Connecter avec nous

Salut, qu'est-ce que tu cherches ?

Actualité 2013-14

Résumé 2e semaine des matchs préparatoires dans la NFL

Les deux premières semaines du calendrier pré-saison ont été complétées et il est temps de se livrer à une première analyse de ce qu’on a vu jusqu’à maintenant.

Évidemment, il faut toujours éviter de tirer des conclusions hâtives lorsqu’il s’agit de matchs pré-saison.  Il n’y a pas d’enjeu et ces matchs ne servent que de préparation à la saison régulière.  Cependant, il est toujours intéressant de faire le point sur le niveau de préparation des équipes tout en gardant un œil sur certaines luttes de position qui nous intéressent particulièrement.

Dans le texte qui suit, je vous propose donc un résumé de la 2e semaine des matchs pré-saison en 16 paragraphes (un paragraphe pour chaque match, comme vous l‘aurez compris).

1a)  Vendredi soir, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont vaincu les Bucs de Tampa-Bay 31-22.  Depuis plusieurs semaines, les observateurs se demandent comment l‘attaque des Patriots réagira après les départs de Wes Welker, Aaron Hernandez, Brandon Lloyd et Danny Woodhead?  Si on se fit sur ce qu‘on a vu jusqu‘à maintenant, la réponse est positive.  Lors des deux premiers matchs hors-concours il n’y a qu’un seul adjectif qui puisse décrire l’attaque des Patriots:  impressionnante.  Lors des 4 séries offensives où Tom Brady a été présent sur le terrain, les Patriots ont inscrit 3 touchés.  A chaque fois, ils ont traversé le terrain avec facilité.  Et Rob Gronkowski qui  ne joue même pas!!  C’est bien parti pour les Patriots.

1b)  Parlant des Pats, leur (jeune) groupe de receveurs de passes mené par Danny Amendola a bien fait jusqu’à maintenant.  Contre les Bucs, Amendola a mené la charge en réalisant 6 catchs pour 71 verges dont un superbe touché sur une passe de 26 verges. Si Amendola est le leader du groupe, les recrues Aaron Dobson (choix de 2e ronde) , Kendrel Tompkins (non repêché), Joyce Boyce (4e ronde) et Zach Sudefeld (non repêché)  méritent aussi une mention honorable.  Ils se sont tous distingués à un moment ou un autre.  Avec un groupe de receveurs aussi jeune, des difficultés surgiront probablement en cours de chemin, mais les débuts sont (très) encourageants.  De toutes les équipes de la ligue, l’unité offensive partante des Patriots est  celle qui impressionne le plus jusqu’à maintenant et cela représente une surprise.

1c)  Du côté des Bucs de Tampa-Bay, le seul côté vraiment positif a été le rendement du quart recrue Mike Glenon (121 verges, 2 touchés).  Glenon a connut un bon match.  Il n’a commit qu’une seule erreur, une interception réalisée par le demi défensif recrue Logan Ryan.  En deux matchs pré-saison, Glennon a lancé pour 290 verges, 2 touchés et 2 interception, ce qui n’est pas si mal pour une recrue.  Je ne suis pas le plus grand fan de Glennon, mais vendredi soir, contre les Pats, il a été clairement meilleur que Josh Freeman.  Certains observateurs, notamment Field Yates (un ancien dépisteur maintenant journaliste pour Espn), considèrent que le poste de Freeman est en danger présentement et qu’on pourrait avoir une surprise pour la semaine 1.  Je ne suis pas d’accord, mais il est claire que Glennon marque des points présentement.

2a)  Un des matchs les plus attendus de la fin de semaine opposait les Broncos de Denver aux Seahawks de Seatle, deux des équipes favorites pour remporter le prochain super bowl.  Malheureusement, le duel n’a jamais eu lieu et les Seahawks ont gagné 40-10.  A la fin de la première demie, lorsque les partants ont quitté, les Hawks menaient déjà 33-7!! Dans ce match, les Broncos se sont coulés eux même avec de nombreuses erreurs d’exécution, dont un touché accordé sur un retour de botté et un autre touché accordé à la suite d’un échappé de Ronnie Hillman.  Évidemment, il ne s’agit que d’un match hors-concours et les Broncos demeurent une des équipes favorite pour représenter la conférence américaine au prochain super-bowl.  Mais une équipe qui aspire aux grands honneurs n’a tout simplement pas le droit de jouer aussi mal.  Même pas à l’entraînement!!!  Rien pour paniquer, mais certains joueurs ne se sont carrément pas présenter et l’entraîneur John Fox en aura sûrement prit bonne note!!!

