Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2014-15

En route vers la saison 2014: Division Est NFC

Je continue mon tour d’horizon avec la division est de la nfc. A la surprise générale, cette division a été la plus faible de la nfl l’année dernière. En 2013, les Eagles menés par Chip Kelly, ont représentés une des belles surprises dans la nfl, mais les autres équipes ont déçu. Pour cette raison, la division est de la nfc est une des plus difficile à évaluer en vu de la saison 2014.

Vous y trouverez, je l’espère, toute l’information dont vous avez besoin pour vous faire une idée en vue de la prochaine saison de la NFL. Je me permettrai quelques prédictions pour le plaisir, mais il faut se rappeler que le début de la saison est encore loin.

À lire: Division Nord NFC

À lire: Division Sud NFC

 

1. EAGLES DE PHILADELPHIE (10-6 EN 2013)

Philadelphia Eagles

Philadelphia Eagles

Directeur gérant: Howie Roseman (depuis 2010)

Entraîneur chef: Chip Kelly (depuis 2013)

Coordonnateur offensif: Pat Shumur (depuis 2013)

Coordonnateur défensif: Billy Davis (depuis 2013)

Acquisitions significatives: Darren Sproles (porteur de ballon), Malcom Jenkins (demi de sûreté), Marcus Smith (secondeur, choix de 1ère ronde), Jordan Matthews (receveur de passe, choix de 2e ronde), Josh Huff (receveur de passe, choix de 3e ronde).

Départs significatifs: DeSean Jackson (receveur de passe), Jason Avant (receveur de passe), Pat Chung (demi de sûreté), quart arrière no 7.

En quelques mots: Depuis plus de dix ans, à chaque année, au moins une équipe de la nfl remporte sa division après avoir terminé en dernière place l’année précédente. En 2013, se sont les Eagles qui ont réussit le coup.

En 2013, les Eagles se sont gagné une légion de nouveaux fans en raison non seulement de leurs succès sur le terrain, mais aussi de leur style spectaculaire (l’offensive “up-tempo” de Chip Kelly).

Il faut se rappeler que l’année dernière, Nick Foles n’a été le partant que pendant 10 matchs. Les Eagles ont maintenu une fiche de 9 victoires et 1 défaite pendant ces 10 matchs. Tout en demeurant réalistes, (Foles ne répétera probablement pas ses exploits statistiques cette année), les partisans des Eagles sont optimistes à l’idée que Foles sera le partant de l’équipe pour toute la saison 2014.

Personnel de direction: Chip Kelly était un entraîneur reconnu au niveau universitaire. D’abord parce qu’il a maintenu une fiche de 33-3 avec l’université d’Oregon (un des meilleurs programmes de la NCAA sous sa gouverne). Ensuite parce qu’il a popularisé le “up-tempo offense”, un style de jeu spectaculaire.

Plusieurs équipes de la nfl (les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, notamment), avaient déjà incorporé des éléments de l’offensive de Chip Kelly depuis quelques années déjà.

De savoir si Kelly pourra continuer d’obtenir du succès au niveau professionnel reste à voir (plusieurs entraîneurs universitaires reconnus ont manqué leur coup avant lui). Mais une chose est sûr, quelque soit le résultat, Chip Kelly fera les choses à sa façon et ça promet de continuer d’être spectaculaire.

Offensive:

Verges par match: 417.3 (2e dans la nfl)

Points par match: 27.5 (4e dans la nfl)

Comme je le mentionnais, Chip Kelly a connu beaucoup de succès au niveau universitaire avec son système de jeu soit l’offensive “up-tempo”.

Le principe de l’offensive “up-tempo” est relativement simple. Il s’agit de générer une grande quantité de jeux offensifs le plus rapidement possible. L’objectif est d’empêcher la défensive adverse d’apporter des ajustements. Ainsi, vous pourrez exploiter une faiblesse dans la défensive adverse pendant parfois toute une série de jeu avant que celle-ci ne puisse apporter des ajustements.

Le quart Nick Foles des Eagles

Le quart Nick Foles des Eagles

En 2013, Nick Foles a connu une saison exceptionnelle avec 27 passes de touchés et seulement 2 interceptions pour un ratio de 119.2. Tout ça en seulement 10 départs. Comme je le mentionnais en introduction, les Eagles ont maintenu une fiche de 9-1 avec Foles comme quart-arrière. Il ne faut pas s’attendre au même genre de statistiques pour Foles en 2014, mais il a quand même prouvé avoir le talent pour être un quart partant viable.

