Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2014-15

En route vers le Repêchage 2014: Classement des porteurs de ballon

Hyde-Mason-Sankey

Dans une ligue qui préconise de plus en plus l’attaque par la passe, le poste de porteur de ballon se trouve à être le plus dévalué depuis les dernières années.

Tout comme l’année dernière, aucun porteur de ballon ne devrait être sélectionné en 1ère ronde. Ce qui est triste car la cuvée 2014 est riche en talent.

Le succès pour un porteur de ballon est une question de contexte. Les bonne lignes à l’attaque font les bons porteurs de ballon et non l’inverse. Difficile d’évaluer les succès futurs d’un porteur de ballon avant de savoir pour quelle équipe il s’alignera. Il faudra attendre après le repêchage pour avoir le portrait complet. Néanmoins, le texte qui suit vous donnera une idée du potentiel des joueurs disponibles.

La position de porteur de ballon en est une qui est en pleine transition actuellement. Plus que jamais, la capacité de contribuer dans les situations de passes est un facteur à prendre hautement en considération.

1. Carlos Hyde, Ohio State

Ohio State University running back Hyde runs by Miami University defensive lineman Semmes during their NCAA football game in ColumbusMon classement: 3e

Commentaires: Si vous êtes de la vieille école, vous aller adorez Carlos Hyde. Ancien centre-arrière à l’école secondaire (2e meilleur prospect à cette position selon Rivals.com), Hyde, qui mesure 6 pieds et 230 livres possède un style tout en puissance.

Hyde est un choix presque consensuel car il occupe le 1er rang du classement de presque tous les experts. Même s’il n’est pas mon 1er choix, j’admet qu’il y a plein de choses à aimer de lui.

Les statistiques de Hyde en 2013 sont impressionnantes. Il a gagné 1521 verges au sol avec une ridicule moyenne de 7.3 verges par courses. Il est vrai qu’il faut imputer une partie de ces succès à l’excellence de la ligne à l’attaque d’Ohio State et au fait que les défensives adverses ont souvent plus peur du quart arrière Braxton Miller que de lui dans les situations de courses. Cette situation fait que Hyde a souvent des ouvertures béantes pour courir. C’est pour ça qu’il faut rester méfiant face à ses stats.

Un autre aspect qui m’inquiète un peu est le manque d’explosion et de vitesse de Hyde. Au nfl combine, il a réalisé 4.66 sur 40 verges. C’est un point d’interrogation à sa fiche.

Même s’il évoluait dans un système de “read-option” avec Ohio State (un système en voie d’extinction dans la nfl) Hyde sera à son mieux avec une équipe qui court en puissance dans la nfl. Également, ses qualités de bloqueurs (qui lui viennent probablement de son passé de centre-arrière) permettront à Hyde d’être un actif important dans les situations de passes.

Ne vous trompez pas, j’adore Hyde. A mon avis, son style ressemble un peu à celui d’Alfred Morris des Redskins de Washington. Il connaîtra probablement des succès dans la nfl, mais je ne penses pas qu’il deviendra le meilleur porteur de ballon de ce repêchage (sous réserve de connaître la ligne à l’attaque pour laquelle il évoluera évidemment).

2. Bishop Sankey, Washington

IDAHO STATE at no.17 WASHINGTONMon classement: 2e

Commentaires: La première chose qu’on remarque en regardant évoluer Sankey est son excellente vision du jeu, une qualité souvent sous-estimée lorsque vient le temps d’évaluer un porteur de ballon.

Bien qu’il ne mesure que 5 pieds 10 pour 210 livres, Sankey est fort physiquement (26 répétitions sur le “bench press” au nfl combine, le 2e meilleur résultat pour un porteur de ballon). Il est également rapide avec un temps de 4.49 sur 40 verges. De bonnes qualités athlétiques pour un porteur de ballon.

