Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2014-15

NFL Combine 2014: Espoirs à surveiller

A chaque année, comme des milliers de fans, je regarde le nfl combine avec intérêts ce qui est assez paradoxale puisque je n’accorde que peu d’importance aux résultats obtenus lors du combine.

Alors pourquoi s’intéresser à cet événement? [button color= »blue » size= »small » link= »http://leblitznfl.com/2014/02/21/nfl-scouting-combine-101/ » target= »blank » ]Scouting Combine 101[/button]

Parce que pour la plupart des fans, il s’agit d’une excellente opportunité d’établir un premier contact avec les meilleurs prospects en vue du prochain repêchage, des joueurs que les amateurs ne connaissent souvent que de réputation.

Pour certains maniaques comme moi, il s’agit d’une excellente occasion de se remémorer certains joueurs qui nous ont fait vibrer dans la ncaa avant le repêchage.

Dans le texte qui suit, je vous dresse une liste de 25 espoirs que j’aurai à l’œil ce week-end.  Il s’agit d’une liste personnelle, exclusive au blitznfl.  Il ne s’agit pas d’une liste des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage, mais bien d’une liste de joueurs intéressante à suivre parce que le combine pourrait influencer leur rang de sélection.

Un mot à propos des quarts arrière, certains décideront de ne pas lancer le ballon au  combine, préférant se reprendre à leur pro-day ou ils pourront travailler avec des receveurs de passe qu’ils connaissent et dans un environnement contrôlé.  C’est de bonne guerre.  Ça n’empêche pas qu’à une étape ou l’autre du processus, ils devront lancer le ballon devant les dépisteurs.  Ils n’y échapperont pas!!!

LISTE DES ESPOIRS

Bridgewater-Manziel-Bortles

Bridgewater-Manziel-Bortles

1. Teddy Bridgewater , quart-arrière, Louisville :  Pour être honnête, je n’ai pas vraiment besoin du combine pour me faire une opinions sur Bridgewater car ça fait trois ans que je suis sa carrière (j’ai eu la chance de le remarquer à son année recrue).

Bridgewater a tout à gagner au Combine.  Il a un bras puissant et précis et ses qualités athlétiques sont sous-estimées (il devrait courir le 40 verges en dessous de 4.7 sans problème).  Mais pour l’instant, il n’a toujours pas décidé s’il lancera le ballon ou non au combine.

Si les Texans ne repêchent pas ce gars-là avec le 1er choix, ils méritent de perdre pour les 15 prochaines années.

Plusieurs pensent que l'ailier défensif Jadeveon Clowney sera le 1er choix

Plusieurs pensent que l’ailier défensif Jadeveon Clowney sera le 1er choix

2. Jadeveon Clowney, ailier défensif, South Carolina :  Quelle saison affreuse pour Clowney qui n’a obtenu que 3 sacks du quart durant toute la saison soit une baisse de 10 sacks par rapport à sa saison 2012.

Clowney est un phénomène athlétique sans égal à 6 pieds 6 et 270 livres, mais il a beaucoup a perdre au combine.   Il est présentement considéré comme un top 5 au repêchage, peut-être même comme le futur 1er choix.  Mais on s’entend que ce classement est basé uniquement sur son potentiel athlétiques (ses performances sur le terrain ne justifient pas un tel classement).

Un mauvais combine pourrait faire chuter Clowney rapidement.  Pour ma part, j’ai d’énormes doutes sur l’attitude de ce gars-là, mais ceci est un autre débat.

3. Trent Murphy, ailier défensif/secondeur extérieur, Stanford :  A sa position, il est mon joueur préféré dans ce repêchage (et oui, je le préfère à Clowney).

Excellent technicien et joueur très puissant, il a réalisé 15 sacks du quart et 23.5 plaqués pour des pertes.  Physiquement, à 6 pieds 6 et 260 livres, il n’est pas en reste non plus.

Il me fait un peu penser à JJ Watts au même âge.  A tous les coups, Murphy sera un coup de circuit pour l’équipe qui le repêchera.  Un bon combine pourrait lui assurer d’être sélectionné en 1ere ronde.

4. Shayne Skov, secondeur intérieur, Stanford : Pourquoi ne pas continuer avec un coéquipier de Murphy à Stanford, l’excellent Shayne Skov, un des secrets les mieux gardés du prochain repêchage.

Auteur de 113 plaqués dont 13 pour des pertes, Skov était le cœur et l’âme de la défensive de Stanford.  Joueur intelligent, il est reconnu pour manquer de vitesse (ce qu’il compense avec de bonnes lectures de jeu).

