Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2013-14

L’analyse sur les nouveaux entraîneurs-chef dans la NFL

Lovie Smith

J’espère que personne ne s’attendait à voir «  l’avant-match : Team Rice vs Team Sanders » cette semaine? Si vous êtes vraiment en manque de football, au moins, regardez le senior bowl samedi. Les gars jouent pour vrai!

Je prends donc ces quelques lignes pour commenter les embauches d’entraîneurs-chefs.

Celles que j’aime :

1) Minnesota – Mike Zimmer

Mike Zimmer

Mike Zimmer

J’adore cette embauche. Le gars est un « player’s coach », et tout un professeur. Regardez sa défensive à Cincinnati : c’est pas comme si on avait dépensé une fortune en agents libres ou une panoplie de choix de 1ere ronde : un seul choix de 1ere ronde (Leon Hall, qui an manqué une bonne partie de la saison), 2 de 2e (Dunlap et Maualuga), Michael Johnson de 3e, Geno Atkins et Domata Peko en 4e, Vontaze Burfict qui n’a pas été repêché et un paquet de vieux joueurs laissés sur le trottoir par d’autres équipes comme Terrence Newman et Pac Man Jones. Le gars développe du talent. Il aura bien besoin, car les Vikings ont accordé le plus de points dans la ligue cette année…

Il y a du travail à faire de l’autre côté du ballon aussi, mais Zimmer a aussi eu la brillante idée de ne pas se gêner pour embaucher des assistants d’expérience et de qualité. Norv Turner a réussi à faire de la pathétique unité des Browns une attaque fonctionnelle cette année. Même en défensive, ses adjoints George Edwards et Jerry Gray ont des expériences comme coordonateurs.

Les Vikings ont besoin d’une forte dose de talent neuf, mais ont mis la main sur le bon gars pour tirer la maximum de ce qu’il aura à sa disposition. Et comme ils vont jouer dehors le temps que leur nouveau stade soit prêt, ils vont devoir être un peu plus physiques et ont embauché le bon gars pour réussir ça au moins.

2) Tampa Bay – Lovie Smith

C’était le coach avec la plus belle feuille de route sur le marché. Mais je n’aurais pas approuvé son embauche à n’importe quel endroit et avec n’importe quel personnel en place. Les Bucs sont faits sur mesure pour jouer son système. On parle beaucoup du Tampa-2, mais à sa dernière saison (c’était juste en 2012, vous vous souvenez?) les Bears avaient une défensive dominante et ils jouaient surtout homme-à-homme, bien souvent un 2-man. Difficile à croire qu’ils sont passés de meilleure défensives à une des pires en une seule année.  Les Bucs sont à un ou deux joueurs d’avoir le personnel en place pour exécuter son système à haut niveau.

Et en attaque, il a connu sa part de problèmes en embauchant des Mike Tice ou se faisant imposer un Mike Martz qui n’avait compris des contraintes de joueur sur le gazon mou du Soldier Field. Voilà que Lovie arrive avec une embauche intrigante, celle de Jeff Tedford, qui est célèbre pour avoir coaché Aaron Rodgers, mais avant lui fait repêcher en 1ere ronde plusieurs quarts qui ont déçu, comme Trent Dilfer, Kyle Boller et Akili Smith. Mais on parle moins souvent de la multitude de RB’s qui ont grandi sous lui, Marshawn Lynch, Jahvid Best, Shane Vereen et j’en passe.

Lovie hérite d’une équipe qui a pas mal de talent et beaucoup de joueurs sur la pente ascendante. Si Mike Glennon est un quart moyen, ils sont en position pour faire les séries.

Celles qui passent, mais me laissent un peu sur mon appétit :

1) Texans – Bill O’Brien

Les résultats de O’Brien dans un contexte très difficile à Penn State ont de quoi faire réfléchir. Ses résultats avec les Pats aussi. Plane sur lui l’ombre de Eric Mangini (deux fois), Romeo Crennel (deux fois) et de Josh McDaniels (une fois), d’anciens assistants de Bellichick qui se sont royalement plantés ailleurs une fois promus entraîneur-chef. Est-ce que c’est juste de mettre O’Brien dans cette catégorie? Sans doute que non. Est-ce que c’est sage de sa part d’avoir laissé partir Wade Phillips pour le remplacer par Crennel? Pas convaincu, meme si le bris de continuité, pour montrer c’est qui le « boss », était peut-être nécessaire. J’espère que Crennel va savoir utiliser J.J. Watt et ses multiples talents plutôt que de le transformer en Tyson Jackson.

2) Titans – Ken Whisenhunt

Ken Whisenhunt

Ken Whisenhunt

Rien contre coach Whiz. Il a fait du bon travail avec les Cards. Il a rescuscité la carrière de Kurt Warner, et cette année un peu celle de Philip Rivers. On dit souvent qu’il n’avait aucune chance avec le médiocre groupe de QB’s qu’il avait à sa disposition après la retraite de Warner, mais jamais on ne se pose la question si son dg ne lui a pas demandé : « peux-tu gagner avec John Skelton, Max Hall, Kevion Kolb  et Ryan Lindley » et qu’il a répondu « oui ». Peut-être que les Titans lui ont posé la même avec Jake Locker et qu’il se conte encore des histoires. Ou encore qu’il leur a clairement dit qu’il donnait une dernière chance à Locker avant de repartir en neuf en 2015?