L’attaque au sol des Eagles a été la meilleure de toute la nfl l’année dernière. Ils ont couru pour une moyenne 160.4 verges par match (5.1 verges par course). Lesean McCoy, excellent au sol autant que par la passe, a connu une saison exceptionnelle avec des gains totaux de plus de 2000 verges. En 2014, il sera accompagné par Darren Sproles, acquis sur le marché des joueur autonome. Sproles est un des meilleur porteur de ballon de la nfl dans les situations de passes et il allégera la charge de travail de McCoy.

Au niveau des receveurs de passe, les Eagles ont perdu un gros morceau en Desean Jackson. Les avis sur Jackson sont partagés, mais on ne peut pas nier que les défensives adverses respectaient la menace du long jeu lorsqu’il était sur le terrain.

La perte de Jackson sera partiellement comblée par le retour au jeu de Jeremy Maclin. Maclin a raté toute la saison 2013 après avoir été blessé au camps d’entraînement. Le partant du côté opposé de Maclin devrait être Riley Cooper. Par contre, ce qui intrigue chez les Eagles est la présence de deux receveurs de passes recrues soit Josh Huff (qui a joué pour Kelly à Oregon) et Jordan Matthews (je vous invite à lire mon classement des receveurs de passe en vu du repêchage pour en connaître plus à son sujet). Également, les Eagles comptent également sur un solide duo d’ailiers rapproché en Brent Celek et Zack Ertz.

La ligne à l’attaque, qui a bien fait en 2013, demeure intact.

Reposant sur des bases solides (notamment une excellente ligne à l’attaque, un bon système de jeu et un quart arrière viable), l’offensive des Eagles devrait continuer d’obtenir du succès en 2014.

Défensive:

Verges par match: 394.0 (29e dans la nfl)

Points accordés par match: 23.9 (17e dans la nfl).

Évidemment, la défensive représente le gros point d’interrogation chez les Eagles. Le style de jeu de jeu “up-tempo” de l’attaque n’aide pas la défensive, mais il n’en demeure pas moins que celle-ci a démontré certaines vulnérabilités inquiétantes en 2013.

La tertiaire a connue une saison difficile accordant une moyenne de 289.8 verges par la passe par match (32e rang dans la nfl). Un seul changement significatif pour la tertiaire soit l’ajout du demi de sûreté Malcom Jenkins (que les Saints ont laissé partir pour faire de la place à Jarius Byrd). Jenkins est un partant ordinaire, mais il représente tout de même une amélioration par rapport à l’inefficace Pat Chung.

Le front défensif des Eagles, qui demeurera inchangé en 2014, est efficace contre le jeu au sol (10e avec une moyenne de 104.3 verges accordées par match), mais vulnérable contre la passe (seulement 37 sacks du quart-20e dans la nfl). Si les Eagles veulent connaître plus de succès défensivement en 2014, alors leur front défensif devra trouver le moyen de mettre d’avantage de pression sur les quarts adverses. Ça demeure la clé pour la défensive des Eagles.

A quoi s‘attendre en 2014: 2014 est une année charnière pour Chip Kelly et les Eagles. Des entraîneurs collégiaux qui arrivent dans la nfl avec des systèmes de jeux novateurs, il y en a eu beaucoup et plusieurs n’ont pas eu les succès espérés.

Qu’est-ce qui distingue Chip Kelly du lot? Contrairement à d’autres, Kelly est capable d’adapter son système au talent qu’il a sous la mains. A ce sujet, Desean Jackson, Lesean McCoy et Riley Cooper ont tous connu la meilleure saison de leur carrière en 2013. La ligne à l’attaque des Eagles, considérée comme une des pires de la nfl en 2012, est devenue un des points fort de l’équipe en moins d’un an. Et c’est sans parler du rendement inattendu de Nick Foles. Tout ça n’est pas le fruit du hasard, mais plutôt d’un entraîneur qui sait maximiser le talent de ses joueurs.

La défensive des Eagles demeure vulnérable et les défensives adverses apporteront des ajustements en 2014, mais les Eagles demeurent les favoris pour remporter la division.

Joueurs à surveiller: Nick Foles a connu une saison exceptionnelle en 2013 et, lors des 10 matchs qu’il a débuté, il a maintenu un rythme comparable à Peyton Manning. Il serait étonnant qu’il soit aussi prolifique en 2014, mais une saison de plus de 4500 verges avec plus de 30 passes de touchés semble possible. Dans le cas de Foles, éviter les erreurs (il n’a lancé que 2 interceptions l’année dernière) demeure la clé.