A l’université, Sankey a réalisé 2 saisons consécutives de plus de 1000 verges (1870 verges par la course et 2174 verges au total en 2013 ainsi que 1439 verges par la course et 1688 verges au total en 2012 en 2012). Cette production lui a permit d’être élu sur la 2e équipe d’étoile “all-american” en 2013 ainsi que sur la 1ère équipe d’étoile de sa conférence (pac-12).

Sankey a joué dans un système de jeu “spread” à l’université. C’est aussi dans ce type de système que je le vois au niveau professionnel. Il serait également productif avec une équipe qui préconise du “zone bloquing”.

Ce que j’aime le plus de Bishop Sankey est qu’il est le seul sur cette liste à être parvenu à accumuler toute ces statistiques sans avoir le support d’une ligne à l’attaque élite. C’est pour cette raison que je l’ai classé devant des prospects comme hyde et Mason. Pour être honnête, je suis venu bien prêt de classer Sankey au 1er rang, mais je n‘ai pas osé. Je pourrais éventuellement regretter ce choix.

3. Tre Mason, Auburn

tre-masonMon classement: 4e

Commentaires: A 5-9 et 210 livres, Tre Mason possède une taille semblable à Bishop Sankey. Tout comme Sankey, il n’est pas le plus gros, mais il est capable de courir en puissance.

Tre Mason a connu une fin de saison 2013exceptionnelle et il est une des raisons principales pour lesquels Auburn s’est rendu au championnat national. Lors des 3 derniers matchs, Mason a accumulé des gains de 164 verges (contre Alabama), de 312 verges (contre Mizzou dans le match de championnat du SEC) et de 243 verges (lors du match de championnat national contre Florida State). Cette séquence de trois matchs a projeté Mason à l’avant-plan de l’actualité nationale.

Prospect 4 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (14e meilleur à sa position selon Rivals.com), Mason a connu sa meilleur saison en 2013 avec une production total de 1979 verges (dont 1876 verges au sol pour une moyenne de 5.7 verges par course). Suite à la saison 2013, Mason a été nommé le joueur offensif par excellence de la conférence sec (la plus forte du football universitaire), tout en étant élu au sein de la 2e équipe d’étoile “all-american”.

Bien que les statistiques de Mason soient spectaculaires, il en doit une bonne partie à la formidable ligne à l’attaque d’Auburn. Cette saison, c’est la domination de la ligne à l’attaque d’Auburn bien plus que les performances de Mason qui sautaient aux yeux.

Avec un temps de 4.45 sur 40 verges, Mason est rapide. Sa force physique est également surprenante compte tenu de sa petite taille, Ne vous y trompez pas, Mason possède un style en puissance malgré sa petite taille.

Avec Auburn, Mason évoluait pour une équipe qui préconise le “read option” et qui passe peu le ballon. La contribution que Mason pourrait apporter dans les situations de passes est donc difficile à évaluer et demeure un point d‘interrogation. En vertu de sa petite petite taille, il devra contribuer dans le jeu de passe s’il veut connaître du succès au niveau de la nfl.

Mason a tous les outils pour devenir dominant dans la nfl, tout dépend de l’équipe qui le sélectionnera.

4. Jeremy Hill, LSU

jeremy-hillMon classement: 1er

Commentaires: Le porteur de ballon le plus complet de ce repêchage. Évoluant dans la division la plus forte de la ncaa et dans une offensive de style professionnelle, Hill excelle dans toutes les phases de jeu. Tout comme dans le cas de Hyde, les partisans de la “vielle école” adoreront le style tout en puissance de Hill. Ce qui distingue Hill de Hyde, c’est qu’il est plus rapide et explosif.

Au football, tout est une question de contexte. En 2013, Hill a obtenu 1582 verges au total (dont 1401 au sol), ce qui est moins spectaculaire que certains joueurs classés derrière lui. Par contre, évoluant dans une offensive de style professionnel, Hill a affronté des boîtes défensives de 8 joueurs ou plus dans prêt de la moitié de ses courses. Contrairement à d’autres, il ne jouait pas dans une attaque “gadget” (comme le “read option”) qui permet d’ouvrir des trous béants dans le front défensif adverses. Malgré ce fait, il a maintenu une moyenne de 6.9 verges par courses ce qui est exceptionnel dans les circonstances. C’est pour cette raison qu’il est 1er sur ma liste.