Un bon temps sur 40 verges pourrait changer la perception et vraiment améliorer son rang au repêchage.  Sinon, il deviendra un des vols du repêchage dans les rondes du milieu.

5. Blake Bortles, quart-arrière, Ucf :  A sa deuxième année seulement comme partant, Bortles a connu des progrès spectaculaire qui l’ont propulsé à l’avant-scène nationale.  Il est passé de parfait inconnu à choix de 1ère ronde en moins d’un an.   Si Bortles décide de ne pas lancer le ballon au combine (ce qui ne me surprendrait pas), tous les yeux seront sur lui à son pro-day.

Bortles est un leader hors pairs, un gagnant et un dure.  A 6 pieds 4 et 230 livres, il possède le physique de l’emploi.  Mais il est raw, comme le veut l’expression populaire.

Personnellement, je suis absolument persuadé qu’il n’est pas prêt à jouer le dimanche.  Mais je suis également persuadé qu’une équipe va se faire piégée et le repêcher en 1ère ronde.

S’il est repêché par une équipe sufisemment patiente pour le laisser se développer pendant un an ou deux avant de le lancer dans l’action, Bortles pourrait devenir bon.  Sinon, il pourrait devenir un échec du calibre de Christian Pounder ou Blaine Gabbert.

6. David Fales, quart-arrière, San-José State : Il est, à mon sens, le plus talentueux des quarts-arrières qui seront disponibles dans les rondes du milieu.

Il possède un bon physique à 6 pieds 3 et 220 livres et son bras est précis (mais pas particulièrement puissant).

Le parcourt de Fales me rappel un peu celui de Nick Foles.  Fales est sous le radar parce qu’il ne jouait pas pour une très bonne équipe, mais le talent est là.  Fales aura l’occasion d’effacer les doutes qui subsistent par rapport à la puissance de son bras.

7. Tajh Boyd, quart-arrière, Clemson : est-ce que tout le monde a oublié Tajh Boyd?  Un des quarts-arrière les plus productifs et un des meilleurs leaders du football collégial américain au cours des dernières années, il est difficile de croire que ce gars la soit complètement sous le radar.

Pas très grand (il mesure 6 pieds un officiellement), Boyd possède un bon bras et de bonnes qualités athlètiques.

Personnellement, je n’arrive toujours pas à croire que des gars comme Blake Bortles, Derek Carr et Aj McCarron soient classés devant Boyd.  Incroyable!!!

C’est le temps pour Boyd de se lever et de connaître un bon combine et un bon pro-day.

8. Sammy Watkins, receveur de passes, Clemson : Watkins est un des joueurs les plus explosifs de la ncaa.

Joueur productif (101 attrapés pour 1464 verges et 12 touchés la saison dernière), Watkins court des tracés précis est possède d’excellentes mains.

On s’attend tous à voir Watkins courir le 40 verges dans les 4.3 secondes.  Une contre-performance pourrait nuire à son classement.  Watkins a beaucoup à perdre car les attentes sont grandes.

9. Marquise Lee, receveur de passes, USC: considéré comme le meilleur receveur de passe de son âge il y a un an à peine, Lee a été ralentit par les blessures ce qui l’a fait chuter au classement.

En 2012, Lee avait réalisé une spectaculaire saison de 118 attrapés pour 1721 verges avec 14 touchés.

S’il est un joueur intelligent qui court des tracés précis, Lee n’est pas considéré comme un marchand de vitesse.  Une performance spectaculaire au combine pourrait changer cette perception et le faire grimper au classement.  Mais Lee a également beaucoup a perdre.  Une contre-performance pourrait au combine ou a son pro-day pourrait le faire chuter aussi loin qu’en 2e ronde.

Kelvin-Benjamin-FSU

Kelvin Benjamin

10. Kelvin Benjamin, receveur de passes, Florida State : A 6 pieds 5 et 234 livres, Benjamin possède un physique a faire rêver la plupart des équipes.

Imaginez un peu la folie s’il fallait que Benjamin nous sorte un 4.3 ou 4.4 sur 40 verges.  L’impulsion verticale de Benjamin sera également observée de très près.

En voilà un qui pourrait monter rapidement dans les classements s’il connaît un bon combine.  Je ne suis pas un grand fan de Benjamin, mais je ne serais pas surpris s’il arrivait éventuellement à se classer comme le 2e receveur de passe de sa promotion.  Mais pour ça, les performances athlétiques devront être au rendez-vous.

11. Mike Evans, receveur de passes, Texas a @m : Un autre receveur de passes format géant à 6 pieds 5 et 225 livres.  Evans en est un autre dont le physique ferra rêver certaines équipes.