2b)  Le match Broncos contre Seahawks qui était disputé à Seattlte nous a rappeler pourquoi les Hawks sont si forts à domicile.  La foule hurlait comme s’il s’agissait d’un match de final de conférence (et j’exagère à peine)!!  Quelle ambiance!  Les joueurs des Hawks ont récompensé leurs partisans avec un bel effort collectif.  Jermaine Kearse a animé le spectacle avec deux touchés (dont un sur un long retour de botté), mais, dans l’ensemble, toute l’équipe à mis l’épaule à la roue.  Du bien beau travail d’équipe.  On aurait tort de sous-estimer les Seahawks.

NFL: Buffalo Bills-Minicamp

EJ Manuel – Kevin Kolb – Jeff Tuel

3a)  Les Bills de Buffalo, une des belles surprises jusqu’à maintenant, ont vaincu les Vikings 20-16.  Pour une deuxième semaine consécutive, la recrue EJ Manuel a éclipsé son rival Kevin Kolb en vertu d’une autre performance impressionnante (10 passes complétées en 12 tentatives pour 92 verges et un touché).  Il est clair que, jusqu’à maintenant, Manuel a totalement éclipsé Kevin Kolb.  Malheureusement, Manuel a subit une blessure lors du match contre les Vikings.  À cause de cette blessure il ratera le reste des matchs préparatoires.  Son statut pour le premier match de la saison (contre les Patriots) demeure incertain.  Sans cette blessure, il est clair que c’est Manuel qui aurait été le partant des Bills pour le début de la saison.  Un dur coup pour la recrue.

3b)  Avez vous regardez jouer Christian Ponder contre les Bills?  Et Matt Cassel?  Non, le problème de quart-arrière des Vikings ne semble pas être réglé.  La semaine dernière, Cassel avait montré des signes de vie avec une performance de 211 verges et un touché.  Mais contre les Bills il a été affreux…tout comme Ponder d‘ailleursFaute de mieux, Ponder demeure le partant des Vikings.  Dommage car, à l’exception de la position de quart-arrière, les Vikings possèdent une équipe très solide à mon opinion.

4a)  Jeudi soir, les Browns de Cleveland ont remporté une deuxième victoire d’affilée en battant les Lions de Détroit 24-6.  Brandon Weeden dont je ne suis pas le plus grand fan, a encore été (très) solide.  Contre les Lions, Weeden a lancé pour 117 verges avec 2 passes de touchés.  L’excellent Trent Richardon, à son retour au jeu, à connut une bonne performance avec 33 verges en 6 courses.  Il est beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions, mais les Browns ont l’air d’une véritable équipe de football présentement et Brandon Weeden ressemble à un vrai quart de la nfl.  Une saison respectable serait déjà un grand pas en avant pour les Browns (il est a noter que les Browns ont un calendrier relativement facile et que 7 ou 8 matchs sont à leur portée).  N’allons pas trop vite, mais, pour une fois,  il y a peut-être matière à un (tout) petit peu d’optimiste pour les partisans de Cleveland.

4b)  Norv Turner, le nouveau coordonateur offensif des Browns,  n’est pas capable d’assumer les fonctions d’un entraîneur-chef, mais il demeure un coordonateur offensif compétent. Pour l’instant, Brandon Weeden semble beaucoup plus à l’aise dans son système offensif qu’il ne l’était l’année dernière.  C’est une des raisons qui nous donne de l’espoir pour les “bruns”.  Dans un rôle de coordonateur offensif, Turner demeure en entraîneur crédible.