Lesean McCoy, qui n’a que 26 ans, est un des meilleurs porteurs de ballon de la nfl. S’il demeure en santé, une autre saison de plus de 2000 verges au total semble à sa portée. Sa durabilité demeure un point d’interrogation et c’est probablement pour cette raison que les Eagles se sont protégés en obtenant Darren Sproles.

Jordan Matthews était une des cartes cachées du dernier repêchage. Il a connu une carrière exceptionnelle à Vanderbilt. Avec le départ de Jackson, Matthews arrive dans un contexte idéal à Philadelphie. Le football est souvent une question d’opportunité autant que de talent. Matthews possède les deux. Profitera-t-il de la situation? C’est possible. Malgré ça, il faut demeurer patient car la position de receveur de passes est une des plus difficile à maîtriser pour un joueur recru.

2. COWBOYS DE DALLAS (8-8 EN 2013)

Dallas Cowboys

Dallas Cowboys

Directeur Gérant: Jerry Jones (depuis 1989)

Entraîneur chef: Jason Garrett (depuis 2010)

Coordonateur offensif: Jason Garrett (depuis 2007)

Coordonateur défensif: Rod Marinelli (depuis 2014)

Acquisition significatives: Zack Martin (garde offensif, choix de 1ère ronde), Demarcus Lawrence (ailier défensif-choix de 1ère ronde), Henry Melton (plaqueur défensif), Jeremy Mincey (ailier défensif).

Départ significatifs: Demarcus Ware (ailier défensif), Sean Lee (secondeur-blessé pour la saison), Ernie Sims (secondeur), Phil Costa (centre offensif), Jason Hatcher (plaqueur défensif), Miles Austin (receveur de passe),

En quelques mots: La dernière participation aux séries pour les Cowboys de Dallas remonte à 2009. Depuis qu’il est devenu l’entraîneur chef de l‘équipe en 2010, Jason Garrett n’a jamais été en mesure d’emmener les Cowboys en série

Au cours des 3 saisons de Garret comme entraîneur chef, les Cowboys ont maintenu une fiche de 8-8 et ont été dans la course aux séries, mais se sont toujours écroulés à la fin.

En 2014, plus que jamais, le duo Garrett-Romo sera sur la sellette. Une autre exclusion des séries pourraient constituer la fin pour Garrett et peut-être même pour Romo.

Personnel de direction: Jerry Jones est le seul propriétaire d’équipe dans la nfl a aussi occuper les fonctions de président et de directeur gérant. C’est là que se trouve le problème des Cowboys d‘ailleurs, parce que Jerry Jones n’est pas un très bon directeur gérant. Il s’entête néanmoins a persister dans cette fonction. Un jour ou l’autre, Jason Garrett paiera le prix pour les mauvaises décisions de son patron.

Offensive:

Verges par match: 341.1 (16e dans la nfl)

Points par matchs: 27.4 (5e dans la nfl)

En 2013, Tony Romo a prit, encore une fois, une grande part des critiques pour la saison ordinaire des Cowboys. Pourtant, même si je ne suis pas le plus grand fan de Romo, je dois dire que la plupart de ces critiques ne sont pas justifiées.

En 2013, Romo a connu une saison respectable. D’abord sa réputation de causer trop de revirements n‘a pas été justifiée l‘année dernière. En 2013, Romo n’a lancé que 10 interceptions pour 31 passes de touchés tout en n’étant victime que de 2 échappés. Il a complété 63.9% de ses passes pour 3828 verges au total (il a manqué le dernier match de la saison sinon il aurait encore une fois franchit le cap des 4000 verges). En 2013, c’est la défensive qui a coulé les Cowboys, pas l’attaque.

Du côté offensif du ballon, tous les partants significatifs seront de retour en 2014.

D’abord la ligne à l’attaque, le point fort des Cowboys, accueillera du renfort avec l’arrivée du garde Zack Martin (choix de 1ère ronde au dernier repêchage). Le reste de la ligne demeure intact. En 2013, la ligne des Cowboys n’a accordée 30 sacks du quart (4e dans la ligue) . Également, les Cowboys ont maintenu une moyenne de 4.5 verges par course (8e dans la nfl). Plusieurs experts considèrent la ligne des Cowboys comme une des 5 meilleures de la ligue.