Au niveau physique, Hill, un porteur de ballon format géant qui mesure 6 pieds 1 et pèse 233 livres, a couru un 40 verges en 4.53 à son pro-day, améliorant significativement son temps de 4.66 enregistré au nfl combine. Mais c’est la vision du jeu et l’anticipation de Hill beaucoup plus que ses qualités physiques qui impressionnent. Cette combinaison de vitesse, robustesse et vision du jeu est difficile à trouver et c’est ce qui rend Hill spécial.

Parfois comparé à Eddy Lacy, Hill possède un potentiel supérieur à ce dernier à mon avis. Si j’osais une comparaison, je dirais que Hill m’apparaît être une version améliorée de Steven Ridley (qui provient de la même université) en ce sens qu’il possède le même style robuste, mais avec plus de rapidité et une meilleure vision du jeu (et sans les problèmes de revirements!!!). Peu importe où il aboutira, il sera bon.

5. Andre Williams, Boston College

Andre-WilliamsMon classement: A l’extérieur du top 5

Commentaires: Le meneur de la ncaa au niveau des verges au sol en 2013 (2177 au total pour une moyenne de 6.1 verges par courses), Williams a été récipiendaire du trophé “Doak Walker” remis au meilleur porteur de ballon de la ncaa tout en étant un choix unanime sur la 1ère équipe d’étoile “all-american”.

Au niveau physique, Williams est un porteur de ballon format géant (5 pieds 11 et 230 livres) qui a couru un surprenant 4.56 sur 40 verges au nfl combine.

Comment un tel joueur peut-il glisser aussi loin sur les listes de repêchage?

Premièrement, pour posséder une bonne “valeur” de nos jours, un porteur de ballon doit être capable de contribuer dans les situations de passes ce qui n’est pas le point fort de Williams. Dans une ligue d’attaque par la passe, ça diminue la valeur d’un joueur comme Williams de façon significative puisqu’il devra sortir du terrain dans les situations de passes.

Deuxièmement, Williams est essentiellement ce qu’on appel un “one year Wonder”. Relativement anonyme à sa sortie de l’école secondaire, Williams n’avait jamais gagné plus de 600 verges lors de ses 3 premières saisons. Durant cette période de temps, la moyenne de Williams a toujours été inférieur à 5 verges par courses ce qui est mauvais. Il faut toujours se méfier d’un joueur qui n’a connu qu’une seule grande saison après une carrière moyenne (avis aux admirateurs de Derek Carr!!!).

Troisièmement, Williams a certains problèmes avec les revirements. Durant sa carrière, il a échappé le ballon à 10 reprises, ce qui est beaucoup.

Finalement, la ligne à l’attaque de Boston college était sous-évaluée cette année. Pour la plupart de ses longues courses, Williams pouvait franchir plus de 5 verges avant que quelqu’un ne lui touche (souvent un demi défensif). Ca explique en bonne partie sa production offensive.

Williams n’est pas mauvais. A mon avis, il présente un potentiel comparable à Leveon Bell, un choix de 2e ronde l’année dernière (Pittsburgh). Mais dans un repêchage de la profondeur de cette année, je ne lui toucherais pas avant les rondes du milieu.

“BOLD LIST

1. Lache Seastrunk, Baylor

Lache-SeastrunkMon classement: 5e (à égalité avec Gaffney)

Commentaires: A 5 pieds 10 et 200 livres, Seastrunk va bénéficier de la nouvelle tendance dans la nfl qui vise à dénicher des porteurs de ballons plus petits, mais plus explosifs pour travailler par comités.