4c)  Les Lions de Détroit, vaincu par les Browns, ont mal entamé leur saison.  Après une victoire peu convaincante contre les pauvres Jets de New-York, ils se font “rosser” par les Browns.  Matthew Stafford semble en arraché de plus en plus.  Sont rendement contre les Browns n’a rien pour rassurer les partisans des Lions.  Au contraire, la performance de Stafford donne des arguments à tous ceux qui prétendent que sans Calvin Johnson (absent lors de ce match) Stafford ne serait rien.  Attendons un peu avant de juger, mais les Lions ne ressemblent pas à une équipe aspirant aux séries éliminatoires présentement.  Et Stafford semble de plus en plus s’en aller dans la mauvaise direction.

5a)  Le système de jeu de Chip Kelly semble bien fonctionné dans la nfl si on se fie à ce qu’on a vu jusqu’à maintenant.  Cette semaine, les Eagles de Philadelphie ont remporté une victoire de 14-9 contre les Panthers de la Caroline.  En deux matchs pré-saison, l’offensive des Eagles a démontré de belles choses.

5b)  Michael Vick, qui vient d‘être confirmé dans son rôle de quart partant, connaît un solide camp d‘entraînement jusqu‘à maintenant.  Même s‘il ne semble pas encore maîtriser tous les concepts d‘une offensive de Chip Kelly, Vick a été productif et n‘a pas commis d‘erreur coûteuse.  Vick a donc remporté sa bataille contre le jeune Nick Foles et c’était prévisible.  Par contre, j’attendrai un peu avant de me prononcer à savoir si Vick remplira les attentes cette saison.  Je ne suis pas encore convaincu.

5c)  Du côté des Panthers, Cam Newton n’a pas connu un grand match.  Il a réalisé quelques beaux jeux, mais semblait éprouver des difficultés à chaque fois que son équipe approchait de la zone des buts.  Rien pour paniquer cependant car Newton a été capable de faire avancer le ballon et a réalisé quelques beaux jeux.  Par contre, et on le répète de depuis longtemps, les Panthers auraient avantage à mieux entourer leur jeune quart.

6a)  Les Bears de Chicago ont remporté une convaincante victoire de 33-28 contre les Chargers de San Diego.  Mais ne vous fiez pas au pointage final car les Bears menaient 20-7 quand les partants ont quitté le terrain (à la fin de la première demie).  La presque totalité des points des Chargers ont été marqués en 2e demie alors que les réservistes étaient sur le terrain ce qui, comme on sait, est sans aucun intérêt.

6b)  Du côté des Bears, Matt Forte a connut tout un match avec 74 verges sur 8 courses. Également, la défense des Bears a été particulièrement dominante, réalisant 3 revirements.  A part Jay Cutler qui a été irrégulier, tout le monde a connut un fort match chez les Bears.

6c)  Un des rares point positifs pour les Chargers a été la performance de Ryan Matthews (9 courses pour 45 verges).  Pour une rare fois, cet ancien choix de première ronde a démontré des signes de vie. Il m’a donné l’impression d’accélérer dans les ouvertures avec plus de conviction que d’habitude et de courir un peu plus “nord-sud“. Pour le reste, la performance des Chargers a été peu convaincante.  Personnellement, je crois en Mike McCoy (le nouvel entraîneur chef des Chargers), mais là, je commence à avoir des doutes.

7.  Dans un match ou Alex Smith affrontait son ancienne équipe, les 49ers de San Francisco ont battu les Chiefs de Kansas-City 15 à 13.  Le duel entre Alex Smith et Colin Kaepernick (celui qui lui a volé son poste l’année dernière, ne l‘oublions pas) n’a jamais eu lieu car Kaepernick a été retiré du jeu après seulement une poussée offensive.  Alex Smith, de son côté a joué toute la première demie et n’a pas été très impressionnant.  En une demie complète, il a complété moins de la moitié de ses passes pour à peine 62 verges (aucun touché offensif).  Même si Smith représente une amélioration par rapport à Matt Cassel, les partisans des Chiefs, qui semblent en amour avec leur nouveau quart-arrière, vont vite réaliser qu’Alex Smith n’est pas un sauveur loin de là.  Certains partisans feraient mieux de revoir leurs attentes à la baisse concernant Smith.