Demarco Murray a gagné près de 1500 verges totales l’année dernière (moyenne de 5.2 verges par courses ce qui, en passant, est supérieur à Jamal Charles, Lesean McCoy ou Adrian Peterson). Son talent n’a jamais fait de doute. C’est sa durabilité le problème. Si Murray peut rester en santé, les Cowboys auraient avantage à l‘utiliser d‘avantage (seulement 217 remises de ballon l‘année dernière).

Au niveau de l’attaque aérienne, Dez Bryant demeure la clé, mais les Cowboys ont aussi d’autres options. Miles Austin est parti parce que Terrance Williams a connu une solide saison recrue. Jason Witten, qui est maintenant âgé de 32 ans, est parvenu à accumulé 73 attrapés pour 851 verges et 8 touchés. On ne sait pas comment il fait à cause de sa lenteur, mais Witten trouve toujours le moyen de se libérer sur le terrain. Un grand joueur de football. Le joueur de 2e année Gavin Escobar pourrait aussi être appelé à contribuer.

Défensive:

Verges par match: 425.3 (32e)

Points par match: 27.0 (26e)

C’est la défensive des Cowboys qui a coulé l’équipe en 2013. La défensive des Cowboys est inefficace autant contre la course (25e avec une moyenne de 128.5 verges accordées par matchs), que contre la passe (30e avec une moyenne de 286.8 verges accordées par match).

Comme si ce n’était pas suffisant, les Cowboys ont perdu leurs deux meilleurs joueurs défensifs durant la saison morte. D’abord Demarcus Ware, le coeur et l’âme des Cowboys, est parti à Denver pour des raisons financières. Ensuite, Sean Lee s’est blessé lors du camps d’entraînement et il est perdu pour la saison.

Amputé de Ware et Lee, le front défensif des Cowboys sera encore un des pires de la ligue.

La tertiaire, qui n‘a pas subit de transformation significative, est également très vulnérable. Les Cowboys ont investis beaucoup dans leur duo de demi de coin formé de Brandon Carr (acquis sur le marché des joueurs autonome) et Maurice Claiborne (choix de 1ère ronde en 2012, 6e au total). Les deux joueurs représentent des déception.

Actuellement, il n‘y a aucune raison de croire que la situation ira en s‘améliorant pour la défensive des Cowboys et une autre saison difficile est à prévoir.

Tony Romo

Tony Romo

À quoi s’attendre en 2014: Les Cowboys sont à la croisée des chemins. L’équipe a déçu au cours des dernières années, mais est quand même parvenue à demeurée compétitive (fiche de 8-8 au cours des trois dernières saisons).

Par contre les choses pourraient se gâcher en 2014. L’attaque regorge de talent et sera en mesure de marquer des points. Par contre la défensive, amputé de ses deux meilleurs joueurs (Sean Lee et Demarcus Ware), pourrait être encore pire que l’année dernière).

On n’en fait pas une prédiction formelle, mais s’il y a une équipe susceptible de s’effondrer en 2014, il s’agit des Cowboys. Une 4e exclusion consécutive des séries est certainement à prévoir et des têtes pourraient rouler à Dallas à la fin de l’année.

Joueurs à surveiller: Tony Romo a connu une de ses meilleurs saison en carrière en 2013. Bien protégé par une des meilleures lignes à l’attaque de la nfl et entouré de talent, Romo devrait produire le même genre de saison en 2014, pourvu qu’il puisse continuer à éviter les revirements.

Dez Bryant et Terrance Williams formeront un excellent duo de receveurs de passes. Williams, qui est une menace constante pour le long jeu, était un des receveurs de passes les plus sous-estimés lorsqu’il évoluait pour Baylor (en 2012, il avait connu une saison de 1832 verges, ce qui est exceptionnel, peu importe le niveau de jeu). Je suis content de le voir connaître du succès à Dallas.

Demarco Murray, qui possède le talent pour être un des meilleurs porteurs de ballon de la ligue, mais qui a du mal à demeurer en santé. Les Cowboys ne pourront pas améliorer leur défense, mais une attaque mieux balancée pourrait aider celle-ci. On peut s’attendre à voir plus de Demarco Murray cette année.

