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2014-15

Classement des puissances 2014: #32 à #21… Les Jambons et les Mauvais

C’est le temps du classement pré-saison! Et comme j’en ai l’habitude  (voir à la fin de l’article pour les liens vers les années passées), je classe chacune des équipes en ordre de force de 32 à 1, je les sépare en 5 groupes, et j’ajoute mes prédictions pour la saison 2013.

Si je classe une équipe devant l’autre, c’est que je crois qu’elle gagnerait une série de 4 de 7 matches en terrain neutre contre l’autre cette saison. Et c’est possible que je classe une équipe meilleure que l’autre mais avec une moins bonne fiche, parce que leur calendrier peut être différent.

J’ai 5 groupes : 4 équipes parmi les « jambons », 8 « mauvais », 6 « moyens », 8 « aspirants » et 6 équipes « élites ».

Voici les le bas de la pyramide, les Jambons 

Des clubs qui ont des problèmes partout et ne sont pas en mesure d’être compétitif cette année

#32 Oakland Raiders (4-12, dernière place)

Raiders

Oakland Raiders

Ils ont la distinction d’être 32e pour la deuxième année de suite, même s’ils n’ont pas terminé derniers l’an passé. Je vois juste une équipe qui n’a aucune chance de s’en sortir rapidement. Pour « s’en sortir », une mauvaise équipe doit avoir quelques jeunes joueurs de 2e, 3e ou 4e année qui progressent d’un coup et qui deviennent des vedettes. Je ne voit personne, leur repêchage de 2013 est un désastre, et les précédents pas vraiment mieux. Ils ont eu beau signer quelques vétérans qui vont les rendre respectables comme Woodley et Tuck, je doute du niveau de motivation et d’effort de ces vétérans signés à long terme quand l’équipe va être 3-9…ils ont choisi d’aller perdre à Oakland vous voyez. Peut-être que la solide pre-saison de Derek Carr est une lumière au bout du tunnel, mais derrière cette OL et avec ce groupe de receveurs, ça risque d’être difficile.

Et juste pour ajouter sur la pile, ils ont le calendrier le plus difficile de la ligue selon mon système (égalité avec 3 autres), incluant 5 matches contre des équipes d’élite et seulement deux matches contre les autres jambons.

#31 Jacksonville Jaguars (5-11, dernière place)

Jacksonville Jaguars

Jacksonville Jaguars

Après un départ de 0-8, ils ont gagné 4 de leurs 8 derniers matches. Ils ont fait jouer une tonne de recrues, surtout en défense. Ils ajoutent quelques vétérans (Clemons, Bryant) qui connaissent le système. Cette année, ce sera au tour de l’attaque d’incorporer les recrues Lee, Bortles et Robinson. Une autre saison à apprendre, mais il y a de l’espoir. Je donne le bénéfice du doute au groupe de coaches, qui ont montré de belles choses à date.

Le calendrier leur donne une chance, aucune équipe d’élite, un seul match de jambon mais 7 matches contre des équipes du groupe de « mauvais ».

#30 Buffalo Bills (4-12, dernière place)

Buffalo Bills

Buffalo Bills

En défensive, ils avaient montré de belles choses et il y a du talent. Mais c’était avec un Mike Pettine qui est un as des X’s et des O’s en défense. Je suis pas mal moins convaincu avec Jim Schwartz. En attaque, j’ai tellement pas confiance en E.J. Manuel. Son groupe de receveurs est complet, mais jeune…qui va montrer le chemin à Watkins, Woods, Goodwin et compagnie? Le seul vétéran Mike Williams, le même citoyen modèle qui s’est fait sacrer dehors de Syracuse et de Tampa Bay.

Le calendrier est difficile avec seulement 3 jambons et 2 mauvais, et aucune équipe de climat chaud ne les visite en hiver (ils reçoivent les Chiefs, Browns, Jets et Packers à partir de novembre).

#29 Cleveland Browns (4-12, derniere place)

Cleveland Browns

Cleveland Browns

Le récit du match : « défensive fait le travail, l’attaque poiraute, défensive fait le travail, attaque gaffe, donne un court terrain a la défensive, qui finit par craquer. Attaque s’enlise, défensive se fatigue, et fini par se faire battre en 2e demie. Attaque essaie de compenser, ouvre le jeu et se fait prendre les culottes baissées. » Mélanger, rebrasser, mettre au four une semaine et on recommence la semaine suivante pendant 16 semaines.

C’est une ligue de passe. Si on était en 1987, avec une solide OL et une defensive que j’aime bien, j’aurais confiance aux Browns. Mais à la position de QB ils sont 31e ou 32e (avec les Bills), et leur groupe de WR est définitivement 32e. Je n’aimais pas le pick de Manziel. La présaison m’a donné raison.

Au moins, ils se consoleront avec deux top-5 picks l’an prochain!

Je dois avouer que des 4 équipes ont des défensives qui peuvent les garder dans le match. Ils ne se feront pas honte et depuis que je fais ce genre de classement (je pense que c’est ma 5e saison) je n’ai jamais vu un groupe de jambons aussi talenteux.