Sean Payton et Rob Ryan

Sean Payton et Rob Ryan

8.  Rien de surprenant, les Raiders d’Oakland se sont fait massacrer par les Saints de la Nouvelle Orléans.  On s’attendait à un duel inégal… Et c’est ce qui est arrivé.  Ne vous fiez pas au pointage final (28-20) car à la fin de la première demie (alors que les joueurs réguliers étaient sur le terrain), c’était 23-7 pour les Saints.  L’histoire du match, c’est la performance de Drew Brees (14 en 18 pour 202 verges).  Avec le retour de Sean Payton, il est prévisible que les Saints connaîtront une meilleure saison que l’année dernière.  A souligner, la défensive des Saints à bien fait (il faut noter la belle performance du demi de sûreté recru Kenny Vaccaro).  Mais puisqu’elle affrontait les Raiders, il faudra attendre avant de tirer des conclusions sur la défense des Saints.

9a)  Les Ravens de Baltimore ont vaincu les Falcons d’Atlanta 27-23.  Les receveurs de passe Torrey Smith (pour les Ravens) et Julio Jones (pour les Falcons) ont été les vedettes du match.  Smith a transformé une courte passe de Flacco en un touché de 77 verges (le jeu du match) alors que Julio Jones a réussit quelques catchs spectaculaires.  Torrey Smith est un joueur sous-estimé qu’on aura à l’oeil cette année.

9b)  La performance des deux quarts arrières partants n’a pas été très impressionnante.  Ne vous fiez pas à la ligne statistique de Joe Flacco car  77 de ses 118 verges par la passe proviennent d’une courte passe transformée en long gain par Torrey Smith.  De son côté, Matt Ryan n’a pas connu un grand match non plus.  Mais dans son cas, on a plus l‘impression que c‘est la défensive des Ravens qui a très bien joué.

9c)  Parlant de la défensive des Ravens, il s’agit d’une (autre) belle surprise jusqu’à maintenant.  Malgré toutes les pertes subies (Lewis, Reed, Kruger etc) elle ne semble pas avoir ralentit.  On pourrait faire la même observation sur la défensive des Ravens que celles qu’on a faite sur l’offensive des Patriots:  impressionnante.  Si on se fie sur ce qu’on a vu, on aurait tort d’écarter trop rapidement les “corbeaux” de la course aux grands honneurs.

10a)  Les Bengals de Cincinnati ont continué sur leur lancé en battant les Titans du Tennessee 27-19.  Andy Dalton a connut une performance acceptable compte tenu de l’absence de son receveur étoile AJ Green.   Dalton a lancé pour 115 verges avec une passe de touché.  Du côté des gagnants, c’est la recrue Giovanni Bernard (choix de 2e ronde) qui a obtenu le départ et il a bien fait avec 37 verges sur 7 courses (1 touché) et une passe captée pour 22 verges.  L’ailier rapproché recru Tyler Eiffert (choix de 1ère ronde), qui a été employé un peu partout, y compris comme ailier espacé, s’est signalé avec 3 catchs pour 32 verges.

10b)  Du côté des Titans, Chris Johnson a montré des signes de vie pour un deuxième match d’affilé avec 30 verges sur 7 courses.  Par contre, au poste de quart-arrière, ça ne va pas mieux pour Jake Locker qui, encore une fois, est loin d’être impressionnant.  Malgré une ligne statistique acceptable, Locker a mené les Titans à un maigre placement en 1ère demie.  Dans les faits, Locker a été surclassé par son substitut Ryan Fitzpatrick.  Être surclassé par Fitzpatrick n’est jamais très bon signe.