3. GIANTS DE NEW-YORK (7-9 EN 2013)

New-York Giants

New-York Giants

Directeur gérant: Gerry Reese (depuis 2007)

Entraîneur chef: Tom Coughlin (depuis 2004)

Coordonateur offensif: Ben McAdoo (depuis 2014)

Coordonateur défensif: Perry Fewell (depuis 2010)

Acquisitions significatives: Georges Schwartz (garde offensif), J.-D. Walton (centre offensif), Robert Ayers (ailier défensif), Jameel McClain (secondeur), Dominique Rodgers-Cromartie (demi de coin), Walter Thurmon (demi de coin), Rashad Jennings (porteur de ballon), Odell Beckam Jr (receveur de passe-choix de 1ère ronde), Andre Williams (porteur de ballon, choix de 4e ronde),

Départs significatifs: Lindval Joseph (plaqueur défensif), Justin Tuck (ailier défensif), Hakeem Hicks (receveur de passe), Keith Rivers (secondeur), Andre Brown (porteur de ballon), Ryan Mundy (demi de sûreté), Brandon Myers (ailier rapproché), David Diehl (bloqueur offensif-retraite), Kevin Boothe (garde offensif), David Baas (centre offensif).

En quelques mots: La saison 2013 des Giants s’est déroulée en 2 temps: ils ont d’abord connu un début de saison catastrophique en perdant leur 6 premiers matchs…avant d’amorcer une remontée en 2e moitié de saison pour terminer avec une fiche de 7-9.

Depuis leur victoire au super bowl il y a deux ans, les Giants n’ont pas réussi à se qualifier pour les séries présentant un dossier combiné de 16-16. En fait, depuis 2009, les Giants ne se sont qualifiés pour les séries qu’une seule fois, sois en 2011 (l‘année de leur dernier Super Bowl).

Malgré une fin de saison 2013 encourageante, les Giants ont décidé de procéder à des changements significatifs pendant la saison morte. C’est une équipe passablement différente qu’on verra sur le terrain en 2014.

Personnel de direction: Les Giants représentent une des organisations les plus stables de la nfl. Tom Coughlin est l’entraîneur chef depuis 10 ans et présente une fiche de 90 victoires et 70 défaites. Sous sa gouverne, les Giants ont participé aux séries 5 fois, remportant 2 Super-Bowl. Malgré certains insuccès pendant cette période de temps, les Giants se sont montré patient avec leur entraîneur et ça leur a rapporter deux super-bowl. D’autres organisations auraient cédé à la panique et auraient congédié leur entraîneur et la patience des Giants devrait servir de modèle à toutes ces équipes.

Parmi les entraîneur, un seul changement significatif alors que Ben McAdoo (ancien entraîneur des quarts arrières des Packers de Green-Bay) sera le nouveau coordonnateur offensif. On peut s’attendre à voir plus de formations à 4 ou 5 receveurs de passes chez les Giants ainsi qu’un tempo plus élevé qu’à l’habitude.

Offensive:

Verges par match: 307.5 (28e dans la nfl)

Points par match: 18.4 (28e dans la nfl)

On ne peut pas parler de l’attaque des Giants sans parler des 40 revirements qu’ils ont concédé en 2013, le pire total de la nfl et de loin. Impossible de gagner dans ces circonstances. A lui seul, Eli Manning est responsable de 29 de ces revirements (27 interceptions et 2 ballons échappés).

En carrière, Eli a une tendance marquée à donner le ballon à l’adversaire. En 148 départs, il a été victime de 171 interceptions et plus de 200 revirements au total (incluant les échappés), ce qui est beaucoup trop.

En 2014, il est impératif qu’Eli, qui évoluera dans un nouveau système de jeu (qui devrait ressembler à celui des Packers parce que Ben McAdoo, le nouveau coordonnateur offensif provient de cette organisation), connaisse une saison à la hauteur de son talent.

Pour l’appuyer, Eli comptera sur une ligne à l’attaque modifiée. Geoff Schwarz, acquis sur le marché des joueurs autonomes sera le nouveau garde à gauche alors que JD Walton sera le nouveau centre offensif. Juste avant le début du camps, le garde Chris Snee a annoncé sa retraite ce qui fait que les Giants auront un autre nouveau partant qui pourrait être la recrue Weston Richburg (choix de 2e ronde). D’une façon ou d’une autre, la ligne ne pourra être pire que l‘année dernière.

Rashad Jennings, également obtenu sur le marché des joueurs autonomes, devrait être le porteur de ballon partant de l’équipe, mais il aura de la compétition de la part de la recrue Andre Williams de Boston College. Williams, qui a gagné plus de 2000 verge en 2013 est un porteur de ballon puissant avec une excellente vision du jeu, mais il représente un point d’interrogation dans les situations de passe. Soudainement, les Giants se retrouvent avec un duo très intéressant de porteurs de ballon.