Considéré comme un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (3e meilleur porteur de ballon selon Rivals.com), Seastrunk s’était d’abord commis avec l’université d’Oregon avant de transférer à Baylor.

A Baylor, Seastrunk n’a joué que 2 ans et il a gagné plus de 1000 verges à chaque fois. Sa meilleure saison est survenue en 2013 où il a gagné 1177 verges. Le fait saillant de la carrière de Seastrunk est que durant ses 2 saisons à l‘université, il a maintenu une moyenne de plus de 7 verges par course (7.7 en 2012 et 7.4 en 2013) un accomplissement que vous ne verrez pas souvent.

Baylor utilise un système “spread” et c’est dans ce genre de système que Seastrunk sera à son mieux dans la nfl. Il serait efficace aussi avec une équipe qui aime utiliser le “zone bloquing”.

Un gros point d’interrogation concernant Seastrunk est sa maigre production en situation de passe. Un petit porteur de ballon comme Seastrunk doit absolument produire lors des situations de passes s’il veut avoir un avenir dans la nfl et puisque Seastrunk n’était jamais utilisé comme receveur de passes à Baylor, des doutes subsistent à ce sujet.

Pour terminer, malgré le grand potentiel de Seastrunk, je conserve des doutes à son sujet. Son profils ressemble un peu à celui de David Wilson ou Iseah Pead, 2 prospects de hauts niveaux qui n’ont pas réussit à transférer leurs style au niveau de la nfl. Mais il pourrait aussi être le prochain Giovanni Bernard. Tout dépendra de l’équipe qui le sélectionnera.

2. Tyler Gaffney, Stanford

Mon classement: 5e (à égalité avec Seastrunk).

Commentaires: Un de mes joueurs préféré dans ce repêchage. Joueur vedette autant au baseball qu’au football, Gaffney a abandonné l’université pendant un an pour aller jouer au baseball professionnel. Son retour à Stanford en 2013 a été spectaculaire avec une production de 1795 verges.

Ancien centre-arrière (4e meilleur prospect à cette position selon Rivals.com), Gaffney est un gros joueur physique (6 pieds et 220 livres) au style robuste qui plaira aux amateurs de la vieille école. Il ressemble à Carlos Hyde en plusieurs points sauf qu’il sera disponible plus tard dans le repêchage. Ses statistiques sont moins spectaculaire que Hyde, mais il faut se rappeler que Gaffney évoluait dans une offensive de style professionnelle et qu’il affrontait souvent des boîtes défensives de 8 joueurs ou plus.

Gaffney est un joueur qui possède une excellente vision du jeu. Il est un excellent bloqueur et peut être un facteur dans les situations de passes. Sa seule carence, mais elle est importante, est son manque de vitesse et d’explosion. Du moins pensait-on. Un excellent (et surprenant) temps de 4.49 sur 40 verges au nfl combine remet cette perception en question. Gaffney est probablement meilleur qu’on le croyait initialement.

Il faut toujours éviter d’accorder une importance démesurée à un temps sur 40 verges, mais dans un cas particulier comme celui de Gaffney, un temps comme celui-là peut avoir de l’importances car, à l’extérieur des questions sur sa rapidité, il possède tous les outils pour avoir une belle carrière dans la nfl.

3. Ka’deem Carey, Arizona

Mon classement: A l’extérieur du top 5

Commentaires: Carey est le porteur de ballon le plus productif de la ncaa au cours des 2 dernières années ayant connu 2 saisons consécutives de plus de 2000 verges, ce que vous ne verrez pas souvent. Voilà qui s’appel une production exceptionnelle.

Carey est un petit porteur de ballon (5 pieds 9 et 210 livres) qui est une menace autant pour le jeu au sol que dans les situations de passes. Un joueur complet.

Pourtant, Carey est nettement “sous le radar” présentement. Une performance sous la moyenne au nfl combine (4.70 sur 40 verges) ne l’a pas aidée. Par contre comment ignorer un joueur aussi productif?