11)  Dans un match divertissant où 31 points ont été marqués en 1ère demie, les Texans de Houston ont vaincu les Dolphins de Miami 24-17.  Il s’agit tout de même d’une performance encourageante pour les Dolphins qui étaient (presque) à égalité avec les Texans à la fin de la première demie.  Ryan Tanehilll a connut un fort match (10 en 15 141 verges et un touché) ainsi que Mike Wallace (58 verges de gains et un touché).  Du côté des Texans, Matt Schaub a été ordinaire, mais sa passe de touché à Owen Daniels était quelque chose.  Il est à noter que les Dolphins ont perdu les services de l’ailier rapproché Dustin Keller pour le reste de la saison.

colts-giants-wayne-nfl12a)  Les Colts d’Indianapolis se sont fait pulvériser par les Bills de Buffalo la semaine dernière.  Cette semaine, ils visitaient les Giants de New-York.   Les Colts l’ont emporté 20-12 (ils menaient 17-6 quand les réguliers sont sortis du terrain), mais ne vous fiez pas au pointage car les Colts ont été un peu chanceux.  Aaron Ross, des Giants, avait une interception certaine dans les mains.  Il a plutôt fait dévier le ballon dans les mains de Reggie Wayne dans la zone  des buts.  Le deuxième touché des Colts a été marqué par le spectaculaire Ty Hilton (un superbe catch sur une superbe passe d’Andrew Luck).

12b)  Ce qui inquiète le plus dans ce match est le rendement de la ligne à l’attaque des Colts.  Les Colts, durant la saison morte, ont mis beaucoup d’efforts (et d’argent) pour améliorer leur ligne à l’attaque.  Pourtant, Andrew Luck a souvent été sous pression et les Colts ont été incapables de courir avec le ballon.  Il est trop tôt pour paniquer car il s’agit de la ligne défensive des Giants ne l’oublions pas, mais la performance de la ligne à l’attaque des Colts n’était pas encourageante.  S’il y a un fait à retenir de ce match c’est surtout celui-là.

12c)  Du côté des perdants, David Wilson et Andre Brown, les deux porteurs de ballon réguliers de l’équipe, ont offert une solide performance.  Généralement, l’unité offensive partante des Giants a été en mesure de faire progresser le ballon même si cela n’a pas paru sur la feuille de pointage.  Malgré la défaite, pas de quoi paniquer pour les “G-Men“.

13a)  Pour une deuxième semaine consécutive, la défensive des Cardinals de l’Arizona a offert une solide performance en blanchissant les Cowboys de Dallas durant toute la première demie.   Au finale, les Cards l’ont emporté 12-7.  On se rappellera que, la semaine dernière, les Cards avaient blanchis la puissante offensive des Packers de Green-Bay 19-0.  Cela veut donc dire qu’en deux matchs, l’unité partante des Cards n’a accordé aucun point à l’adversaire (ne riez pas, on savait que les Cardinals avaient une bonne défensive, c’était leur attaque leur problème.

13b)  Le secret des Cards?  Un nouvel entraîneur chef (Bruce Arians), un nouveau quart arrière (Carson Palmer) et un excellent repêchage qui ajoute plusieurs bons jeunes joueurs à l’équipe (Jonathan Cooper, Tyrann Mathieu, etc).  Les Cars semblent être une équipe améliorée et s’en aller dans la bonne direction.  Dommage qu’ils doivent évoluer dans la même division que les 49ers et les Seahawks.

14a)  Après une affreuse performance la semaine dernière (défaite de 19-0 contre Arizona), les Packers de Green-Bay ont vaincu les Rams de St-Louis 19-7.  L’unité partante des Packers n’affichait pas sa domination habituelle, mais, contrairement à la semaine dernière, elle a au moins été en mesure de faire avancer le ballon.  Les Rams de St-Louis ont éprouvé de gros ennuis pour une deuxième semaine consécutive.  Il est trop tôt pour paniquer, mais on n’a pas l’impression que les Rams s’en vont dans la bonne direction.

14b)  Du côté des Packers, le porteur de ballon recru Eddy Lacy a connu un fort match.  Lacy est gros, rapide, il a d’excellentes mains et est un solide bloqueur.  Il est encore tôt pour juger, mais Lacy pourrait avoir un impact comparable chez les Packers que Steven Ridley a eu pour les Patriots.  A part le fait que Lacy est un joueur plus complet que Ridley.