Au niveau des receveurs, Hakeem Nicks est parti parce que les Giants croient Ruben Randle, ancien choix de 1ère ronde, capable d’assumer un plus grand rôle. Également, les Giants ont acquis Odell Beckam Jr avec leur premier choix au repêchage. Victor Cruz demeure le 1er receveur de passe de l’équipe.

Dans l’ensemble, c’est le travail de la ligne à l’attaque et, surtout, la capacité à ne pas donner le ballon à l’adversaire qui déterminera les succès offensif des Giants en 2014.

Défensive:

Verges accordées par match: 332.3 (8e dans la nfl)

Points accordés par match: 23.9 (17e dans la nfl)

Lorsqu’on les place dans leur contexte, les statistiques défensives des Giants pour l’année 2013 sont adéquates. Il faut se rappeler que l’offensive, en concédant 40 revirements à l’adversaire, a constamment placé la défensive en mauvaise position.

En 2014, la tertiaire des Giants comptera plusieurs nouveaux membres dont les demis de coins Walter Thurmond et Dominique Rodgers-Cromartie (qui partageront le travail avec Prince Amukamara), ainsi que le demi de sûreté Quintin Demps (qui formera un duo avec Antrel Rolle). En 2013, la tertiaire des Giants avait effectuée un travail adéquat en terminant 10e au niveau des verges accordées par la passe, malgré le fait que le front défensif était incapable de mettre de la pression sur l’adversaire.

Le front défensif, qui a offert une performance en dessous des attentes en 2013 réalisant, entre autre, seulement 34 sacks du quart (25e rang de la nfl) sera amputé de deux de ses membres les plus importants soit Justin Tuck et Lindval Joseph. Jason Pierre-Paul devra connaître une saison à la hauteur de son talent afin d‘aider à compenser les pertes de Tuck et Joseph..

cowboys-giants-nfl-2012À quoi s’attendre en 2014: Il y a deux clés pour les Giants: le rendement d’Eli Manning et les revirements. La défensive devrait continuer à être adéquate en 2014.

Les Giants ont suffisamment de talent pour faire les séries, ça ne fait aucun doute, mais ils n’iront nul part s’ils donnent 40 revirements à l’adversaire (comme en 2013), ou si Eli joue aussi mal que l’année dernière.

Plusieurs experts prévoient une exclusion des séries pour les Giants, mais je ne suis pas aussi catégorique. C’est quand les Giants semblent en difficultés qu’ils sont les plus dangereux. Logiquement, ils devraient terminés 3e dans l’est, mais avec les Giants, la logique n’est pas souvent respectée!!!

Joueurs à surveiller: Même si la plupart des amateurs de “fantasy football” ont perdu confiance en lui, Eli pourrait rebondir si sa ligne à l’attaque performe bien parce que, notamment, il sera mieux appuyé par son attaque au sol.

Rashad Jennings est perçu comme le porteur de ballon numéro 1, mais gardez un œil sur Andre Williams qui a réalisé toute une saison à Boston College l’année dernière. On pourrait se retrouver avec une attaque au sol par “comité”

Ruben Randle devrait occuper un rôle plus important dans l’offensive des Giants en 2014, un rôle semblable à celui d‘Hakeem Nicks. Odell Beckam a du talent, mais il est une recrue et aura besoin de temps pour se développer.

Finalement, Jason Pierre-Paul déçoit depuis son arrivée dans la nfl. En 2011, il a été dominant en réalisant 16.5 sacks du quart, mais n’a pas été à la hauteur par la suite. En 2014, Pierre-Paul est à la croisée des chemins et devra produire comme un joueur de son talent.

4. Redskins de Washington (3-13 en 2013)

Washington Redskins

Washington Redskins

Directeur gérant: Bruce Allen (depuis 2009)

Entraîneur chef: Jay Gruden (depuis 2014)

Coordonateur offensif: Sean McVay (depuis 2014)

Coordonateur défensif: Jim Haslett (depuis 2010)

Acquisitions significatives: DeSean Jackson (receveur de passes), Andre Roberts (receveur de passes), Jason Hatcher (ailier défensif), Tracy Porter (demi de coin), Ryan Clark (demi de sûreté), Brandon Merriweather (demi de sûreté), Trent Murphy (ailier défensif-choix de 2e ronde), Morgan Moses (choix de 3e ronde).