Ayant réalisé une excellente saison de 69 attrapés pour 1394 verges, Evans est surtout un joueur instinctif à l’image de son quart-arrière Johny Manziel.

Son temps sur 40 verges (on a des doutes sur sa rapidité) et son impulsion verticale détermineront la suite des choses pour lui.

12. Michael Sam, ailier défensif, Mizzou : Tout le monde connaît l’histoire de Sam, mais je ne l’inclus pas dans mon classement parce qu’il est gai, mais bien parce qu’il n’est pas normal que le joueur défensif par excellence du SEC (la conférence la plus forte de la ncaa) ne soit pas plus haut dans les classements.

Ce que j’ai remarqué de Sam sur le terrain est qu’il semble plus rapide que les gens pensent.  Je ne serais pas surpris de le voir réaliser un 4.5 sur 40 verges, ce qui aiderait son repêchage.

Un bon résultat au combine pourrait faire oublier à certaines équipes que Sam mesure 6 pieds un (ce qui n’est pas très grand pour un joueur de ligne défensive).

13. Dee Ford, ailier défensif, Auburn : Avec une production comparable à celle de Sam, Ford se retrouve dans une position semblable à celui-ci.  Il n’est pas très grand (on le dit à 6 pieds 2 mais j’ai de gros doutes), mais tout comme Sam il est très bon et probablement plus rapide que les gens pensent.

Un autre joueur qui devra montrer sa vitesse au Combine s’il veut améliorer son sort.

14. Eric Ebron, ailier rapproché, North Carolina :  ll a connu une saison exceptionnelle.  Son physique n’est pas le plus imposant pour un ailier rapproché (6 pieds 3 et 245 livres), mais il est un excellent joueur qui court des tracés précis et possède de bonnes mains.

Il est actuellement considéré comme le meilleur ailier rapproché de sa cuvée et il a tout à perdre au combine.

A la fin, ses performances sur le terrain parlent d’elle-même, mais il devra quand même démontrer ses talents, surtout dans les tests de positions qui sont plus techniques et ou il sera plus à son avantage.

15. Jace Amaro, ailier rapproché, Texas Tech :  Amaro est l’ailier rapproché le plus productif du pays avec une récolte de 106 attrapés pour 1352 verges.

Employé exclusivement comme receveur de passes dans le système des Red Raiders, la tâche principal d’Amaro d’ici au repêchage est de prouvé qu’il peut bloquer.   Il a le physique de l’emploi à 6 pieds 4 et 260 livres, mais il n’a jamais eu a bloquer avec les Red Raiders.

Amaro devra aussi démontrer qu’il est remit de la blessure qu’il a subit en fin de saison.

16. Austin Sefarian-Jenkins, ailier rapproché, Washington :  Un des joueurs qui a le plus a gagné lors du combine, toute catégorie confondue.

Il y a un an à peine, il était considéré comme le meilleur ailier rapproché de la ncaa.  Une saison médiocre l’a fait chuté.

A 6 pieds 6 et 270 livres, il est un phénomène athlétique hors du commun.  Une grande performance au combine pourrait faire oublier sa saison médiocre et le ramener à l’avant-plan.

A la fin, je ne serais pas surpris qu’il soit le 1er ailier rapproché sélectionné lors du prochain repêchage.

17. Isaiah Crowell, porteur de ballon, Alabama State : La plupart d’entre vous ne le connaisse pas, mais il y a deux ans, il était nommé la recrue de l’année dans le SEC (la plus forte conférence de la ncaa) alors qu’il jouait pour Georgia.  Il a ensuite été expulsé du programme.

Plus que n’importe quel autre porteur de ballon, une grosse performance au combine pourrait le ramener dans les discussions en vue du repêchage.

18. Tre Mason, porteur de ballon, Auburn :  Un des héros de la poussée d’Auburn vers la finale du championnat national.  Mason a été spectaculaire en fin de saison.

Il est explosif.  Il a gagné 1816 verges au sol (moyenne de 5.73 verges par course) et a marqué 23 touchés!!!

A 5 pieds 10 et 205 livres, Mason n’est pas le plus costaud, mais s’il démontre sa rapidité, il pourrait monter dans les classements.

19. Lache Seastrunk, porteur de ballon, Baylor :  Blessé en fin de saison, Seastrunk a gagn’é 1177 verges cette année au sol.  Pourquoi m’intéresser à lui?  A cause de sa ridicule moyenne de 7.45 verges par courses!!!  Un joueur explosif s’il en est un.

Seastrunk devra démontrer au combine ou a son pro-day, qu’il est remit de sa blessure.  Sa rapidité et son explosion pourrait le faire grimper au classement.