Carey, qui évoluait dans un système de “read-option”, possède une excellente vision du jeu et semble beaucoup plus rapide sur le terrain que son temps de 40 verges ne l’indique.

Carey sera à son mieux dans une équipe qui préconise un système “spread” ou de “zone bloquing”. Au pire, il deviendra un excellent spécialiste des situations de passes, mais il a le potentiel d’accomplir plus que ça. Si certaines équipes se laissent influencer négativement par son nfl combine, Carey deviendra une aubaine plus tard dans le repêchage.

À SURVEILLER

Henry Josey, Mizzou

Henry Josey, Mizzou

Henry Josey, Mizzou: le petit porteur de ballon (5 pieds 8 et 195 livres) est en train de monter dans les classements notamment en raison de sa performance spectaculaire au nfl combine (4.43 sur 40 verges). Josey est un excellent joueur, mais ne possède pas le physique idéal pour être un porteur de ballon numéro 1. Par contre, son histoire est tellement sympathique (il est revenu en force après une grave blessure au genou qui lui a fait manquer toute la saison 2012) qu’on va tous pousser très fort avec lui afin qu’il accomplisse son rêve de jouer dans la nfl.

Antonio Andrews, Western Kentucky: un petit porteur de ballon spectaculaire avec une vision du jeu peu commune. Deux saisons consécutives de plus de 2000 verges (contre une compétition moindre). Le joueur par excellence de la conférence “sun belt” (probablement la plus faible de la 1ère division, mais quand même). Premier joueur de l’histoire de Western Kentucky à être invité au nfl combine, il a complètement manqué son coup. Son pro-day a été terrible aussi. Mais avec une telle production, gardez le à l’oeil, il a du talent.

Isaiah Crowell, Alabama State: Ayant connu un début de carrière très prometteur, il a été expulsé du programme de Georgia et a été dans l’obligation de poursuivre sa carrière en 2e division. Il possède toutes les qualités pour jouer dans la nfl, mais son comportement est questionnant. A garder à l’oeil car le talent est là.

Storm Johnson, UCF: le coéquipier de Blake Bortles. Jonhson a gagné 1399 verges cette années. Il a connu un nfl combine moyen. Par contre, j’adore son style de jeu. C’est peut-être plus une intuition qu’autre chose, mais si l’opportunité est là, il pourrait surprendre. Gardez-le à l’oeil.

Jerrick McKinnon: Pour terminer sur une note légère, ne ne pouvait passer sous silence McKinnon (5 pieds 9 et 210 livres) qui a réalisé LA performance du nfl combine avec un temps de 4.41 sur 40 verges, 32 répétitions sur le “bench press” (ce qui est plus que la majorité des joueurs de ligne!!!) et un saut vertical de 40 pouces. Il est parmi les meneurs dans toutes les catégories possibles évidemment. Quel athlète. En plus, son entraîneur universitaire prétend à qui veut l’entendre que Mckinnon aurait les capacités pour jouer comme demi défensif dans la nfl. On le croit sur parole. Mckinnon semble être ce genre d’athlète doué pour qui tout est facile. En plus, il a quand même gagné plus de 1000 verges au sol les 2 dernières saisons. On le garde à l’oeil,

Comme d’habitude, tous les commentaires sont les bienvenus sur cette page.

 

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 415 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Une semaine de plus dans les livres et une semaine où les Buckeyes et les Ducks s’éloignent des séries. Dion et Fafouin ne sont...

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Une semaine de plus dans les livres et une semaine où les Buckeyes et les Ducks s’éloignent des séries. Dion et Fafouin ne sont...

Actualité 2020-21

Voici les joueurs de la semaine 12 dans la NFL pour les parties jouées les 26, 29-30 novembre et 2 décembre 2020.

Actualité 2020-21

En raison de la partie de mercredi après-midi des Steelers et des Ravens, les waivers sont reporté à ce jeudi (sur yahoo du moins).

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x