2e groupe : les Mauvais

« Mauvais », ou des équipes qui vont regarder passer la parade cette année. Inévitablement, une ou deux de ces équipes va gagner le gros lot à quelque part et se faufiler en séries, c’est le jeu des prédictions…

#28 Houston Texans (6-10, 3e place)

Houston Texans

Houston Texans

Ils ont le calendrier le plus facile de la ligue et c’est même pas serré, ils affrontent chacun des quatre jambons (et une 2 fois les Jags en plus!) et 5 autres « mauvais », et aucune équipe d’élite.

Ils ont J.J. Watt et Jadeveon Clowney et Whitney Mercilus, et espèrent un retour en santé de Brian Cushing, donc pourraient surprendre en défensive.

Mais en attaque, j’ai de gros doutes. Fitzpatrick est un quart très limité. La OL a été bâtie pour le système de Gary Kubiak, un puriste du zone blocking avec de plus petits et plus mobiles joueurs, alors que O’Brien utilisait une approche différente, du moins lors de son passage avec les Pats (on oublie souvent qu’il n’est pas un disciple de Bellichik a vie, ayant coaché à Duke, entres autres, avant son arrivée en Nouvelle-Angleterre). Mais il y a deux excellents WR’s, et du talent parmi les TE et les RB’s.

Bref, ça risque d’être une saison pour rétablir les choses en défense et apporter certains changements en attaque avant de trouver le quart d’avenir l’an prochain.

#27 Washington Redskins (6-10, 3e rang)

Washington Redskins

Washington Redskins

C’est une défensive en général et une tertiaire en particulier qui ont de gros trous. Ils devraient être capables de mettre de la pression avec Kerrigan, Orakpo et le nouveau venu Hatcher, mais je me méfie des joueurs de son âge qui ont enfin une grosse saison quand ils sont agents libres et prennent les $ du gentil Daniel Snyder…pour se traîner les pieds après. La défensive est peut-être moins poreuse que les Cowboys et Falcons que je classe juste eux, la nuance vient du fait qu’ils ont Tony Romo/Matt Ryan, alors que les Skins ont RGIII, et c’est pas beau de ce qu’on a vu de RGIII ce printemps. J’aime ses munitions, mais entre la réputation de D-Jax, la fragilité de Jordan Reed et le risque d’adaptation de Alfred Morris au nouveau système, il y a des ingrédients ici pour un désastre.

Le calendrier est un peu plus facile que la moyenne.

#26 Dallas Cowboys (5-11, dernier rang)

Dallas Cowboys

Dallas Cowboys

Derniers? Oui. Ils ont sur papier la pire défensive de la ligue, sans DeMarcus Ware et Jason Hatcher, qu’ils espéraient remplacer par Demarcus Lawrence (une recrue repêchée trop tôt) et Henry Melton (qui se remet d’une opération au genou). Lawrence est blessé. Sean Lee, leur seul joueur élite en défense, est blessé aussi. Ils pourraient être historiquement mauvais en défense. Ils ne pourront pas gagner 42-38 chaque semaine, surtout avec un QB qui s’est fait opérer au dos, malgré ce qu’ils ont investi dans leur désormais solide OL. J’ajoute la bisbille inévitable d’un coach en fin de contrat avec des « consultants » et des coordonateurs qui se mélangent avec des égos mêlés là-dedans, ça sent mauvais à Dallas et je vais à contre-courrant de la plupart des prévisions que j’ai vues pour prédire uen saison atroce au pays des Cheerleaders.

Et comme leur calendrier est un peu plus difficile que les Skins et les Giants puisqu’ils affrontent les Saints et les Bears, que les deux autres évitent, je leur prédis le dernier rang.

#25 New York Giants (6-10, 2e rang)

New-York Giants

New-York Giants

Une saison de misère pour les G-Men en attaque l’an dernier. Ne pas oublier qu’ils se sont effondrés à la mi-saison en 2012 également. Ça fait donc un an et demi que Eli et compagnie font marche arrière. Leur saison morte est étrange : ils ont signé beaucoup de joueurs « B- » à des contrats plus que raisonnables, mais pas de « game changer ». Leur attaque au sol ne peut que s’améliorer, et leur défensive, sans être aussi horrible qu’à Dallas ou à Atlanta, ne fait peur à personne.

Une dernière saison endormante pour Coach Coughlin. La derni;ere fois que j’ai dit ça, il a gagné le SuperBowl, mais « we only live twice, Mr Bond ».

#24 Tennesse Titans (8-8, 2e place)

Tennessee Titans

Tennessee Titans

C’est l’équipe de « mauvais » qui a la meilleure chance de faire les séries, considérant leur faible division et calendrier facile (2e plus facile de la ligue). Tout dépend de Jake Locker, et il n’a plus d’excuses: ils ont investi massivement dans leur OL, ont un solide trio de WR athlétiques, un TE fiable, deux RB’s capables de faire avancer les chaînes. En défensive, tel que mentionné ici, ils ne m’apparaissent pas avoir le personnel parfait pour le 3-4 qu’ils implantent, mais Ray Horton vient de le réussir deux fois. Le développement de Locker fera la différence entre chauffer les fesses des Colts (et possiblement les dépasser, si Locker est excellent) et être une des 10-12 meilleures équipes, ou finir l’année avec Zach Mettenberger pour voir s’il peut être le quart d’avenir de cette équipe.