Il s’est adjoint Ray Horton, son second en Arizona aussi, pour la défensive, une excellente acquisition. Par contre, son embauche a un prix, les Titans vont passer d’une 4-3 à une 3-4, et ils sont vraiment bâtis, surtout sur la DL (Morgan, Casey), pour une 4-3, donc ça va prendre deux saisons mortes, beaucoup de changements et de ressources à investir en argent et en choix pour lui donner du personnel qui cadre dans son système.

3) Lions – Jim Caldwell

On a planté Caldwell pour la saison de 2-14 quand Manning était blessé, mais je me souviens surtout que l’année précédente les Colts avaient de peine et de misère réussi à gagner 10 matches avec Peyton. Il a hérité d’une équipe prête à gagner et a connu une baisse de régime drastique à chacune de ses saisons à Indy. Bien que sa feuille de route comme QB coach à Indy et à Baltimore soit belle, j’ai de gros doutes sur ses aptitudes de meneur d’homme, de CEO, surtout faceà un groupe de têtes enflées indisciplinées.

Celles que je ne comprends pas vraiment

1) Redskins – Jay Gruden

Jay Gruden

Jay Gruden

Expérience comme joueur-entraîneur dans la Arena Football League, c’était sur la liste de critères des Redskins? Je ne suis même pas convaincu qu’il était le meilleur coordonateur-offensif dans le personnel d’entraîneur des Bengals (Hue Jackson). Bon, parfois, des coordonateurs moyens (Mike McCarthy) s’avèrent être d’excellents coach en chef. Faut dire que personne ne voulait ce job, un siège éjectable sans contrôle sur le personnel avec un propriétaire innocent qui ne se mêle pas de ses affaires.

Et pour mettre la cerise sur le sundae des mauvaises décisions, il garde Jim Haslett comme coordonateur défensif. Les Skins sont de loin la défensive qui a tiré le moins de résultats de son talent disponible cette année. Tout ça parce qu’ils ont déjà coaché ensemble? Please…

2) Browns – Mike Pettine

Parlant de job dont personne ne veut. C’est presque gênant. Rien contre Pettine. Et il hérite d’un solide noyeau en défensive, bâti pour jouer son 3-4, et Pettine saura bien l’exploiter. Mais compte tenu de l’état des choses, j’aurais préféré un coach avec une expertise du côté offensif. Son embauche de coordonateur offensif sera cruciale. Le meilleur candidat disponible est probablement…Rob Chudzinski!!!

Difficile de blâmer Pettine parce que ses nouveaux patrons se sont fait hara kiri en congédiant Chud après un an seulement. Ils démontrent à tout le monde que c’est un panier de crabe. Pour faire amende honorable, ils lui ont consenti un contrat de 5 ans, plutôt rare pour un nouveau coach, alimenté par un désir désespéré de montrer des signes de stabilité à leurs fans.

Enfin, pour être conséquent, je dois blâmer les Browns d’avoir brisé un des meilleurs groupes d’assistants de la ligue. En félicitant les Vikings d’avoir mis la main sur Norv et les Titans sur Ray Horton, je pense que c’est assez clair que ce qui est un gain ailleurs est une perte pour les Browns. Embaucher des adjoints de qualité, dans ce contexte disfonctionnel, sera difficile.

Bonne chance mon Mike, mais au moins quand ça va déraper, c’est pas toi qui sera blâmé, c’est le 2e étage.

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 388 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

On sort enfin un Top 10 qu’on pourra comparer à celui du comité qui se rencontre actuellement pour leur premier essaie de la saison....

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Une semaine un peu plus tranquille du coté des « surprises », mais quand même quelques points intéressants. On parle de Jim, des Heisman...

Actualité 2020-21

Après une semaine relativement tranquille, la NCAA semble être de retour avec la majorité des équipes du Top 25 qui sont en action. Voici...

Actualité 2020-21

Avec beaucoup d’équipes en congé planifié ou forcé (Covid), il n’y avait pas beaucoup d’équipes du Top 10 en action cette semaine, c’est donc...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

On sort enfin un Top 10 qu’on pourra comparer à celui du comité qui se rencontre actuellement pour leur premier essaie de la saison....

Actualité 2020-21

La onzième semaine de la NFL a vu une blessure dévastatrice pour l’une des meilleures recrues de la ligue, un passeur de réserve qui...

Actualité 2020-21

Voici la liste des joueurs inactifs pour la semaine 11, revenez sur cette page qui sera mise à jour jusqu’au match du dimanche soir....

Actualité 2020-21

Ci-dessous de 10h00 (HE) à 12h00 (HE), vous trouverez notre couverture en direct de la semaine 11 dans la NFL, sur toutes nos plateformes...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x