14c)  Du côté des Rams, Sam Bradford en a arraché.  Bradford a (encore!) été erratique.  Il a manqué quelques cibles ouverte (Tavon Austin près de la zone des buts, notamment).  Il y a beaucoup de jeunes joueurs talentueux en offensive chez les Rams:  Chris Givins (qui s’est encore distingué), Brian Quick, Tavon Austin, Darryl Richardson, Stedman Bailey, etc, mais tant que Bradford sera aussi irrégulier, les Rams n’iront nulle part.  Samedi soir, il y avait plusieurs receveurs de passe démarqués dans le match, mais c’est Bradford qui manquait la cible.

15)  Dans un duel impliquant deux des équipes favorites pour gagner la loterie Teddy Bridgewater (pour le premier choix au repêchage l’année prochaine), les Jets de New-York ont vaincu les Jaguars de Jacksonville 37-13 (ne vous fiez pas au pointage, le score était de 10-10 à la demie alors que les joueurs réguliers étaient sur le terrain).  Mark Sanchez et Blaine Gabbert ont eu l’air de deux bons quart-arrière.  Par contre, se sont plus les défensives qui étaient fautives selon moi.

16a)  Finalement, dans le dernier duel de la semaine, les Redskins de Washington ont battu les Steelers de Pittsburgh 24-13.   L’unité partante de la défensive des Redskins a connu un très fort match.  Ryan Kerrigan a réalisé une superbe interception au dépens de Big Ben au 1er quart qu’il a ramené pour un touché.  A la demie, le pointage était de 17-6 pour les Redskins, mais on pourrait aussi dire que la défensive des Redskins menait 7-6 sur l’attaque des Steelers.  C’est tout dire!!!

16b)  Non, Robert Griffin n’a pas joué, mais il était sur les lignes de côté et en uniforme.  Griffin se rapproche de plus en plus d’un retour au jeu.  Avec le retour De Griffin et de Brian Orakpo, les Redskins devront être pris au sérieus.

16c)  L’attaque des Steelers a paru désorganisée par moments.  Cela ne me surprend pas car Todd Haley est présentement leur coordonateur offensif.  Depuis l’arrivée d’Haley, l’attaque des Steelers semble en arracher de plus en plus.  J’espère me tromper, mais je ne suis vraiment pas un fan des offensives de Todd Haley comme vous pouvez le constater.

Voilà qui complète mon tour d’horizon de la deuxième semaine.

Évidemment, il est impossible de tout voir.  Si certains d’entre vous ont des informations supplémentaires à apporter, ne vous gênez pas.

Tous les commentaires sont les bienvenus sur cette page…

Écrit Par

Collaborateur NFL et NCAA ainsi que l'expert du repêchage et de la saison morte à leblitznfl.com

Cliquez pour commenter
0 0 vote
Votre Évaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Suivez-nous par e-mail

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site.

Rejoignez les 4 417 autres abonnés

NCAA Football

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Il ne reste que deux semaines avant la fin de la saison 2020 de football universitaire, qui s’ouvrira en décembre avec un programme complet...

Actualité 2020-21

Une semaine de plus dans les livres et une semaine où les Buckeyes et les Ducks s’éloignent des séries. Dion et Fafouin ne sont...

Actualité 2020-21

La deuxième édition du Top 25 du comité des éliminatoires du football universitaire (CFP) de cette saison a été dévoilée mardi, avec peu de...

Actualité 2020-21

Aucun upset majeur dans notre Top 10 maison cette semaine. Voici à quoi ressemble l’exercice de la semaine 13 (le chiffre entre parenthèse est...

Catégories d’articles

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Notre version du « College Gameday » avec toutes les informations nécessaires pour vous aider à profiter de votre journée de la NCAA football.

Actualité 2020-21

Avec l’Action de grâce américaine derrière nous, les choses commencent à devenir intéressantes dans le portrait des éliminatoires de la NFL.

Actualité 2020-21

Avec Dany Veilleux de DanRadioSport.com, on parle des congédiements à Détroit et à Jacksonville ainsi que les 2 matchs à surveiller cette semaine.

Actualité 2020-21

Il devait y avoir un match de « football du jeudi soir », mais il n’y en a pas eu. Les Ravens et les Cowboys ont...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.

0
Nous aimerions connaître votre avis, veuillez commenterx
()
x