#23 Atlanta Falcons (6-10, troisième rang)

Atlanta Falcons

Atlanta Falcons

À l’image des Cowboys, ils vont devoir gagner 42-35 à chaque semaine. Leur défensive manque drastiquement d’une menace de pression à l’extérieur. Ils ont (encore) perdu les services de Sean Weatherspoon, un LB qui couvre beaucoup de terrain. L’an dernier ils avaient ajouté du talent dans la tertiaire, mais personne ne pourra couvrir les receveurs assez longtemps pour que cette DL se rende au QB adverse, même si j’ai toujours donné le bénéfice du doute à Mike Nolan comme DC.

Bon, l’an dernier ils perdaient des matches serrés qu’ils étaient à un jeu, un touché, de gagner. En attaque, le retour potentiel en santé de Julio Jones et de Roddy White change tout. La OL devrait être moins mauvaise avec l’ajout de Jake Matthews, de Jon Asamoah et du coach Mike Tice. C’est potentiellement une attaque dominante. Ils en auront bien besoin.

Je pourrais regretter ce choix. Mais il faiy bien mettre quelqu’un à ce rang!

#22 Minnesota Vikings (5-11, dernier rang)

Minnesota Vikings

Minnesota Vikings

Je sais à quel point ils étaient mauvais en d.fense l’an passé. J,ai beaucoup de confiance en Mike Zimmer de tirer plus de production du talent qu’ils ont en défense, et Norv Turner doit saliver d’Avoir AP dans son champ arrière. Mais le principal élément qui me fait croire à leurs chances de faire un bon, c’est le nombre de joueurs clé qui sont jeunes et sont près à passer à l’autre marche du podium, dont Everson Griffen (5e) et Kyle Rudolph (4e), en plus de cinq choix de 1ere ronde de 2012 et 2013 qui sont en plein cœur de leur développement : Matt Kalil, Harrison Smith, Cordarelle Patterson, Shariff Floyd et Xavier Rhodes. Bien coachés, c’est beaucoup de potentiel de faire un pas de géant ici.

#21 Carolina Panthers (5-11, dernière place)

Carolina Panthers

Carolina Panthers

Ouch, méchante débarque! C’est ce qui arrive quand une mauvaise tertiaire perd des joueurs, que la OL perd des pilliers, que Greg Hardy passe du temps en prison et que le quart vedette a mal aux côtes après s’être fait opérer àla cheville. Entendu pendant leur match face aux Steelers : TOUS les OT au camp des Panthers n’ont pas été repêchés. TOUS des « undrafted free agents ». C’est une recette pour un désastre. Je vis avec le groupe de receveurs complètement nouveau (même si le timing avec Cam va être difficile à établir s’il ne pratique pas), mais pas avec cette OL horrible et cette tertiaire.

Ah, et j’oubliais, ils sont parmi les 4 clubs qui partagent le calendrier le plus difficile de la ligue.

Classements 2013: Les Jambons et les Mauvais, les Moyens et les Aspirants

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

4 Commentaires
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Plus ancien
Récent Le plus de vote
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

[…] avoir traité des équipes #32 à #21 dans mon dernier billet, voici la suite. Je classe les équipes dans 5 groupes, soit 4 équipes parmi les « jambons », 8 […]

[…] avoir décortiqué et classé les équipes #32 à #15 en trois catégories (les « jambons », les « mauvais » et les « moyens »), nous voilà rendu aux « aspirants », des équipes qui s’attendent […]

[…] lire également: Les jambons et les mauvais, les moyens et les […]

[…] (Pour référence, voici le lien vers mon classement pré-saison: Les Élites, les Aspirants, les Moyens et les Jambons et Mauvais.) […]

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 336 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

C’est notre dernier classement avant le retour de la Big Ten et on doit s’attendre à une montée des équipes de la conférence dans...

Actualité 2020-21

Mine de rien, le mois d’octobre approche à sa fin et on a déjà une belle idée des forces dans la NCAA cette saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

En l’absence de Wallette, je discute de la vedette de 15 ans et neveu de Payton et Eli Manning ainsi que les matchs à...

Actualité 2020-21

Une autre semaine de NCAA, une autre panoplie de matchs plus enlevants les uns que les autres! Cette saison, adaptée, ne cesse de nous...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Un duel d’équipes 5-0 au Tennessee est l’événement principal de la semaine. Mais gardez un œil sur une éventuelle surprise en Arizona, où Kyler...

Actualité 2020-21

Plus la saison avance, plus il devient possible de constater certaines choses. Il se passe beaucoup de choses hors du terrain, mais je me...

Actualité 2020-21

La septième semaine de la saison NFL 2020 est arrivée. Chase Claypool et les Steelers vont devoir affronter leur plus grand test à ce...

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 6 dans la NFL pour les parties jouées les 18 et 19 octobre 2020.

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

4
0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x