Départ significatifs: London Fletcher (seconceur), Will Montgomery (centre offensif).

En quelques mots: On a beaucoup parlé de la situation des quarts-arrière et de la relation entre Robert Griffin et Mike Shanahan à Washington en 2013, ce qui a fait oublier que se sont les revirements (33 revirements totaux-30e dans la nfl) et le rendement médiocre de la défensive qui ont surtout coulé les Redskins.

Personnel de direction: Un entraîneur ne peut pas perdre 13 matchs en une saison tout en étant en conflit avec son joueur étoile. Malheureusement, le congédiement de Mike Shanahan était prévisible.

Jay Gruden, ancien coordonnateur offensif des Bengals, aura la tâche de relancer l’équipe et la carrière de Robert Griffin. Tout comme c’était le cas pour Shanahan, l’avenir de Gruden a Washington sera intimement lié aux performances de Griffin.

Qui dit nouvel entraîneur dit nouveaux schémas de jeu. Il sera intéressant de constater si Gruden conservera certains éléments de l’attaque de Shanahan dont le “zone blocking” avec lequel les Redskins ont eu beaucoup de succès au cours des dernières années.

Offensive:

Verges par match: 369.7 (9e dans la nfl)

Points par match: 20.9 (23e dans la nfl).

Statistiquement parlant, la saison 2013 de Robert Griffin n’a pas été aussi horrible que les médias l’ont décrite. Il a complété plus de 60% de ses passes, à lancé 16 passes de touché pour 12 interceptions. En seulement 13 départs, Griffin a amassé 3203 verges par la passe et 489 verges au sol. Pour bien des quarts arrières, ces statistiques seraient acceptables. Mais pas quand on possède le talent de Robert Griffin.

La ligne à l’attaque des Redskins demeure solide et une des forces de l’équipe, particulièrement aux postes de bloqueur avec Trent Williams à gauche et Tyler Polumbus à droite.

Sous Mike Shanahan , la ligne à l’attaque des Redskins, qui pratiquait le “zone blockiing” était une des meilleure de la nfl dans les situations de course. A cet effet, les Redskins ont maintenu une moyenne de 4.8 verges par courses en 2013 (3e rang de la nfl). Il reste à voir comment le départ de Shanahan et l’arrivée de Jay Gruden affectera le jeu au sol des Redskins et le comportement de la ligne à l’attaque en général.

Aux postes de receveurs de passe, les Redskins compteront deux nouvelles additions soit Desean Jackson et Andre Roberts. L’arrivée de Jackson a fait couler beaucoup d’encre, mais il est important de rappeler qu’avant la saison 2013, Jackson n’avait jamais capté plus de 62 passes en une saison. L’année dernière, Jackson a atteints des sommets en carrière avec 82 passes captées pour 1332 verges, mais pourra-t-il continuer à ce rythme à l’extérieur du système de Chip Kelly? Ça reste à voir, mais une chose est sûr, avec Jackson sur le terrain, l’équipe adverse devra respecter le long jeu ce qui en soit constitue un avantage.

En 2013, Pierre Garçon a connu sa 1ère saison en carrière de plus de 1000 verges (1346 verges). Mine de rien, Garçon a connu une meilleur saison que Jackson en 2013. Jordan Reed (ailier rapproché de 2e année qui a connu une excellente saison recrue avec 45 attrapés pour 499 verges) s’avère un bon complément au duo Jackson et Garçon.

L’attaque au sol, mené par Alfred Morris demeure la force de l’équipe. A long terme gardez un oeil sur la recrue Lache Seastrunk (choix de 6e ronde-je vous invite à lire mon classement sur les porteur de ballon en vu du repêchage). Lors de ses 2 saisons à Baylor, Seastrunk a maintenu une ridicule moyenne de plus de 7 verges par course ce qui, peut importe le niveau de jeu, est exceptionnel. Seastrunk est un joueur électrisant et à mon (humble avis), il devrait se retrouver 2e sur la charte des Skins derrière Morris avant longtemps.

Défensive:

Verges par match 354.1 (18e)

Points par match 29.9 (30e)

La défensive des Redskins a subit deux changements significatifs pendant la saison morte. D’abord l’ajout de Jason Hatcher (anciennement des Cowboys de Dallas) sur le front défensif. Hatcher a connu sa meilleure saison en carrière en 2013 avec 11 sacks du quart, mais auparavant, il n’avait jamais réussit plus de 4.5 sacks en une saison. Ensuite, Ryan Clark (demi de sûreté-anciennement des Steelers de Pittsburgh) viendra en renfort à la tertiaire.