20. Jake Matthews, bloqueur, Texas A @M :  le seul joueur de ligne offensive a faire mon mini-palmarès, non pas parce qu’il n’y en a pas de bons à regarder, mais parce que je manquais de place.

Matthews est le 1er de classe, le meilleur joueur de ligne offensive disponible et il a tout a perdre.  Il devra faire attention à son temps sur 40 verges pour ne pas subir le même sort que son ancien coéquipier Luke Joeckel l’année dernière.

21. Khalil Mack, ailier défensif, Buffalo :  Un homme parmi les enfants, Mack a dominé son équipe au niveau des sacks (10.5) des plaqués pour des pertes (19) ainsi que des plaqués (100-ce qui est très rare pour un ailier défensif).  Mack s’est même payé le luxe de réaliser trois interceptions.

A 6 pieds 3 et 248 livres, on sait déjà qu’il possède le physique pour jouer dans la nfl.  Mais pour demeurer un top 10 au prochain repêchage, Mack doit démontrer jour après jour qu’il peut compétitionner avec les grands.

22. Jimmy Ward, demi de sûreté, Northern Illinois :  Un de mes joueurs préférés, Ward est bon et spectaculaire.  Son principal problème? Il pèse à peine 190 livres (sur 6 pieds) ce qui est vraiment petit pour un demi de sûreté dans la nfl.

Ward a réalisé 95 plaqués cette année en plus de 7 interceptions.  Il sait jouer au football et tout le monde le sait.  Mais a-t-il le physique de l’emploi?  Ward aura avantage à connaître un bon combine s’il veut améliorer ses chances d’être repêché au jour 2 du repêchage.

23. Ross Cockrell, demi de coin, Duke :  Ne le chercher pas sur les listes des experts, vous ne le trouverez pas (je suis même surpris qu’il ait été invité au combine).  Pour moi, Cockrell est un des secrets les mieux gardé du repêchage, peut-être le meilleur demi de coin que j’ai vu cette année.

Cockrell est un des joueurs qu’on remarque le moins sur le terrain…ce qui est normal puisque les équipes adverses évitent systématiquement de lancer le ballon dans sa direction.  C’est un phénomène qui arrive souvent aux bons demis de coins.

J’ai hâte de voir les performances de Cockrell au combine, mais je n’ai pas l’impression qu’il brulera le terrain.  Il restera probablement un secret bien gardé jusqu’au repêchage.

24. Justin Gilbert, demi de coin, Oklahoma State :  Il est tout le contraire de Cockrell.  Il est spéctaculaire et on le remarque sur le terrain.  Il est rapide et devrait courir son 40 verges dans les 4.3 secondes.  Il a réussi 7 interceptions cette année.  J’ai hâte de voir s’il sera le joueur le plus rapide du combine.

Coaches-Scouting-Combine25. CJ Mosley, secondeur, Alabama :  Il n’est pas le secondeur typique d’Alabama.  Il est plus petit et plus mobile que ses prédécesseurs (a 6 pieds 2 et 232 livres).  Il est meilleur en couverture de passes que la plupart de ses prédécesseurs à Alabama.

Un bon temps sur 40 verges devrait confirmer sa place en 1ère moitié de la 1ère ronde.

En espérant que vous aurez apprécié ce texte.  Rappelez-vous, l’important au sujet du combine est que c’est un excellent moment pour apprendre à mieux connaître les prospects que vous apprécierez un jour sur les terrains de la nfl.

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 408 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Réactions du 1er top 25 du comité CFP ainsi qu’un moment historique aura lieu samedi dans la NCAA.

Actualité 2020-21

OH MY GOD ! Le top 25 du « vrai » comité est sortie et les réactions « fuses » de PARTOUT. Les internets sont en...

Actualité 2020-21

Il y a 22 matchs sur nos écrans cette semaine! 22!!! Beaucoup de matchs de rivalités, beaucoup de matchs importants. Je ne ferais pas...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

C’est la fin Novembre dans la NCAA. En temps normal, on se préparerait pour la fin de semaine des championnats de conférence. Avec la...

Actualité 2020-21

Patrick Mahomes a eu raison de Tom Brady. Derrick Henry était une véritable force de frappe. Les Broncos ont joué avec le receveur de...

Actualité 2020-21

L’organisation des Lions a connu au cours des 60 dernières années plusieurs affronts et années de vache maigre. Mais le blanchissage aux mains des...

Actualité 2020-21

Voici la liste des joueurs inactifs pour la semaine 12, revenez sur cette page qui sera mise à jour jusqu’au match du dimanche soir....

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x