Le point fort du front défensif des Redskins demeure les deux secondeurs extérieurs Brian Orakpo (10 sacks en 2013) et Ryan Kerrigan (8.5 sacks en 2013), auxquels s’ajoute la recrue Trent Murphy (choix de 2e ronde-1ère équipe all-american en 2013-je vous invite à lire mon texte sur les joueurs les plus sous-estimés de repêchage). Si Hatcher est en mesure de répéter ses exploits de 2013, le front défensif des Redskins devrait bien s’en tirer en 2014.

La présence de Clark, qui exercera le rôle de quart-arrière de la tertiaire des Redskins, devrait améliorer la défensive contre la passe. La tertiaire des Redskins demeure cependant sous la moyenne, tout comme le duo de secondeurs intérieurs.

La perte de London Fletcher et surtout de son leadership est difficile à mesurer (même si Fletcher avait ralentit). En ce sens, l’ajout d’un vétéran comme Ryan Clark s’avère un bon coup.

Si la défensive des Redskins pouvait se maintenir dans la moyenne de la ligue en 2014, se serait sans doute suffisant pour permettre aux Redskins de se battre pour une place en série. Mais c’est un gros “si”.

A quoi s’attendre en 2014: Beaucoup de partisans et d’experts voient les Redskins comme les champions de la division est en 2014. Avec respect, je ne partage pas totalement cet enthousiasme

Les Redskins comptent de nombreux points d’interrogations, surtout en défense, et Robert Griffin devra s’acclimater à un nouveau système de jeu, son 3e en 4 ans. Avant de lui tomber dessus s’il connaît une saison sous vos attentes, rappeler vous qu’il faut toujours se montrer patient avec un jeune quart-arrière qui se retrouve dans un nouveau système.

Si les Redskins arrivent à couper dans leurs revirements de façon significative et si leur défensive parvient à se maintenir dans la moyenne, ils pourraient lutter pour une place en série. Mais ça demeure un gros point d’interrogation.

Baltimore Ravens v Washington RedskinsJoueurs a surveiller: Robert Griffin devrait connaître une meilleure saison qu’en 2013, mais n’élevez pas trop vos attentes non plus. Comme je vous le mentionnais, le jeune homme doit s’acclimater à un 3e système de jeu en 4 ans et c’est plus faciel facile.

Desean Jackson devrait aussi connaître une bonne saison (tout comme Pierre Garçon), mais encore là, baissez un peu vos attentes. La saison 2013 de Jackson est partiellement le produit du système de Chip Kelly.

Quelle sera la production d’Alfred Morris à l’extérieur du système de Mike Shanahan est un mystère. Le système de Shanahan a toujours produit d’excellents porteurs de ballon.

Jordan Reed et Lache Seastrunk seront deux jeunes que j’aurai à l’oeil chez les Redskins. Une saison de près de 500 verges pour un ailier rapproché recru (Jordan Reed), ce n’est pas rien. Ce jeune là a du talent. Seastrunk devra gravir les échelons dans la hiérarchie des Redskins, mais il a le talent pour le faire.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

NCAA Football

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Nous voici déjà à notre 200ième podcast depuis les tout début de Sports Lucides! Merci à vous d’être présent chaque semaine !

Actualité 2020-21

Troisième semaine d’activité dans la NCAA qui s’annonce intéressante avec notre premier match de la saison contre deux équipes du Top 25. C’est aussi...

Actualité 2020-21

La saison de football de la conférence Big Ten est de retour pour le moment. La ligue a annoncé mercredi matin qu’avec la mise...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Je n’ai jamais rien vu de comparable à la situation des blessures dans la NFL pendant la deuxième semaine, et je regarde la NFL...

Actualité 2020-21

Nous sommes en 2030, la deuxième semaine de jeu vient de se terminer et le quadruple champion du Super Bowl et nouveau président des...

Actualité 2020-21

Ce fut un dimanche brutal dans toute la NFL. Plusieurs vedettes de la NFL se sont blessés et on se demande si c’est la...

Actualité 2020-21

La 3e semaine d’action est maintenant derrière nous dans la NCAA et on est maintenant à quelques jours du retour de la SEC. Avant...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x